Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 11:10

choc-exotique0.jpg

Je vous en parlais dans mon précédent article, voilà le Choc' Exotique ! C'est un entremet sortant tout droit de mon imagination et qui est composé d'un biscuit cuillère cacao-coco punché au sirop au rhum, d'un praliné croustillant, d'une panna cotta coco - citron vert - citron jaune - gingembre et d'une mousse légère au chocolat noir 66% des Caraïbes. 

Cet entremet est vraiment excellent et frais ! Le contraste des textures est très agréable en bouche, le chocolat est titillé par la douce acidité/vivacité de la panna cotta, pour moi c'est un mélange qui détonne en bouche ! Il n'est pas du tout écoeurant, on en remange facilement une autre petite part.. ;-P Toute la famille l'a beaucoup apprécié (sauf un qui n'aime pas trop l'alliance chocolat/fruits), je pense qu'il sera sans aucun doute demandé à être réalisé de nouveau !

Sans plus attendre, la recette !

choc-exotique-5.jpg

choc-exotique-4.jpgPour un entremet de 22cm de diamètre et 6cm de haut :

Pour le biscuit cuillère cacao-coco :

- 2 oeufs (clarifiés)

- 50g de sucre

- 40g de farine tamisée

- 6g de cacao tamisé

- 5g de noix de coco en poudre

Pour le sirop au rhum :

- 25g de sucre

- 25g d'eau

- 1 cuillère à café de rhum

Pour le praliné croustillant :

- 40g de chocolat au lait de couverture à 40%

- 160g de praliné 

- 90g de crêpes dentelles

Pour la panna cotta coco-citrons-gingembre :

- 200g de crème de coco

- 100g de lait de coco

- 200g de lait

- 1 citron vert (zeste + jus)

- 1 citron jaune (zeste + jus)

- 10-15g de gingembre frais râpé (en fonction des gouts de chacuns)

- 80g de sucre

- 6g de gélatine en feuilles

Pour la mousse chocolat (de Conticcini) :

- 8 blancs d'oeufs 

- 2 jaune

- 75g de beurre

- 200g de chocolat noir à 66%

- 30g de sucre

choc-exotique-3.jpg

choc-exotique-1.jpg

Préparation :

1/ Commencez par faire infuser votre liquide pour la panna cotta : dans une casserole mélangez la crème de coco, le lait de coco, le lait, les jus et zestes des citrons, le sucre et le gingembre frais râpé puis portez le tout à ébullition. Dès les premiers bouillons, coupez le feu, couvrez la casserole de film étirable et laissez infuser 2h minimum.

Pour le biscuit cuillère cacao/coco :

2/ Préchauffez le four à 180°C, chaleur tournante. Chemisez de papier sulfurisé votre plaque à pâtisserie.

Mêlez la farine avec le cacao et la noix de coco râpée.

3/ Fouettez les blancs en neige pas trop ferme, en ajoutant 25g de sucre petit à petit dès qu'ils commencent à mousser. Parallèelement, fouettez les jaunes avec les autres 25g de sucre jusqu'à ce qu'ils blanchissent et deviennent mousseux. Incorporez les jaunes aux blancs montés, de façon très délicate, à l'aide d'une maryse en soulevant bien la pâte par le dessous. Incorporez ensuite le mélange farine-coco-cacao, toujours très délicatement.

4/ Transvasez la pâte dans votre poche à douille munie d'une douille lisse de 10mm et dressez un disque de 24cm de diamètre environ (les bords seront ensuite coupés). Avec l'excédent de pâte, réalisez des petits ronds, traits, ... Enfournez ensuite pour 10 min à 180°C, chaleur tournante. A la sortie du four, transvasez la feuille avec le biscuit sur une grille afin qu'il refroidisse.

Pour le sirop :

5/ Faîtes chauffez le sucre et l'eau jusqu'a ébullition, hors du feu ajoutez le rhum.

6/ Découpez votre biscuit en un disque de 22cm de diamètre. Pacez-le dans le fond d'un cercle à entremet de 6cm de haut et 22cm de diamètre recouvert de film rodhoïd, avec la face qui était contre la feuille vers le haut. Imbibez le ensuite du sirop de façon homogène, à l'aide d'un pinceau à pâtisserie.

Pour le praliné croustillant :

7/ Faîtes fondre le chocolat au lait avec les rochers suchard en morceaux dans un bol au bain-marie (que le chocolat si que praliné pur). Une fois fondu et hors de la casserole, ajoutez le praliné puis les crêpes dentelles. Etalez ensuite ce croustillant de hauteur homogène sur le fond de biscuit préalablement imbibé. Placez le au congélateur le temps de finir la panna cotta (cela permet que ce soit bien froid afin que lorsque l'on verse la panna cotta, celle-ci ne fasse pas fondre et déplacer le croustillant..).

Pour la panna cotta :

8/ Placez les feuilles de gélatine à ramollir dans de l'eau froide. Faîtes réchauffez le liquide infusé jusqu'à ce que ce soit chaud mais pas bouillant, juste assez pour faire fondre la gélatine (60°C est amplement suffisant). Essorez ensuite la gélatine ramollie avec les mains puis faîtes la fondre dans le liquide chaud en le fouettant vivement afin qu'elle se dissoude bien. Placez ensuite la casserole dans le frigo afin de faire descendre la température.

9/ Une fois la température à environ 20-25°C, versez-là sur le praliné croustillant dans le cercle et placez ensuite l'entremet au réfrigérateur. Laissez la panna cotta prendre entièrement avant de réaliser la mousse au chocolat, minimum 3h.

Pour la mousse légère au chocolat :

10/ Fouettez les blancs en neige avec le sucre. Parallèlement, faîtes fondre le chocolat avec le beurre sur feu doux en lissant de temps en temps (ne pas trop chauffer), une fois fondu, l'ajoutez en 3 fois sur les jaunes, en fouettant bien entre chaque ajout et avant la 3ème fois, ajoutez 2 cuillères à soupe de blancs en neige, fouettez puis mettez le chocolat restant. Incorporez très délicatement les blancs en neige, en 3 fois également. Une fois la mousse bien lisse, versez sur la panna cotta bien prise, lissez si besoin et réfrigérer au minimum 3h (le mieux étant un minimum de 12h).

Pour la décoration :

11/ Décerclez votre entrement et ôtez le rhodoïd autour. Décorez ensuite comme vous le souhaitez..

A déguster frais ! 

Repost 0
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 20:35

bavarois-choco-framb.pngBonjour à tous, me voici de retour après une petite absence de presque 2 mois pendant lesquels j'ai pas mal été occupée.. Je m'en excuse auprès de vous car je n'avais plus beaucoup de temps pour publier des recettes..

