Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 17:00

clafoutis-rhubarbe-vanille.jpgPour profiter des dernières tiges encore disponibles, voilà un dessert certes classique mais qui est toujours apprécié, le clafoutis. Celui-ci a la particularité d'être sans gluten vu qu'il n'y a pas de farine. Pour la recette, je me suis inspirée de celle-ci, sur le blog Un déjeuner de soleil qui est un beau blog bilingue (français et italien) proposant que des recettes de qualité et superbe, allez jetez un coup d'oeil si vous ne connaissez pas, ça vaut le coup !

Revenons à la recette, en plus de ne pas contenir de farine, il n'y a pas de crème fraîche non plus car j'ai préféré la remplacer par du fromage blanc (2 pots qui arrivaient à expiration..). Au final, on obtient de succulent petit clafoutis, bien parfumés grâce à la vanille et fruités grâce à la rhubarbe fondante. Je les ai largement préférés tièdes, mais après c'est à votre convenance. 

A faire et à refaire en variant les fruits et les parfums ! 

clafoutis-rhubarbe-vanille1.jpg 

Pour 8 ramequins :

- 225g de fromage blanc

- 4 oeufs

- 80g de cassonade

- 1/2 cuillère à café de vanille en poudre

- 450g de rhubarbe

- une bonne poignée d'amandes effilées

- beurre pour les ramequins

clafoutis-rhubarbe-vanille2.jpg 

Préparation :

 

1/ Préchauffez le four à 190°C. Beurrez les 8 ramequins.

Epluchez la rhubarbe puis coupez-la en tronçons, en mettre une partie dans le fond des ramequins et réservez le reste.

2/ Dans un saladier moyen, mélangez les oeufs avec la cassonade, ajoutez la vanille en poudre puis le fromage blanc. Répartissez la préparation de manière équitable dans chaque ramequin, y mettre le reste de rhubarbe en enfonçant légèrement puis parsemez d'amandes effilées. Enfournez pour 25-30 minutes, c'est bien cuit lorsque la préparation est bien prise et est légèrement doré (un couteau en ressort sans trace de liquide également). Retirez du four et laissez tiédir sur une grille avant de servir tiède.

Repost 0
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 17:28

Voilà la confiture qui accompagnait mon pain express (lazy loaf) à la farine complète et au muesli aux baies du billet précédent.

confiture-fraise-rhubarbe.jpg

En ce premier jour d'été, il fait beau par chez moi (espérons que ça dure), il était grand temps honnêtement car je commençais à vraiment me lasser (pour dire gentiment hein) de ce mauvais temps et des rhumes à cause du temps et températures aussi changeants. J'espère que chez vous le soleil est aussi présent.

Pour rester un peu dans l'esprit du primtemps qui vient de s'achever, je vous propose une confiture qui symbolise bien cette saison de par ses fruits/légumes. Et oui, impossible de passer à côté de ce délicieux mariage fraise/rhubarbe.. Aimant beaucoup les (bonnes) confitures, j'ai donc voulu associer ces 2 ingrédients dans une confiture et comme à mon habitude lorsque je fais des confitures, je ne les sucre pas des masses car j'aime ressentir plus le gôut des fruits (trop de sucre tue le goût des fruits). Qui dit moins de sucre dit conservation moins longue, c'est pourquoi il est préférable de faire des petites quantitées de confiture peu sucrée et de conserver tout les pots au réfrigérateur. 

Au final, on obtient une confiture délicieuse, toute douce, peu sucrée et donc bien fruitée comme j'aime (notament grâce au goût plus prononcé des mara des bois par rapport à celles de Plougastel). De plus, elle a une jolie couleur rouge je trouve.

confiture-fraise-rhubarbe2.jpgIngrédients pour 3 pots :

- 525g de rhubarbe épluchée 

- 760g de fraises équettée (560g de fraises de Plougastel + 200g de fraises mara des bois)

- 2 cuillères à soupe de jus de citron

- 500g de sucre cristal

 

Préparation :

1/ La veille, rincez rapidement les fraises et équettez-les. Mettez-les dans une terrine avec le jus de citron et 330g de sucre cristal en couches alternées et en terminant par du sucre.

Toujours la veille, épluchez les tiges de rhubarbe et coupez-les en tronçons. Mettez-les dans une autre terrine avec 170g de sucre en couches alternées en terminant par une couche de sucre.

Laisser macérer les fraises et la rhubarbe pendant 12 heures.

2/ Le lendemain, mettez la rhubarbe dans une bassine à confiture (ou une cocotte). Portez à ébullition sur feu doux puis faites cuire 5-7 minutes à feu moyen/vif. Ajoutez ensuite les fraises sur feu doux, mélangez et attendez le retour de l'ébullition avant de poursuivre la cuisson sur feu moyen/vif pendant 20-30 minutes environ en mélangeant très souvent. Vérifiez la cuisson sur une assiette bien froide en mettant quelques quelques gouttes qui doivent figer presque immédiatement sur les bords.