Voilà le gâteau réalisé à l'occasion de l'anniversaire de mon père, fin mai dernier. Je l'ai fait lors d'un entraînement CAP, c'est pourquoi c'est une recette relativement classique et simple, mais tout cela n'empêche pas qu'il soit bon et appréciable, bien au contraire. Ça explique aussi la déco avec la pellicule de film, j'ai voulu voir ce que cela donnait car la fête du cinéma est un des thèmes de cette année en décoration pour le CAP, et je suis d'ailleurs tombée dessus ! J'ai réalisé cette pellicule, fait une bordure sur le pourtour, marqué "Et.. Action !" avec une jolie écriture calligraphiée, le tout en chocolat blanc, puis j'ai placé des étoiles rouges en pâte d'amande en cascade sur un rond de biscuit et j'ai mis quelques pistache (entremet chocolat-pistache).. C'était un rendu assez joli. Depuis j'ai eu mes résultats et je vous annonce que j'ai eu mon CAP ! Je suis à présent en mention complémentaire pâtisserie chez un très bon pâtissier, où j'exerce donc ma passion et j'en suis bien heureuse !

bavarois-choco-framb-0.jpgbavarois-choco-framb-2.jpg

Le CAP maintenant passé, je vais pouvoir publier des recettes un peu moins "classiques" et donc faire un peu plus ce dont j'ai envie. La prochaine sera d'ailleurs une création : un entremet Choc' Exotique (photo en bas de l'article) avec plusieurs étages/textures/goûts.. Je ne vous en dis pas plus, vous le découvrirez par vous même.. ;-)

Pour un entremet de 20cm de diamètre :

Pour le biscuit joconde amande (moelleux) :

- 125g d'oeufs 

- 100g de sucre glace pâtissier

- 100g de poudre d'amande

- 20g de beurre fondu

- 25g de farine tamisée

- 125g de blancs d'oeufs (gardez les jaunes pour la bavaroise)

- 40g de sucre semoule

Pour la bavaroise chocolat :

- 200g de lait

- 50g de sucre

- 60g de jaunes d'oeufs

- 4g de gélatine (2 feuilles)

- 150g de chocolat noir (de couverture si possible)

- 300g de crème fouettée

- 250g de framboises (fraîches ou surgelées)

Pour le sirop :

- 30g d'eau

- 30g de sucre

- alcool au choix (facultatif ; alcool de framboise, kirsh, ..)

Pour le glaçage au chocolat :

- 50g de chocolat à 60%

- 80g de crème liquide

- 20g de miel

- 20g de beurre

bavarois-choco-framb-1.jpg

Préparation :

Pour le biscuit Joconde :

1/ Préchauffez le four à 230°C. Fondre le beurre et laissez-le tiédir. Recouvrez votre plaque à pâtisserie de 30*40cm de papier sulfurisé.

Blanchir les oeufs avec le sucre glace et la poudre d'amande assez longuement, à l'aide d'un batteur électrique (ou robot) le mélange doit être mousseux et volumineux. Ajoutez ensuite le beurre fondu puis la farine tamisée. Fouettez les blancs d'oeufs en neige (au bec d'oiseau, pas trop fermes donc) en incorporant le sucre semoule petit à petit lorsqu'ils commencent à mousser. Les incorporer en 3 fois au premier mélange, de façon très délicatement, en soulevant la pâte.

2/ Étalez la pâte sur votre plaque à pâtisserie, à l'aide d'une spatule (coudée si possible), de façon régulière sur 3-4 mm d'épaisseur. Enfournez ensuite pour 8-10 minutes, le biscuit doit être doré et moelleux. A la sortie du four, placez la feuille avec le biscuit sur une grille pour refroidissement.

Pour la crème bavaroise:

3/ Faîtes ramollir la gélatine en la laissant tremper dans de l'eau froide.

Portez à ébullition le lait avec la moitié du sucre. Parallèlement, fouettez vivement les jaunes avec l'autre moitié de sucre. Lorsque le lait est à ébullition, versez en la moitié sur les jaunes+sucre, fouettez pour homogénéiser puis reversez le tout dans la casserole. Cuire à la nappe (85°C ; ou lorsque la crème commence à épaissir très légèrement, la marque du doigt sur le dos de la cuillère doit restée nette) tout en mélangeant à la spatule en bois.

4/ Lorsque la crème anglaise est cuite, ajoutez la gélatine essorée, puis fouettez vivement afin de bien la dissoudre. Versez ensuite sur le chocolat en morceaux puis mélangez jusqu'à ce que le chocolat soit entièrement fondu (vous pouvez le pré-fondre un peu au micro-ondes si vous voulez facilitez les choses). Filmez la crème au contact puis réfrigérez afin de refroidir la préparation jusqu'à 20-25°C.

5/ Fouettez la crème liquide afin d'obtenir une belle crème fouettée et réservez au réfrigérateur le temps que la crème chocolatée refroidisse.

Montage :

6/ Détaillez 2 cercles de 19 cm, côte à côte et le plus près possible des bords, ainsi que 2 bandes (sur la longeur) de biscuit de 3cm de large, le plus près du bord également.

7/ Placez un fond de biscuit sur votre plat de présentation, à l'intérieur du cercle de 20cm recouvert de rhodoïd. Chemisez le pourtour avec les bandes de 3 cm de large découpées.

8/ Faîtes bouillir le sucre et l'eau pour le sirop puis ajoutez votre alcool. Imbibez bien le disque placé au centre du cercle de ce sirop. 

9/ Lorsque la crème au chocolat a refroidie (si la gélatine à commencé à prendre, réchauffez-la très légèrement au micro-ondes), incorporez très délicatement la crème fouettée à l'aide d'une maryse. Placez quelques framboises sur le fond de biscuit, versez un peu de crème bavaroise, placez les framboises restantes puis recouvrez jusqu'à arriver presque à la hauteur de la bordure. Placez le 2nd disque (il doit donc être à la hauteur de la bordure), l'imbiber de sirop puis recouvrez avec le reste de crème bavaroise au chocolat, lissez bien le dessus. Laisser prendre au réfrigérateur au moins 2h. Mettez-le ensuite 15 minutes au congélateur juste avant de faire la glaçage, il est préférable que le gâteau soit bien froid lorsqu'on le glace. (Sinon, au lieu de frigo + congélateur, vous pouvez le mettre 30 minutes minimum au congèle et faire le glaçage puis le remettre au frais jusqu'au moment de décercler.. tout dépend du temps que vous avez devant vous).