3/ Ecumez si besoin, mélangez une dernière fois puis répartisser la confiture dans les pots préalablement stérilisés.

 

Pour stériliser les pots, 2 méthodes différentes :

- au bain-marie : plongez les pots et les couvercle (séparés des pots) dans un bain d'eau portée à ébullition et laissez-les pendant 15 minutes. Les sortir ensuite et retournez les pots sur un torchon propre pour les égoutter.

- au four à 100°C : mettre les pots dans le four avec les couvercles (séparés des pots) et les laissez 15 minutes également.

pain-express-muesli-4

Repost 0
Published by Chocolatomane - dans A tartiner
commenter cet article
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 11:32

pain-express-muesli.jpg

Encore une recette express mais encore néanmoins bien bonne sur mon blog. Le fait est que je suis toujours un peu fatiguée (mais beaucoup moins qu'avant tout de même) donc j'essaye de faire des petites choses rapides.

Peut-être que ce pain vous dit quelque chose, je l'ai chipé chez Annellénor, spécialiste des pains rapides et sans pétrissage mais très réussis ! Elle a plusieurs versions très tentantes, je vous laisse aller les découvrir chez elle. Ce que j'ai également apprécié dans ce pain, c'est qu'il comporte de la farine complète et du muesli.

 

J'ai beaucoup apprécié ce pain, il a vraiment un bon goût en plus d'être bien digeste. L'apport des fruits grâce au muesli est agréable ; il est bien moelleux et le reste dans les jours qui suivent car il se conserve très bien. Le jour même il est aussi bien croustillant mais il perd sont croustillant au fil des jours. Annellénor vous dirait également qu'il est extra toasté (je n'ai pas essayé cette fois-ci mais je suppose que c'est le cas) !

Pour ma part j'ai préféré le parsemer de mélange de graines sur le dessus car j'adore les pains avec des graines ainsi (un des pains que j'adorais pendant longtemps et jusqu'à il n'y a pas longtemps en était bourré et avait tout le dessus recouvert de graines de tournesol, un délice qui maintenant n'est plus trop digeste pour moi hélas..).

pain-express-muesli-1

Pour 1 pain (recette originale ici) :

- 200g de muesli sans sucre (muesli jordans aux baies 42% de fruits pour moi)

- 350g de farine complète

- 1 sachet de poudre à lever sans phosphate (levure chimique pour moi..) 

- 1 cuillère à café de sel

- 250mL (250g) de lait 1/2 écrémé

- 250mL (250g) d'eau

- mélange de graines pour le dessus  

pain-express-muesli2.jpg

 Préparation :

 

1/ Mélangez tous les ingrédients secs ensembles. Ajoutez le lait et l'eau puis mélangez, on obtient une bouillie épaisse. Versez la pâte dans un moule à cake beurré (ou en silicone), parsemez du mélange de graines et mettez-le dans le four froid. Allumez le four sur 110°C et laissez ainsi pendant 45 minutes.

2/ Au bout de 45 minutes, augmentez le four à 180°C et faîtes cuire pendant 50 à 60 minutes (60 pour moi). le pain est cuit lorsqu'il sonne creux et qu'un couteau en ressort sans trace de pâte (il doit être bien doré également). A la sortie du four, démoulez-le sur une grille puis laissez refroidir.

 

Pour ma part, je l'ai bien apprécié avec du beurre salé aux critaux de sel ou encore avec une bonne confiture fraise/rhubarbe allégée en sucre et maison (recette à venir très prochainement), ce qui fait une tartine bien fruitée !

pain-express-muesli-3.jpg

 

pain-express-muesli-4.jpg

Repost 0
Published by Chocolatomane - dans Brioches - viennoiseries..
commenter cet article
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 13:52

cremes-pistache-cerises.jpg

Lorsque j'ai vu ces crèmes sur le site Le palais des délices, je savais que je ne tarderai pas à les faire : d'une parce qu'elles ont l'air très bonnes et de deux parce qu'elles sont super rapides et contiennent des ingrédients qui me plaisent bien et atypiques pour ce genre de recette.

Les miennes sont totalement différentes des siennes ici qui sont des crèmes caramel (ce qui doit être vraiment bon également). Pour ma part, j'ai préféré faire une crème plus estivale avec des cerises et aromatisée à la pistache (c'est pourquoi elles ne sont pas vertes) car pistache-cerise est un bon duo.