Pour le glaçage au chocolat :

10/ Faîtes fondre le chocolat au bain-marie. Parallèlement, portez à ébullition la crème avec le miel. Versez la crème en 3 fois sur le chocolat, en mélangeant bien avec une spatule entre chaque ajout. Ajoutez enfin le beurre (pommade ou en petits morceaux) et mélangez bien afin de bien l'incorporer. Laissez refroidir jusqu'à environ 40°C.

11/ Glacez ensuite l'entremet (bien froid) avec ce glaçage puis placez au réfrigérateur pour qu'il prenne.

12/ Décerclez l'entremet, enlevez le rhodoïd autour puis décorez selon vos souhaits.. A conserver au réfrigérateur jusqu'à la dégustation.

 

Et prochainement sur Le Plaisir du ChOcoOolat.. !!, l'entremet Choc' Exotique :

choc-exotique.jpg

A bientôt !

Repost 0
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 15:32

macaron-ispahan.jpgMa mère appréciant les fruits rouges et la rose, je lui ai proposé de réaliser, à l'occasion de la fête des mères, le célèbre macaron Ispahan de Pierre Hermé à la rose, framboise et litchi. Comme elle n'est pas forcément fan des litchis, elle a un peu hésité.. Mais, ayant goûté le vrai quelques jours auparavant, je lui ai affirmé que c'est une association terriblement délicieuse (soit on aime, soit on aime pas ceci étant dit..) où tous les goûts se marient afin de créer une belle harmonie. Et donc, elle a fini par avoir la curiosité de goûter ce macaron.. 

Au final, elle l'a beaucoup apprécié même si elle a légèrement préféré la version sans les litchis (la recette donne 2 gros macarons et j'ai fais un framboise-rose seulement). Moi personnellement, j'ai beaucoup aimé les 2 versions et préféré celle avec les litchis car c'est vraiment différent, il apporte de la fraîcheur et prolonge le goût de la rose, un vrai délice qui est relevé avec l'acidité et le fruité de la framboise, j'en suis donc vraiment fana à présent !

macaron-ispahan3.jpg

macaron-ispahan1.jpg

C'est la première fois que je me lançais vraiment dans la réalisation de macaron à base de meringue italienne et ce fut une réussite, cela n'est pas plus compliqué qu'autre chose au final (j'en réaliserai des petits la prochaine fois..). Si vous ne voulez réaliser qu'un seul gros macaron, il faut diviser par 2 les quantités pour le macaron, la crème à la rose et la meringue italienne.

Je vous conseille de réaliser ce macaron la veille pour le lendemain, il sera meilleur, les parfums ayant eu le temps de bien s'harmoniser.

Je vous met donc la recette de Pierre Hermé telle qu'elle est dans son livre Best Of.

Pour les macarons (la recette donne 2 macarons de 20cm donc 4 biscuits) :

- 250g de poudre d'amandes

- 250g de sucre glace

- 6 blancs d'oeufs (180g)

- 3g de colorant rouge

- 250g de sucre semoule

- 65g d'eau minérale

Pour la crème au beurre à la rose (à la meringue italienne) :

- 90g de lait (frais entier de préférence)

- 70g de jaunes d'oeufs (3-4)

- 45g de sucre semoule

- 450g de beurre doux à T° ambiante (sorti au moins 1h avant) 

- 4g d'essence de rose*

- 30g de sirop de rose*

* J'ai mis de la liqueur de rose que j'ai dosé à mon goût

Pour la meringue italienne (la moitié est suffisante pour la quantité de crème ci-dessus..) :

- 4 blancs d'oeufs (120g)

- 250g de sucre semoule

- 75g d'eau minérale

Garniture (pour un macaron) :

- 200g de litchi en conserve égoutés et coupés en morceaux

- 250g de framboises fraïches

 macaron-ispahan2.jpg

Préparation :

Pour le macaron :

1/ Faîtes chauffer l'eau et le sucre jusqu'à arriver à une température de 118°C. Dans le même temps, commencez à fouettez, au robot vitesse maximale, la moitié des blancs lorsque la température arrive à 110°C. Une fois à 118°C, baissez la vitesse du robot et ajoutez le sirop en filet (en le faisant couler le long de la paroi de la cuve du robot, surtout pas sur le fouet sinon votre sirop sera propulser en gouttes sur les parois et ne s'incorporera pas aux blancs montés) afin de réaliser une meringue italienne. Remettez ensuite en vitesse maximale et laissez fouetter 5 bonnes minutes afin de faire refroidir la meringue.

2/ Tamisez la poudre d'amande et le sucre glace ensemble, ajoutez le colorant et l'autre moitié des blancs d'oeufs puis mélangez à la spatule afin d'avoir un mélange bien homogène. Lorsque la meringue est refroidie, incoporez-la délicatement au premier mélange tout en soulevant la masse. Ne pas trop travailler la pâte, elle doit former un ruban (mais pas trop fluide !).

3/ Dressez ensuite des cercles de 20cm de diamètre, sur du papier sulfurisé et à l'aide d'une poche à douille munie d'une douille lisse de 12mm. Laissez croûter 30 minutes au moins puis enfournez pour 20-25 minutes à 180°C, chaleur tournante. Le macaron ne doit pratiquement pas dorer car sinon il serait trop sec. A la sortie du four, placez-les sur une grille quelques minutes, avant de les décoller de leur feuillle de cuisson et de les laisser sur la grille pour qu'ils refroidissent complètement.

Pour la crème à la rose :

4/ Pendant que les macarons croûtent, réalisez la crème anglaise. Portez le lait frais à ébullition et parallèlement, fouettez vivement les jaunes avec le sucre. Lorsque le lait est chaud, versez-en la moitié sur les jaunes+sucre puis reversez le tout dans la casserole et faîtes cuire sur feu moyen jusqu'à avoir une température de 85°C, tout en vanant continuellement avec une spatule (remuer en faisant des 8 ; attention car cette préparation peut facilement coller au fond de la casserole). Lorsqu'elle est prête, versez-la dans un récipient et placez-la au réfrigérateur afin qu'elle refroidisse pour arriver à une température de 20-25°C.

5/ Lorsque les macarons sont cuit, poursuivez la préparation de la crème à la rose en réalisant la meringue italienne de la même façon que pour le macaron (faire un sirop à 118°C puis le verser en filet sur les blancs montés et faire refroidir le tout à grande vitesse pendant au moins 5 bonnes minutes). Réservez ensuite dans un bol à T° ambiante le temps de fouettez le beurre. Vous n'utiliserez pas toute la meringue réalisée, vous pouvez sinon en faire juste la moitié et ce sera juste bien..

6/ Fouettez à grande vitesse le beurre à T° ambiante afin de le rendre bien aérien, léger et mousseux, et ceux pendant quelques minutes. Ajoutez ensuite la crème anglaise à 20-25°C puis fouettez, toujours à grande vitesse et pendant 5 minutes, afin d'avoir un mélange bien homogène (si la crème graine et n'est donc pas homogène, continuer de fouettez à grande vitesse jusqu'à ce qu'elle le soit. Cela est dû au fait que le beurre et la crème ne sont pas à la même température..). Ajoutez ensuite, très délicatement, 175g de meringue italienne précédemment réalisée ainsi que l'essence et le sirop de rose. 

Pour le montage :

7/ A l'aide d'une poche à douille munie d'une douille lisse de 10mm, dressez sur le fond d'un macaron un disque de crème à la rose en partant du centre et en restant à 1cm du bord (j'en ai mis un chouilla trop pour ma part). Placez les framboises sur tout le tour extérieur du macaron et tout contre le crème à la rose. Réalisez 2 autres couronnes de framboises à l'intérieur (laissez 3-4 cm entre chaque) puis placez les litchis entre chaque (donc une couronne de litchi puis après au centre). Recouvrez d'un disque de crème à la rose puis placez le 2nd macaron par dessus. Appuyez très légèrement avec les main afin de faire bien adhérer le tout et ajustez le placement des framboises sur le pourtour si besoin. Précédez de même avec le 2ème macaron (si vous avez fait la recette entièrement).

8/ Décorez le macaron à votre convenance et réservez-le ensuite au réfrigérateur. Je vous conseille de le sortir 30 minutes avant de le déguster (15-20 min en cas de forte chaleur..).

Repost 0
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 10:48

fraisier.jpgLes belles fraises gariguettes commençant enfin à arriver sur les étals et ce, pour le plaisir du tous. Ca m'a donné l'envie de les mettre à l'honneur et c'est dans un fraisier que mon choix s'est porté.

Comme vous le voyez sur la photo, une part à déjà été engloutie.. Une gourmande s'est servie avant que je ne prenne les photos ! C'est dire qu'il a vraiment beaucoup été apprécié !

fraisier1.jpgConcernant la déco, je me suis entraînée au cornet (pas satisfaite de la déco globale, fait à la va-vite, j'aurai dû mieux m'appliquer pour le pourtour..) sur le thème du mariage (c'est un des 3 thèmes qui peuvent tomber au CAP cette année, avec la fête du cinéma et le salon du jouet), voilà donc pourquoi ces coeurs et le Love.  

fraisier2.jpgPour un fraisier de 20 à 22cm de diamètre :

Pour la génoise :

- 150g d'oeufs (3 oeufs)

- 90g de sucre

- 90g de farine

Pour la crème mousseline (crème pâtissière + beurre) :

- 400 mL de lait

- 80-100g de sucre

- 3 jaunes d'oeufs (60g)

- 50g de maïzena (ou poudre à crème)

- de la vanille

- 200g de beurre doux

- 400-450g de fraise

Pour le sirop d'imbibage :

- 30g de sucre

- 20g d'eau

- de l'alcool au choix (facultatif)

Pour la déco : pâte d'amande, fraises, ...

fraisier3.jpgPréparation :

Commencez par la crème pâtissière :

1/ Portez le lait à ébullition avec la moitié du sucre. Parallèlement, mêlez le sucre avec la maïzena puis ajoutez les jaunes et fouettez énergiquement afin de blanchir la préparation. Une fois le lait a ébullition, versez-en la moitié sur les jaunes blanchis, fouettez vivement puis transvasez le tout dans la casserole et faîtes cuire jusqu'à épaississement de la crème (et jusqu'à première ébullition). Hors du feu, versez la crème dans un plat contenant la moitié du beurre en morceaux, fouettez afin de bien incorporer le beurre. Placez au réfrigérateur afin de faire refroidir complètement la crème (vous pouvez la mettre 10-15 minutes au congélateur pour allez plus vite).

Pour la génoise :

2/ Fouettez les oeufs avec le sucre vivement, pendant quelques instants, dans un saladier allant au bain-marie. Placez ensuite le saladier sur un bain-marie et ne cessez jamais de fouettez jusqu'à avoir une température de 45°C (utilisez un thermomètre). Une fois la température obtenue, transvasez votre préparation dans le bol de votre robot puis fouettez à pleine vitesse pendant 10 bonnes minutes afin de faire refroidir le tout.

3/ Une fois la préparation refroidie, ajoutez la farine tamisée et mélangez délicatement, en soulevant la masse. Versez ensuite dans une poche à douille munie d'une douille lisse de 10mm et dressez, sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, deux disques de génoise de 22 cm de diamètre. S'il vous en reste un peu, dressez des petits ronds ou autre..

4/ Enfournez dans le four chaud, pour 10-15 minutes à 180°C, chaleur tournante, les disques doivent être dorés. Une fois cuits, placez-les sur une grille afin qu'ils refroidissent.

Préparez la mousseline : 

5/ Dans la cuve du robot, placez l'autre moitié du beurre en morceaux (100g), fouettez vivement afin de le rendre bien crémeux et aérien, pendant quelques minutes. Lorsqu'il est bien foisonné, incorporez la crème pâtissière, refroidie, en plusieurs fois à vitesse moyenne. Lorsque toute la crème est dans la cuve, fouettez en vitesse maximale jusqu'à ce que la crème soit bien aérienne, pendant 5-10 minutes.

Montage :

6/ Découpez les tours votre génoise de façon à avoir des disques de 20cm de diamètre. Sur votre plat de service, placez votre cercle à entremet de 20cm de diamètre et tapissez le pourtour de rhodoïd (à défaut film pour recouvrir les livres scolaires ou sinon du papier cuisson). Placez un disque de génoise dans le fond, puis l'imbiber avec le sirop chaud (portez à ébullition l'eau avec le sucre et l'alcool tout simplement) à l'aide d'un pinceau pâtissier.

7/ Coupez les plus belles fraises en deux afin d'en garnir tout le pourtour du cercle, essayez d'avoir la même hauteur de fraise partout. Coupez le reste en morceaux, pour en garnir l'intérieur (gardez en quelques unes pour la déco).

8/ Placez votre crème mousseline dans une poche (pour plus de propreté) et versez environ les 2/5 de la crème sur le fond de la génoise, parsemez avec les 2/3 des fraises en morceaux puis recouvrez de 2/5 de crème et placez le reste des morceaux de fraise. Recouvrez du second disque de génoise, imbibez-le également au sirop puis, versez le restant de crème mousseline dessus, lissez la surface à la spatule. Placez au réfrigérateur pour minimum 2-3h, afin que ça prenne bien.