Au final, on obtient des crèmes bien onctueuses, fermes et fondantes. Côté goût, elles sont rafraîchissantes, sucrées comme il faut et terriblement bonnes !  

cremes-pistache-cerises1.jpg 

Ingrédients pour 6 à 10 ramequins (selon la taille et la contenance) (j'ai eu 8 ramequins) :

- 1 boîte de 410g de lait concentré non sucré

- 1 boîte de 397g de lait concentré sucré

- 3 gros oeufs

- 6-7 cerises dénoyautées par ramequins 

- une cuillère à café d'arôme naturel de pistache (remplaçable par de la pâte de pistache) (ou bien de la vanille ou fève tonka..)

cremes-pistache-cerises2.jpg

Préparation :

1/ Préchauffez le four à 160°C. Disposez les cerises dénouyautées dans les ramequins. Faîtes chauffez de l'eau pour le bain-marie.

2/ Fouettez tous les ingrédients restants ensembles. Une fois la préparation bien homogène, versez dans les ramequins à hauteur souhaité (en sachant que ça ne gonflera pas) (les cerises "flottent"). Les mettre dans un grand plat allant au four, puis versez l'eau très chaude dans le plat de façon à faire un bain-marie pour les ramequins, l'eau doit arriver au quart voire à la moitié des ramequins. Enfournez pour 35 à 50 minutes selon la taille des ramequins (j'en ai eu pour 40/45 minutes), les crèmes sont cuites lorsqu'une lame de couteau en ressort propre.

3/ A la fin de la cuisson, sortez-les du four puis du bain-marie en veillant à ne pas se brûler. Laissez-les ensuite refroidir entièrement à température ambiante sur une grille avant de les mettre pour minimum 4 heures au réfrigérateur (un nuit dans l'idéal).  

cremes-pistache-cerises3.jpg 

Repost 0
Published by Chocolatomane - dans Verrines
commenter cet article
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 19:46

Et oui, j'ai moi aussi cédé au gâteau invisible d'Eryn.. Comme j'avais pas mal de pommes qui s'ennuyaient dans la corbeille à fruits, j'ai voulu les utiliser dans une petite gourmandise. Je l'ai fait en version mini comme elle nous l'a proposé dans son dernier post en date, j'ai tout de suite été charmée par la version individuelle. En ce qui me concerne, je n'ai pas mis de crumble épicé (bien que cela doit être très bon) mais des amandes effilées sur le dessus, mis une pomme en plus et j'ai parfumé la pâte à la fève tonka.

Ces minis invisibles sont, je trouve, semblables à des clafoutis mais avec plus de fruits que de pâte, ce qui est absolument délicieux. Les lamelles de pommes sont fondantes, le parfum de fève tonka se marie bien avec la pomme. Comme beaucoup de personne au sein de la blogosphère qui l'ont essayé, je vous le recommande car vous ne serez pas deçu du résultat, vraiment très bon et merci Eryn pour le partage. 

invisibles-pomme-tonka-aman.jpg 

Pour 6 ramequins :

- 35g de farine (plus un peu pour les ramequins)

- 1/2 sachet de levure chimique (5,5g)

- 1 petite pincée de sel

- 1 oeuf

- 25g de sucre en poudre

- 50g de lait

- 1/3 à 1/2 fève tonka râpée (selon sa préférence)

- 4 pommes (mélange de golden, tentation & pink lady pour moi)

- 1 poignée d'amandes effilées

- du sucre rapadura pour saupoudrer

- un peu de beurre pour les ramequins

invisibles1.jpg invisibles-2.jpg

Préparation :

 

1/ Préchauffez le four à 200°C. Beurrez et farinez les ramequins.

Tamisez la farine avec la levure et le sel dans un petit saladier.

2/ Dans un saldier de taille moyenne, battez l'oeuf avec le sucre jusqu'à ce que ce soit mousseux et pâle. Ajoutez la fève tonka et le lait, battez de nouveau. Incoporez ensuite le m'alnge avec la farine petit à petit tout en fouettant.

3/ Epluchez, épépinez et coupez les pommes en quartiers puis les coupez en fines tranches que vous mettrez dans le saladier contenant la pâte au fur et à mesure et en la mélangeant souvent. Répartissez la préparation dans les 6 ramequins, tassez un peu avec le dos d'une cuillère à soupe. Saupoudrez de sucre rapadura puis d'amandes effilées et enfournez pour une trentaine de minutes à 200°C. A la sortie du four, laissez entièrement refroifir sur une grille à température ambiante puis mettez pour quelques heures au moins (une nuit de préférence) au réfrigérateur.

Repost 0
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 17:44

Tout d'abord, je tiens à m'excuser de ces 3 dernières semaines sans nouveau post sur mon blog.. Le fait est que je n'était pas dans une très grande forme et donc, je ne pouvais pas cuisiner.. Je commence à aller un peu mieux tout de même (bien que j'ai toujours quelques faiblesses que j'espère arranger avec mes 4 jours de congés qui arrivent), c'est pourquoi je peux vous proposer cette gourmandise.

Un temps pas fameux, une envie de chocolat (pas nouveau me direz vous mais des fois il m'arrive de ne pas en avoir envie !) et du mascarpone à utiliser, voilà les ingrédients qui m'ont entraîné à vouloir réaliser un tel brownie marbré ! On pourrait également dire qu'il s'agit d'une sorte de cheesebrownie. La partie du brownie a été un petit peu inspirée de Martha Stewart et quant à la partie mascarpone praliné, j'ai fait comme bon me semblait. Bon si vous êtes au régime, zapper la partie au mascarpone car c'est pas très light, le brownie étant, quant à lui, assez "léger" pour un brownie mais très gourmand, moelleux/fondant et chocolaté quand même (tout seul il vaut la peine d'être tester).

brownie-choco-noir-mascarpo

Tout ceux qui y ont goûté l'on beaucoup aimé, en même temps, c'est vrai qu'il est très bon : une texture riche, fondante/dense et onctueuse avec un goût bien chocolaté, un seul carré ne peut suffire.. Par ailleurs, il est meilleur après un passage de quelques heures au frigo.

brownie-noir-praline.jpg 

Pour un moule carré de 20*20cm (soit 16 carrés) :

Pour le brownie :

- 180g de chocolat noir (100g de 70% et 80g de 64% pour moi)

- 60g de beurre

- 26g de cacao non sucré

- 100g de farine t45 (à pâtisserie)

- 1/4 de cuillère à café de levure chimique

- 1/4 de cuillère à café de sel fin

- 1 pincée de fleur de sel

- 1 pincée de gingembre en poudre

- 2 oeufs

- 1 cuillère à café bombée de vanille en poudre

- 115g de sucre blanc

- 50g de rapadura (sucre complet de canne)

Pour la marbrure au mascarpone praliné :

- 300g de mascarpone

- 2 oeufs

- 3 cuillères à soupe de sucre blanc

- 1 cuillère à soupe de cacao praliné (du site histoire de goût ici-clic) 

Déco :

- 1 poignée d'amandes effilées (falcutatif)

brownie-noir-praline-2.jpgPréparation :

Le brownie :

1/ Beurrez un moule carré de 20*20cm, tapisser-le de papier papier sulfurisé (laissé dépasser pour 2 côtés) et beurrez également le papier sulfurisé (sauf la parti qui dépasse). Préchauffez le four à 160°C.

2/ Faîtes fondre le chocolat avec le beurre et le cacao dans un bol au bain-marie. Une fois le tout fondu et lisse, retirez du bain-marie et réservez.

3/ Dans un petit saladier, mélangez à la fourchette la farine, la levure, les 2 sel et le gingembre. Réservez.

Dans un saladier, fouettez les oeufs avec les 2 sucre et la vanille pendant 4 à 5 minutes au batteur électrique à vitesse moyenne, la préparation doit avoir pris du volume et être mousseuse. Ajoutez ensuite le chocolat fondu, mélangez bien. Enfin, à faible vitesse, incorporer la farine en raclant les parois du saladier. Versez ensuite dans le moule en lissant à peu près.

 

La marbrure au mascarpone praliné :

4/ Dans un saladier, fouettez ensemble les oeufs, le sucre, la mascarpone et le cacao praliné. Une fois la préapration homogène, versez sur la pâte à brownie puis, à l'aide d'un couteau, réalisez (comme vous le pouvez) des marbrures. Parsemez d'une poignée d'amandes effilées si vous le souhaitez et enfournez pour 55 minutes à 1 heure à 160°C. Il est cuit lorsqu'il ne "temblotte" plus et que la pointe d'un couteau en ressort propre. Laissez refroidir dans le moule posé sur une grille puis démoulez-le.
brownie-noir-praline-1.jpg

Repost 0
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 18:40

pate-de-rhubarbe-1.jpgJ'ai découvert le goût de la rhubarbe que très récemment et je peux vous dire, qu'entre ce légume et mes papilles, c'est une très belle rencontre ! Avant je ne connaissais la rhubarbe que de nom, elle m'a toujours intriguée, je savais que c'était une plante dont on ne mangeais que les tiges, je croyais même que c'était un fruit au début. Et puis un soir au restaurant avec ma soeur et une amie, j'ai choisi comme dessert un sablé mascarpone & compotée de rhubarbe en me disant que cela devait être bon (oui j'ai pris des risques avec le dessert !) et cela l'a beaucoup été ! J'ai ensuite acheté de la confiture de rhubarbe et là aussi j'ai adoré ! Voilà donc comment est né ma passion pour la rhubarbe..