9/ Décorez selon vos souhaits et sortez-le 15 minutes avant de le déguster (la crème sera moins "lourde").

Repost 0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 11:20

royal-2.jpgAvec un épisode neigeux et froid, on a qu'une envie, rester au chaud tout en se réconfortant.. Pour moi, c'était avec du chocolat et une bonne gourmandise chocolatée : le royal au chocolat. Certes classique, mais ô combien délicieux ! Surtout cette couche de praliné feuilleté qui est vraiment excellente ! Toute la famille a été ravie d'avoir à déguster cette gourmandise..

royal-0.jpgroyal-1.jpgLa réalisation de cet entremet est vraiment simple, mise à part la mousse à base de pâte à bombe (= jaunes d'oeufs montés au sirop à 115°C), mais qui peut être bien entendu remplacée par une mousse classique (je vous indique les 2 recettes). Pour ma part j'ai voulu tenté à la pâte à bombe, et cela à bien fonctionné. La mousse obtenue est, tout en étant très mousseuse, plus onctueuse, bien fondante et plus gourmande aussi je trouve. 

royal.jpgPour un entremet de 22cm de diamètre :

Pour la dacquoise amande (ou noisette) :

- 75g d'amandes en poudre (ou de noisettes)

- 75g de sucre glace

- 30g de sucre semoule

- 3 blancs d'oeufs (100g)

Pour le praliné feuilleté : 

- 40g de chocolat au lait

- 160g de pâte de praliné (ou pralinoise à défaut)

- 80g de crêpes dentelles (n'en ayant pas sous la main, j'ai utilisé un reste de muesli croustillant mélangé à des amandes effilées)

Pour la mousse au chocolat (sur base de pâte à bombe ; version classique plus bas) :

-200g de chocolat noir entre 50 et 60%

- 400g de crème liquide entière

- 115g de jaunes d'oeufs

- 30g d'eau

- 45g de sucre

royal-3.jpgPréparation :

Pour le biscuit dacquois :

1/ Préchauffez votre four à 180°C, chemisez votre plaque à pâtisserie de papier sulfurisé.

Mêlez la poudre d'amande avec le sucre glace et 20g de sucre semoule. Monter les blancs d'oeufs en neige et, lorsqu'ils commencent à bien monter, les serrer avec les 10g de sucre semoule restants. Incorporez ensuite le mélange de poudre en 3-4 fois, en mélangeant délicatement.

2/ Mettez en poche à douille munie d'une douille lisse n°10 et réalisez un disque de 24cm de diamètre environ, sur votre plaque. Enfournez pour une bonne 15aine de minutes. A la sortie du four, glissez le papier sulfurisé sur une grille et laissez bien refroidir avant de le décoller du papier. Coupez ensuite, à l'aide de votre cercle, ce biscuit afin d'avoir un biscuit de 22cm de diamètre environ. Chemisez votre cercle de rhodoïd (ou film pour les livres scolaire) puis placez-y le biscuit, sur le plat de présentation.

Pour le praliné feuilleté :

3/ Faîtes fondre le chocolat au lait au bain-marie (+pralinoise si utilisée), y ajoutez la pâte de praliné puis les crêpes dentelles. Étalez uniformément ce mélange sur le disque de biscuit refroidi et réservez le temps préparer la mousse.

Pour la mousse au chocolat :

4/ Faîtes fondre le chocolat noir au bain-marie. Parallèlement, montez la crème liquide de façon à avoir une crème fouettée (au bec d'oiseau, pas trop ferme donc) puis entreposez-la au réfrigérateur.

5/ Dans une petite casserole, mélangez le sucre et l'eau puis portez ce mélange à 115°C. Lorsque le mélange atteint 110°C, commencez à monter vos jaunes d'oeufs au robot. Lorsque le sirop est a 115°C, retirez du feu et le verser en filet sur les jaunes qui montent (en faisant attention que ça n'aille pas sur le fouet, plus près du bord du bol). Laissez le robot tourner à pleine vitesse pendant 5-10 minutes afin de faire refroidir complètement la préparation. 

6/ Versez ensuite le chocolat fondu tiède sur les jaunes montés, mélangez délicatement jusqu'à homogénéisation. Incorporez, tout aussi délicatement, la crème fouettée. Lorsque la mousse est homogène, la verser sur le praliné feuilleté, lissez le dessus au mieux puis réfrigérez quelques heures au moins. Décerclez et décorez selon vos envies.

royal-4.jpgPour une mousse au chocolat classique :

Faites fondre au bain-marie 200g de chocolat noir puis laissez tiédir.

Monter 600mL de crème liquide entière en crème fouettée pas trop ferme, incorporez ensuite le chocolat fondu tiède et mélangez délicatement. versez ensuite sur le praliné feuilleté, lissez puis réfrigérez quelques heures avant de décorer.

Repost 0
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 12:02

charlotte-fruits-rouges-3.jpgLa charlotte, un classique de la pâtisserie française. Pour moi, c'est la première réalisation de ce dessert et j'ai choisi de faire ce qu'il y a de plus traditionnel : une charlotte à la crème bavaroise vanille garnie de fruits rouges entiers. La recette que je vous propose aujourd'hui est une recette CAP pâtisserie.

charlotte-fruits-rouges-2.jpg

charlotte-fruits-rouges-1.jpgLa réalisation n'est, en soi, pas compliqué ni longue lorsque l'on pâtisse régulièrement, je vous le garanti. Pour les biscuits, il faut veiller à avoir des blancs en neige bien fermes (mais pas trop non plus) et aussi à être bien régulier lorsqu'on couche la bande de biscuit (bien entendu vous pouvez acheter des biscuits cuillères pâtissiers en grande surface mais ce serait dommage car c'est un peu moins bon..). La crème est simple de réalisation également.