Aujourd'hui, je vous propose une pâte de rhubarbe à tartiner, grandement inspirée par Mr Conticcini. Dans sa recette, Conticcini y mettait de la gélatine pour un grand maintient car il s'en servait dans d'autres recettes où la pâte de rhubarbe y apparaît en une couche. Comme je n'utilise jamais de gélatine et que de toute façon je voulais quelque chose à tartiner, je l'ai supprimée de la recette. J'ai également fais d'autres changements : j'ai mis beaucoup plus de rhubarbe et un chouilla plus de sucre (j'aime quand on sent bien le goût du fruit ou du légume) et quelques grammes d'eau en plus également.

pate-de-rhubarbe.jpgAu final, on obtient une pâte bien onctueuse, souple et épaisse juste comme il faut. Côté goût, c'est un véritable délice : on sent bien le goût de la rhubarbe, ce n'est ni trop acide ni trop sucré, juste comme il faut une fois de plus. Elle se laisse très bien manger à la petite cuillère mais je l'ai aussi beaucoup appréciée avec un sablé amande-citron.

Amateurs ou amatrices de rhubarbe, je vous conseille vivement de tester cette pâte, vous verrez, vous aller l'adorer ! A faire et à refaire donc ! Et pourquoi pas y rajouter des épices aussi, ou des amandes effillées.. 

 

Voilà donc la recette avec toutes mes modifications :

Pour un pot et demi à confiture :

- environ 700g de rhubarbe épluchée et coupée en tronçons (soit 4 tiges moyennes)

- 200g de sucre en poudre

- 45g d'eau

- 1 bonne pincée de fleur de sel (environ 1g)

 

Préparation :

Mettez tout les ingrédients dans une casserole moyenne et faîtes cuire le tout à feu moyen/doux pendant 45 minutes environ. Au bout de 10 minutes la préparation commence à bien bouillir, à partir de cet instant, touillez avec une cuillère en bois très souvent (attention aux éclaboussures !). La pâte est prête lorsqu'elle s'est suffisamment épaissie et lorsqu'elle se détache des parois quand vous touillez en ramenant vers le centre. Mettez ensuite en pot, laissez refroidir un peu à température ambiante puis conservez la pâte au réfrigérateur. Enfin, consommez-la dans les jours qui suivent sa confection.

pate-de-rhubarbe-2.jpg

Repost 0
Published by Chocolatomane - dans A tartiner
commenter cet article
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 19:11

pain-complet-cereales.jpg

Quand j'ai le temps devant moi, j'aime bien pouvoir faire mon propre pain et le cuire au four et non à la MAP (autrement, hop tout à la MAP, c'est plus simple). Mes pains favoris sont les pains complets et avec pleins de graines dedans, ceux-là, je les adore. Ils ont vraiment un très bon goût comparé au pain "blanc" qui eux sont plus fade je trouve et de plus, ils sont bourrés de bonnes choses pour la santé. Pour réaliser ce pain, j'ai donc utilisé de la farine complète de 5 céréales (de blé, seigle, épeautre, orge et sarrasin) et un mélange de graines (potiron, lin, sésame, sarrasin et tournesol). Pour la recette à proprement parler, je me suis inspirée d'une recette du livre Du bon pain de chez Marabout. 

Côté goût, il est très bon (forcément vu ce qu'il le compose). Côté texture, la croûte est croustillante (surtout le jour même) et l'intérieur bien moelleux, un délice. Le lendemain et le surlendemain, il est toujours bien moelleux, il se conserve donc très bien en l'enveloppant bien dans un grand torchon propre et sans odeur de lessive. Côté forme, comme c'est mon 2ème au four, je ne maîtrise pas trop la mise en forme du pain, j'ai peur de trop le travailler donc je l'ai laisser rond et il s'est tout aplati du coup mais bon, c'est tout aussi bon ! Si vous avez des conseils à me donner, n'hésitez-pas, ils seront les bienvenus et je vous en remercie par avance.

pain-complet-cereales-1.jpgPour un pain de 750g :

- 280g (ou 280mL) d'eau

- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive

- 1 cuillère à café de jus de citron (vert pour moi)

- 450g de farine de 5 céréales

- 1 sachet de levure sèche de boulangerie

- 1,5 cuillère à café de sel

- 1 cuillère à soupe de sucre

- 40g de mélange de graines (mettez en plus, je trouve que je n'en avais pas mis assez.. J'en aurais bien mis plus mais le pétrissage était fini.. (ma MAP en mode "pâte seule" ne bip pas pour prévenir quand rajouter les ingrédients)).

pain-complet-cereales-2.jpgPréparation :

1/ Versez dans l'ordre cité les ingrédients sauf les graines (veuillez-bien à ne pas mettre en contact la levure boulangère avec le sel) puis mettez le programme "pâte seule" ou "pâte à pizza" en route. 2-3 minutes avant la fin du pétrissage, ajoutez les graines.

2/A la fin du programme, sortez le pâton de la MAP et mettez-le en forme comme vous le souhaitez. Laissez-le reposer pendant 45 minutes à température ambiante à l'abri des courants d'air (moi je le met dans le four que je fait monter à 30°C et que j'éteins ensuite). A cette étape-ci, vous pouvez saupoudrer des graines par dessus si vous le souhaitez (moi je l'aurais bien fait mais j'ai zappé..).

3/ Dix minutes avant la fin du repos, faîtes préchauffer le four à 220°C (enlevez la pâte si vous l'avez mis dans votre four) avec un petit bol d'eau bouillante (moi j'ai un programme spécial pain). Après 45 minutes, transférez votre pâte sur une plaque, mettez un peu de farine sur voter pâte et enfournez votre pain pour 25-30 minutes. Il est cuit lorsqu'il est bien doré et qu'il est bien souple au toucher. Laissez ensuite refroidir sur une grille. 

 

Passons à tout autre chose à présent. Je remercie Khadija du blog D'ici et d'ailleurs pour avoir pensé à moi et qui m'a demandé au moyen d'un tag de vous dire les 5 aliments que je préfère le plus cuisiner, les voici donc :

- le chocolat

- les fruits

- les fruits secs

- le fromage (de chèvre surtout)

- les légumes

 

Je sais que c'est vraiment très vaste à part le chocolat, mais dans les autres catégories, j'aime autant cuisiner toutes sortes de variétés.. ;-o)

Voilà donc, je devrais normalement passer le flambeau à 10 autres personnes, je laisse les personnes qui le souhaitent le faire sur leur blog et ne citer personne car de toute façon, il y a tellement de blogs que j'apprécie qu'il m'est difficile de choisir que 10. Je sais que je ne respecte pas trop les règles du tag, mais j'espère que cela te conviendra Khadija..

Repost 0
Published by Chocolatomane - dans Brioches - viennoiseries..
commenter cet article
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 16:21

Quand j'étais petite, j'habitais dans la région PACA et j'adorais la pissaladière, qui est une spécialité méditerranéenne aux oignons et aux anchois (on en trouve qu'aux oignons également, tout aussi bon). Avec cette tarte à l'oignon, on se rapproche un peu du goût des pissaladières que l'on trouve dans le sud. J'ai utilisé des oignons rose de Roscoff pour cette tarte et n'ai pas mis d'anchois contrairement à la plupart des pissaladières qui en comportent.. On aurait plus retrouvé le goût de la pissaladière si j'avais utilisé des oignons au goût plus prononcé car les oignons roses de Roscoff étant plutôt doux et sucré, ce n'était pas aussi prononcé que dans les pissaladières, donc je vous conseillerai plutôt de prendre des oignons un peu plus forts, ce que je ferai la prochaine fois. Vous vous dîtes peut-être que j'aurais pu directement faire une pissaladière, certes j'aurais pu et le ferai sûrement un jour mais là, je voulais une tarte :o) 

Bizarrement, c'est la première fois que je réalise ce genre de tarte, et je remercie ma soeur et une de nos amies pour m'avoir soufflé cette belle idée pour notre repas. On a tellement aimé la tarte que nous l'avons entièrement mangée à 3 rien que pour notre dîner ! Une chose est maintenant certaine, c'est que j'en referai. Et en dessert pour notre repas, j'avais réalisé un hypermoelleux épicé au chocolat blanc et là encore, un véritable succès. Malheureusement je n'ai pas pu prendre de photos pour vous le montrer mais je le referai peut-être si vous êtes gentils et si vous le voulez absolument.. :P

tarte-oignons-roses-roscoff.jpg

Hélas, je n'ai pas pu prendre beaucoup de photos et aucune de coupe notamment.. Comme c'était le soir et qu'en plus il ne faisait pas beau, j'en ai pas beaucoup de potables niveau luminosité.. Ce sera donc la seule photo que je met pour cette tarte, veuillez bien m'en excuser..

 

Pour une tarte de 24 cm de diamètre :

La pâte :

- 180g de farine de meule T80

- 1 pincée de sel

- poivre 4 saveurs

- 70g d'huile (mélange 4 huiles pour moi)

- de l'eau

 

La garniture :

- 1kg d'oignons (roses de Roscoff pour moi, mais prenez des un peu plus forts au goût (cf plus haut))

- sel, poivre

- 2 oeufs

- 10cL de crème liquide (15% ici)

- une poignée de gruyère râpé

 

Préparation :

La pâte :

1/ Mélangez la farine avec le poivre et le sel puis ajouter l'huile et assez d'eau pour former une boule de pâte ni trop sèche ni trop môle. Foncez-y un moule à charnière de 24 cm de diamètre préalablement huilé ou beurré. Préchauffez le four à 180°C sur chaleur tournante.

 

La garniture :

2/ Pelez et émincez les oignons puis faîtes-les revenir dans une grande poêle avec de l'huile d'olive pendant 30 à 40 minutes sur feu doux en remuant souvent, ils doivent devenir fondants et translucides. Laissez-les ensuite refroidir un peu.