On obtient une charlotte qui se tient bien (comme vous pouvez le constater sur les photos) et bien gourmande avec tout ces fruits rouges ! La crème bavaroise a une bonne texture et est délicieuse. Les biscuits sont moelleux à souhait et faits maison, c'est un régal. Le tout se marie à merveille pour le plaisir de nos papilles ! La tablée a beaucoup aimé, ma mère encore plus car elle adore ce genre de dessert (et moi aussi !).

charlotte-fruits-rouges.jpg

charlotte-fruits-rouges-7.jpgPour une charlotte de 20cm de diamètre (voire 22-24 cm car il resterait un peu de crème sinon, dans ce cas faites 1 fois 1/2 la recette de biscuits cuillères ou doublez-la pour être certains (en cas de râtés..)) :

Les biscuits cuillères :

- 120g de blancs d'oeufs (environ 4)

- 100g de sucre (50g + 50g)

- 80g de jaunes d'oeufs (environ 4)

- 100g de farine

Pour la crème bavaroise :

- 250mL de lait

- 100g de sucre (50g + 50g)

- de la vanille en poudre (ou une gousse)

- 80g de jaunes d'oeufs (environ 4)

- 6g de gélatine

- 250g de crème liquide entière froide (fleurette)

- des framboises et myrtilles en quantité suffisante

Pour le sirop d'imbibage :

- 50g d'eau

- 50g de sucre glace

- Kirsh (ou autre..)

(vous pouvez aussi faire avec du coulis de framboise tout simplement)

Décors : framboises, myrtilles, décors en chocolat, chantilly, ... A votre convenance.

charlotte-fruits-rouges-4.jpg

charlotte-fruits-rouges-5.jpg

Préparation :

Les biscuits cuillères :

1/ Préchauffez votre four à 180°C, chemisez votre plaque à pâtisserie de papier sulfurisé, "collez les coins" en mettant du beurre sous le papier sulfurisé. Vous pouvez, avant de placer votre papier sulfurisé, tracer des traits au crayon afin de faciliter le dressage des biscuits : une bande 1/2 de 5cm de large et 2 rond de 18cm. Veillez à placer le côté avec les tracés contre la plaque afin que les traits ne fassent pas de traces sur les biscuits.

Battre les blancs d'oeufs avec 50g de sucre jusqu'à ce qu'ils soient bien fermes et brillants. Incorporez les jaunes d'oeufs et mélangez délicatement. Versez les 50g de sucre restants ainsi que la farine tamisée et mélangez très délicatement. On doit avoir une pâte mousseuse.

2/ Couchez une bande 1/2 de biscuits cuillères de 5cm de long et 2 fonds ronds de 18cm de diamètre environ à l'aide d'une poche à douille munie d'une douille lisse n°10. Saupoudrez de sucre glace 2 fois à 5 minutes d'intervalle puis mettez dans votre four à 180°C pendant 5-10 minutes, les biscuits doivent être un peu dorés et gonflés. Sortez-les du four et réservez-les sur une grille.

La mousse bavaroise :

3/ Faîtes tremper les feuilles de gélatine dans l'eau froide.

Faîtes une une crème anglaise : mettez le lait avec 50g de sucre (la gousse fendue en 2 et égrainée si vous utilisez une gousse, mettez les grains de vanille avec les jaunes d'oeufs) puis chauffer jusqu'à ébullition.

Pendant ce temps, faîtes blanchir les jaunes avec 50g de sucre et la vanille en poudre, en fouettant vivement. Versez alors le lait chaud sur les jaunes blanchis, fouettez et remettez dans la casserole pour faire cuire à la nappe ou jusqu'à 85°C si vous avez un thermomètre pour la cuisine.

Retirez du feu, incorporez alors la gélatine en fouettant vivement afin de bien la dissoudre puis versez votre crème anglaise dans un saladier, filmez au contact puis faîtes refroidir au réfrigérateur.

4/ Pendant que la crème anglaise refroidit, fouettez la crème liquide bien froide en crème fouettée (veillez à ce que le saladier et le fouet du batteur soient froids également, ça facilite le travail), en commençant lentement puis en allant plus vite lorsqu'elle devient mousseuse. Réservez au réfrigérateur le temps que la crème anglaise tiédisse.

Le montage de la charlotte :

5/ Faîtes chauffer tous les ingrédients pour le sirop d'imbibage en portant le tout à ébullition puis retirer du feu.

Chemisez votre cercle de rhodoïd (ou à défaut de papier transparent de qualité servant à couvrir les livres scolaires) et le placer sur votre plat de présentation. Déposez un cercle de biscuit, l'imbiber de sirop à l'aide d'un pinceau à pâtisserie. Décoller délicatement les bandes de biscuits cuillères puis en chemiser le moule, serrez bien. Déposez des fruits sur le fond de biscuit.

6/ La crème anglaise doit être à présent tiède/froide (environ à 30°C), retirez le film puis incorporez délicatement la crème fouettée à l'aide d'une spatule (maryse). Versez les 2/3 de la crème dans votre moule sur les fruits, parsemez de fruits et recouvrez du second rond de biscuit. Imbibez ce biscuit puis versez le reste de la crème bavaroise. Placez ensuite votre charlotte au réfrigérateur le temps que la crème prenne puis procédez à la décoration de votre choix.


Repost 0
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 12:17

gateau-marron-choco.jpgMa soeur pour son anniversaire m'a réclamé un gâteau crème de marron et chocolat. En 2009 ce fut la même chose, vous pouvez voir ce que j'avais réalisé ici-clic-, et comme elle avait beaucoup aimé, j'ai repris la même base de gâteau à la crème de marron mais j'ai changé la présentation et les "garnitures" : à la place de faire un gâteau multi-étages avec plusieurs gâteaux et couches de ganache, j'ai réalisé un seul gâteau sur lequel j'ai mis une ganache truffée fouettée au chocolat au lait et crème de marron puis une mousse au chocolat noir un peu plus amer pour équilibrer le tout.

Elle a été ravie de son gâteau d'anniversaire, comme le reste de la famille, tout le monde a adoré ! Il n'est pas de tout lourd ni écoeurant. La mousse c'est une "tuerie", une des meilleures que j'ai pu manger, une texture bien fondante, aérienne et qui se tient, quand au goût, délicieuse (merci Mr Conticcini !). La ganache, plus crémeuse et un peu mousseuse, est elle aussi bien agréable en bouche, douce et goûteuse. Quand au moelleux à la crème de marron, bien moelleux et s'accorde bien avec le reste. Une vrai réussite donc ! 

gateau-marron-choco-2.jpgIl y a 2 ans, j'avais également réalisé un gâteau multi-couche avec ce gâteau à la crème de marron ici-clic, il avait eu beaucoup de succès également.

gateau-marron-choco-1.jpg

gateau marron choco 3 

gateau-marron-choco-4.jpgJ'ai réalisé la rose et les pétales moi-même, une première et je suis pas mécontente du résultat (des pétales plus lisses seraient parfaits) ! 

gateau-marron-choco-7.jpgAu final on obtient un gâteau de 22 cm de diamètre et de 6cm de hauteur.