3/Dans un saladier, fouettez les oeufs avec le sel et le poivre. Ajoutez ensuite la crème liquide et le gruyère râpé puis les oignons cuits. Versez sur le fond de tarte et enfournez pour 25-30 minutes à 180°C, chaleur tournante. La tarte est prête lorsqu'elle commence à dorer. Servez-là chaude ou tiède, comme vous le souhaitez. 

Repost 0
Published by Chocolatomane - dans Salé
commenter cet article
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 18:12

Tout le monde connaît les beaux tourbillons d'Eryn je suppose, ils sont tellement beaux et intimidants qu'on se dit qu'on arrivera jamais à les réussir aussi bien qu'elle et au final, on ne s'y lance pas parce qu'on a peur qu'ils soient trop compliqués.. Néanmoins, j'avais envie d'en tenter un second (j'ai déjà réalisé le tourbillon des merveilles ici, avec plus ou moins de réussite (je n'avais pas encore de cercle rétractable)) et mon choix s'est arrêté sur le tourbillon défendu, un véritable appel à la gourmandise celui-là ! Du chocolat noir, du caramel et des noix de pécan, vraiment gourmand ! De plus, c'est plus simple qu'il n'y paraît et ne nécessite pas une tonne d'ingrédients, il faut juste avoir l'équipement adéquat (cercle rétractable).

tourbillon-defendu-3.jpg

tourbillon-defendu-22.jpgtourbillon-defendu-1.jpg 

 Concernant la recette, je l'ai pratiquement suivie à la lettre : dans la base j'ai mis du sucre rapadura (sucre complet de canne) au lieu du sucre normal et à la place de la gélatine, de l'agar-agar. Je vous fais donc un copier/coller de sa recette en mettant entre parenthèse les proportions d'agar-agar.

Est-il nécessaire de dire que ce gâteau est un pur délice ? Je crois que vous vous en doutez et avez bien raison car il est succulent. Toutes les couches de ce gâteaux sont super bonnes (je les ai goûtées une par une également) et s'accordent à merveille. Je ne regrette vraiment pas de l'avoir réalisé (peut-être mes hanches mais bon.. ^^).

On a commencé à le déguster 24h après sa réalisation et il était encore meilleur le surlendemain, je vous conseille donc d'attendre au moins 36h après sa confection pour le déguster, il n'en sera que meilleur, je vous l'assure !

 

Pour un cercle de  21 cm de diamètre à bords hauts :

Attention : la base a été cuite dans un moule à manqué de 23 cm de diamètre (24cm pour moi), pour la tasser ensuite dans un cercle de diamètre inférieur adaptable de 21 cm de diamètre. L'utilisation des moules à charnières est possible.

 

La Base Biscuitée Cacao & Pécan : 

- 3 oeufs
- 50 g de noix de pécan réduites en poudre
- 30 g de cacao amer en poudre
- 10 g de maïzena
- 80 g de sucre rapadura
- 1 càc de levure chimique
- 1 càc d'arôme vanille
- 1 pincée de sel
- 50 g de cerneaux de noix de pécan

 

La Douceur Caramel à la Fleur de Sel :

- 2 oeufs
- 200 g de sucre
- 20 cl de crème liquide
(extra-légère possible)
- 20 g de beurre
- 20 g de farine
- 2 càs d'eau
- 1 pincée de fleur de sel

 

La Gelée Chocolat Noir & Pécan :

- 100 g de chocolat noir à 74% de cacao
- 13 cl d'eau
- 4 g de gélatine
(2 feuilles de 2 g) 2g d'agar-agar  
- 50 g de cerneaux de noix de pécan

 

Le Nuage Mascarpone & Caramel à la Fleur de Sel :

- 2 oeufs
- 250 g de mascarpone
- 3 càs de sucre glace
- 6 g de gélatine (3 feuilles de 2 g) 3g d'agar-agar
- 10 cl de crème liquide
(extra-légère possible)*
- 100 g de sucre*
- 10 g de beurre*
- 1 càs d'eau*
- 1 pincée de fleur de sel

* j'ai doublé les doses pour en avoir pour la déco

 

Décoration :

- 15g de chocolat noir fondu

- du caramel à le fleur de sel

- grué de cacao

- noix de pécan

tourbillon-defendu-4.jpg

tourbillon-defendu-5.jpg

Préparation du gâteau :

Préparer la Base Biscuitée Cacao & Pécan :

1/ Préchauffer le four à 180°C. Beurrer un moule à manqué de 23 cm de diamètre. Profitez-en pour beurrer, puis sulfuriser les bords puis rebeurrer un cercle d'environ 21 cm de diamètre. Hacher très grossièrement les 50 g de cerneaux de noix de pécan. Réserver. Réduire en poudre les 50 g restants de noix de pécan.

2/ Battre les jaunes d'oeufs avec le sucre jusqu'à ce qu'ils blanchissent et moussent. Parallèlement, mélanger ensemble les 50 g de noix de pécan en poudre, la maïzena, le cacao, la levure chimique et une pincée de sel. Ajouter ce mélange aux jaunes en pluie, puis l'arôme vanille. Fouetter ( batteur éléctrique ).