Pour un gâteau à la crème de marron de 24 cm de diamètre (plus grand ne serait pas dérangeant, le gâteau sera juste un peu plus fin, ce n'est pas grave) :

- 125g de farine

- 1 cuillère à café de levure chimique

- 1/2 cuillère à café de sel (si vous utilisez du beurre demi-sel n'en mettez pas..)

- 110g de beurre pommade

- 80g de sucre

- 3 grosses cuillères à soupe de crème de marron vanillée

- 2 oeufs

- un peu de vanille en poudre

- 30 mL de lait 

(si vous avez des marrons glaçés vous pouvez mettre quelques brisures à l'intérieur.. Ou alors faire des tourbillons de crème de marron pour plus de gourmandise..)

Pour la ganache chocolat au lait & crème de marron :

- 150g de chocolat au lait (couverture valrhona 40% pour moi)

- 100g de crème liquide entière

- 35g de lait

- 4 cuillères à café de crème de marrons + 4-5 càc pour les marbrures

Pour la mousse au chocolat noir (bien inspirée de celle de Conticcini) :

- 200g de chocolat noir (couverture valrhona pour moi, 150g de 66% et 50g de 70%)

- 75g de beurre

- 2 jaunes d'oeufs

- 8 blancs d'oeufs

- 30g de sucre

Sirop d'imbibage :

- 3/4 cuillères à soupe de rhum

- 10g de sucre

Décors : au choix ; décors en pâte d'amande pour moi, du cacao en poudre et un trait de coco râpée

gateau-marron-choco-5.jpg

gateau-marron-choco-6.jpg

Préparation du gâteau:

1/ Préchauffez votre four à 180°C, beurrez un moule de 24cm de diamètre, mettre un cercle de papier sulfurisé dans le fond et le beurrer.

Tamisez la farine avec la levure et le sel, réservez.

2/ Dans un saladier, fouettez le beurre jusqu'à avoir une consistante légère et mousseuse, ajoutez alors 50g de sucre et fouettez. Ajoutez ensuite les jaunes d'oeufs un par un et la vanille, fouettez toujours. Incorporez la crème de marron et le lait, fouettez jusqu'à homogénéisation. Enfin, incorporez en 2 fois la farine à l'aide d'une spatule.

3/ Fouettez les blancs d'oeufs au batteur électrique et lorsqu'ils commencent à monter, ajoutez les 30g de sucre restant, les battre jusqu'à ce qu'ils soient fermes mais pas trop. Les incorporez délicatement en 2-3 fois à la préparation à base de crème de marron.

4/ Une fois la pâte homogène, versez-la dans le moule et enfournez 25-30 minutes à 180°C, le gâteau doit être un peu doré (surtout sur les côtés), ferme sous le doigt et un couteau en ressort propre. Une fois cuit, démoulez le à l'envers sur une grille et laissez refroidir. Si vous voulez qu'il refroidisse plus vite, un fois tiède mettez-le au congélateur 20-30 minutes environ (ne pas le laisser congeler non plus..).

Préparation de la ganache chocolat au lait & crème de marron (la réaliser pendant que le gâteau cuit..) :

5/ Dans un petit saladier, disposez votre chocolat en morceaux.

Dans une petite casserole, faîtes bouillir la crème et le lait, une fois le mélange bouillant, le versez sur le chocolat et fouettez pour lisser et faire fondre le chocolat. Ajoutez ensuite la crème de marron et fouettez pour homogénéiser. Laissez tiédir a température ambiante, fouettez toutes les 5 minutes pendant quelques instants. Une fois la crème tiédie, vous pouvez la mettre au réfrigérateur, fouettez souvent également et lorsqu'elle commence à prendre, fouettez énergiquement jusqu'à avoir une texture bien ferme et mousseuse.

Commencez votre montage du gâteau :

6/ Coupez votre gâteau bien refroidi afin d'avoir un cercle de 22 cm de diamètre (coupez-le avec votre cercle). Placez-le ensuite dans votre cercle chemisé de rhodoïd (ou alors film pour couvrir les livres scolaires à défaut). 

7/ Préparez votre sirop d'imbibage en portant le rhum et le sucre à ébullition, en imbiber ensuite le gâteau à l'aide d'un pinceau à pâtisserie.

8/ Versez par dessus la ganache précédemment réalisée, lissez bien la surface (j'ai rajouté des gouttes de crème de marron par dessus et fait des tourbillons avec un couteau, sans trop mélangé puis j'ai re-lissé) puis réfrigérez.

Préparation de la mousse :

9/ Dans un grand saladier, fouettez les blancs d'oeufs avec le sucre.

Parallèlement, faîtes fondre le chocolat et le beurre dans une casserole, lissez de temps en temps (ne pas trop faire chauffer). Une fois fondu, le versez sur les jaunes d'oeufs (dans un saladier) en 3 fois, fouettez bien entre chaque ajout. Avant le 3ème ajout, incorporez en fouettant vivement, 2 cuillères à soupe de blancs en neige. Incorporez donc ensuite le dernier tiers de chocolat, fouettez bien.

10/ Ajoutez enfin en 3 fois les blancs en neige, délicatement. Une fois la mousse lisse, la versez sur la ganache au chocolat au lait dans votre cercle, normalement vous devez tomber juste bien, si ce n'est pas le cas lissez. Mettez ensuite au frigo et laissez, si possible, au moins 12h (3h au minimum), le mieux étant la veille pour le lendemain. Décorez à votre guise.

Repost 0
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 20:25

gateau crepe 2

Voilà ce que j'ai fait pour l'anniversaire de mon frère le mois dernier, il a bien apprécié ce gâteau de crêpes, le trouvant bon et citronné juste comme il faut. Le reste de la famille a bien apprécié aussi. Les crêpes sont vraiment bonnes, une des meilleurs recettes de crêpes maison réalisée à ce jour même : une bonne texture, bien fines et moelleuses, qui ne sèchent pas, un bon parfum, un régal nature juste tiède. Concernant la crème au citron, elle est bien lisse, douce et acidulée, pas trop sucrée.

gateau-crepe-1.jpg

Pour la crème au citron, je me suis inspirée de celle de Rdv aux Mignardise (je n'avais plus de maïzena pour faire un lemon curd..). Vous pouvez très bien réaliser votre lemon curd habituel si vous en êtes satisfait, ce sera tout aussi bon.

gateau-crepe-3.jpg

Pour 20 crêpes :

- 200g de farine de blé T55

- 50g de farine de quinoa (ou à défaut 250g de farine T45)

- 90g de sucre

- 6 oeufs

- 1/2 cuillère à café de vanille en poudre

- 60g de beurre 1/2 sel fondu

- 550 mL de lait

Pour la crème au citron :

- 3 oeufs

- 115g de sucre

- 50g de beurre (1/2 sel pour moi) fondu tiède

- 3 citrons jaunes (zestes + jus ; 2 zestes seulement pour ceux qui n'aiment pas trop citronné)

Décor : Noix de coco râpée, sucre glace, ...

gateau-crepe-4.jpg

Préparation :

Commencez par préparer la pâte à crêpe :

Faîtes fondre le beurre dans une casserole, réservez.