 3/ Battre les blancs d'oeufs en neige très ferme avec une pincée de sel. Les incorporer en deux temps à la préparation précédente : 1/3 très énergiquement à la spatule afin d'assouplir la pâte qui est épaisse, puis les 2/3 très délicatement, à l'aide d'une maryse, en soulevant bien la pâte. Ajouter enfin les noix de pécan grossièrement concassées, mélanger délicatement, sans insister, afin de ne pas faire retomber les blancs. Verser dans le moule beurré et fariné, et enfourner pour 15 minutes à 180°C. Démouler à l'envers sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, le tasser dans le cercle de 21 cm de diamètre, réserver. Baisser le four à 160°C.

 

Préparer la Douceur de Caramel à la Fleur de Sel :

4/ Réaliser la sauce caramel : dans une casserole, mélanger le sucre et l'eau. Mettre sur le feu et laisser le caramel se faire, sans remuer. Une fois qu'une couleur ambrée apparaît ( il faut qu'elle soit légèrement foncée ), remuer tout doucement pour faire fondre entièrement le sucre. Hors du feu, ajouter le beurre en dés, remuer à la spatule en bois. Ajouter la crème liquide préalablement chauffée au micro-ondes ( attention aux éventuelles projections ), puis la fleur de sel. Remettre sur le feu à frémir en remuant à la spatule en bois afin de réhomogénéiser les matières. Laisser la sauce s'épaissir un peu quelques minutes. Retirer du feu et laisser tiédir.

5/ Battre les oeufs, puis ajouter la farine. Ajouter la sauce caramel tout en fouettant. Verser cette préparation dans le cercle, sur la base biscuitée chocolat & pécan puis enfourner à 160°C pour 25 minutes. Faire glisser ensuite le cercle sur le plat de service, en prenant soin de retirer la feuille sulfurisée dessous.

 

 

Préparer la Gelée Chocolat Noir & Pécan :

6/ Tremper la gélatine 10 minutes dans de l'eau froide. Fondre le chocolat noir en dés au micro-ondes ( en plusieurs fois, en remuant bien entre chaque ) ou au bain-marie. Dissoudre la gélatine essorée l'agar-agar dans 13 cl d'eau bouillante chaude et l'ajouter au chocolat fondu. Bien fouetter. Ajouter les noix de pécan grossièrement hachées, mélanger. Laisser épaissir légèrement en tiédissant. Verser alors sur la douceur au caramel à la fleur de sel, dans le cercle. Une fois refroidi, réfrigérer 1H.

 

Préparer le Nuage Mascarpone & Caramel à la Fleur de Sel :

7/ Tremper la gélatine 10 minutes dans de l'eau froide. Parallèlement, préparer de nouveau une sauce caramel avec la moitié des ingrédients ( personnellement, j'ai préparé une sauce caramel avec le double habituel, afin d'en conserver la moitié pour la déco et pour des crêpes ) : mettre le sucre et l'eau dans une casserole, mélanger, puis cuire jusqu'à obtention d'un caramel bien ambré. Hors du feu, ajouter alors le beurre en dés, remuer à la spatule en bois, ajouter la crème liquide préalablement chauffée au micro-ondes puis la fleur de sel. Remettre sur le feu en mélangeant, la laisser frémir et épaissir légèrement ( pas trop ). Laisser tiédir le temps de passer à la suite.

 8/ Battre les jaunes d'oeufs avec 2 càs de sucre glace jusqu'à ce qu'ils blanchissent. Ajouter la sauce caramel, battre de nouveau. Ajouter le mascarpone, fouetter longuement ( 4 minutes ). Dissoudre la gélatine essorée l'agar-agar dans 2 càs d'eau bouillante chaude. L'incorporer à la crème, fouetter de nouveau pour homogénéiser.

9/ Battre les blancs d'oeufs en neige très ferme avec 1 càs de sucre glace. Les incorporer très délicatement à la préparation au mascarpone-caramel, à l'aide d'une maryse, en soulevant bien la masse. Verser sur la gelée chocolat-pécan, dans le cercle, lisser à la spatule et réfrigérer une nuit.

 

Service :

10/ Décercler délicatement le gâteau en retirant le papier sulfurisé autour. Décorer à votre guise (avec un reste de sauce au caramel à la fleur de sel sur le dessus ( si vous avez doublé les doses pour la sauce au niveau du 4ème étage, il vous reste la moitié d'un pot, il suffira de la tiédir 15 secondes au micro-ondes pour la liquéfier si trop épaisse), du chocolat fondu, des noix de pécan et du grué de cacao pour mo)i. Pensez à sortir le gâteau environ 30 minutes avant de le déguster.

 

tourbillon-defendu.jpg 

Repost 0