Dans un saladier, fouettez les oeufs avec le sucre et la vanille pendant 3-4 minutes, le mélange doit être mousseux. Ajoutez les farines et mélangez de nouveau. Incorporez le beurre et le lait au fur et à mesure et tout en fouettant, il ne doit pas y avoir de grumeaux. Laissez reposer la pâte à température ambiante au minimum 1 heure (2 heures seraient encore mieux, et pourquoi pas la réaliser la veille pour le lendemain en la réfrigérant dans ce cas).

Pendant le repos de la pâte, préparez la crème au citron :

Dans un saladier, fouettez les oeufs avec le sucre et les zestes des citrons à l'aide d'un batteur électrique pendant 6-7 minutes, le mélange doit doubler voire tripler de volume, devenir mousseux et bien pâlir. Ajoutez les jus des citrons ainsi que le beurre fondu, mélangez puis faîtes cuire au-dessus d'une casserole remplie d'eau à la manière d'un bain-marie. La cuisson est similaire que celle d'une crème anglaise : ne cesser pas de remuer la crème avec une spatule en bois, laissez épaissir et vérifiez la nappe sur la spatule pour stopper la cuisson à temps (passez le doigt sur le dos de la cuillère, si la marque du doigt reste, la crème est prête).

Une fois la crème cuite, placez du film étirable sur la surface de la crème et laissez refroidir à température ambiante. Une fois bien tiédi, placez la crème au réfrigérateur et réservez jusqu'à utilisation.

Cuisson des crêpes :

Faîtes chauffer une poêle anti-adhésive (mettez-y un petit morceaux de beurre pour la première) puis versez-y une louche moyenne et faîtes cuire à feu moyen, retournez la crêpe dès qu'elle est bien dorée pour faire dorer de la même façon l'autre côté. Faîtes de même avec le restant de pâte et placez les crêpes les unes sur les autres dans une assiette (réservez de côté la première crêpe réalisée qui est souvent plus épaisse que les autres pour en faire la base du gâteau, placez-là directement sur le plat de présentation). Laissez refroidir un minimum les crêpes avant le montage du gâteau.

Montage du gâteau :

Dans votre assiette de présentation, placez la première crêpe puis tartinez-la d'une cuillère à soupe de crème au citron, recouvrez d'une autre crêpe et tartinez d'une autre cuillère à soupe de crème au citron, continuez ainsi avec le restant de crêpes et de crème au citron. Décorez ensuite de noix de coco râpée ou de sucre glace, ou d'autre chose.. Entreposez au réfrigérateur au minimum 1 heure (peut se réaliser la veille pour le lendemain). Pensez à le sortir une vingtaine de minutes avant la dégustation, ça n'en sera que meilleur. 

Repost 0
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 11:48

flan-chocolat1.jpgDu lait d'amande à finir, une envie de quelque chose chocolatée, une période far-flan ces temps-ci et voilà un flan au chocolat qui en résulte. Et avec l'automne qui arrive, cela fait un bon instant de réconfort par temps pluvieux et/ou froid..

On obtient un flan avec une très bonne texture : il est ferme, léger grâce au lait d'amande, aérien et mousseux ainsi que fondant en bouche. Un goût bien chocolaté, peu sucré, le lait d'amande se ressentir légèrement en arrière goût. Nous l'avons tous beaucoup aimé à la tablée, vous n'avez plus qu'à vous laissez tenter.. ;-)

flan-chocolat.jpgflan-chocolat3.jpgPour un moule de 25cm* de diamètre :

- 250g de chocolat noir (à fort pourcentage si possible 64% ou 70%, sauf si vous n'aimez pas des masses alors du 52% dans ce cas..)

- 450g de lait d'amande (vous pouvez mettre du lait de vache ou autre lait végétal)

- 50g de crème liquide entière (pourquoi pas mettre de la crème d'amande si vous en avez)

- 5 oeufs

- 70g de sucre en poudre (mettez en plus si vous aimez assez sucré)

- 50g de farine T45 ou T55

 

* si vous souhaitez un flan plus épais, prenez un moule un peu plus petit 20-22cm, et dans ce cas, adapter le temps de cuisson.. La texture peut s'en trouver légèrement différente que la mienne.

flan-chocolat2.jpgPréparation :

1/ Préchauffez voter four à 210°C, beurrez votre moule.

Dans une casserole moyenne, faîtes fondre le chocolat avec le lait d'amande et la crème liquide sur feu doux/moyen, lissez de temps en temps.

Parallèlement, fouettez énergiquement les oeufs avec le sucre et la farine pendant quelques minutes, le mélange doit être bien mousseux. Incorporer ensuite, et petit à petit, le lait d'amande au chocolat dans le mélange à base d'oeufs, tout en fouettant (pas trop fort pour ne pas s'éclabousser!).

2/ Versez la pâte ainsi obtenue dans votre moule et enfournez pour 23-25 minutes à 210°C, bien surveiller la fin de cuisson, le flan est cuit lorsque les bords sont relevés et craquelés et lorsque le centre est juste ferme (mais pas trop). Laissez refroidir le flan à température ambiante sur une grille puis entreposez-le au réfrigérateur pour au minimum 1h. Dégustez frais ou à température ambiante (le sortir 30-45 minutes à l'avance dans ce cas) selon les préférences.

Repost 0
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 13:41

crumble-rhubarbe2.jpgMes voisins ont reçu de la rhubarbe par des amis mais, comme ils n'apprécient guère la rhubarbe, ils nous l'ont gentiment donné et je les en remercie car ma mère et moi aimons beaucoup cela ! Je suis donc partie en quête de la cuisiner et j'ai choisi de la cuisiner simplement pour vraiment la mettre en valeur. C'est pourquoi j'ai réalisé un crumble tout simple, sans ajouter d'épices ou d'autres parfums (un peu de vanille, de cannelle ou de gingembre peuvent être pas mal..), si ce n'est un peu de sucre complet qui apporte un peu de saveur au crumble.

Au final, on a un bon contraste entre le croustillant du crumble et la rhubarbe fondante, l'acidulé de la rhubarbe et le sucré du crumble, ily a donc une bonne harmonie des saveurs et textures. Un dessert gourmand avec en prime, par endroit, de la rhubarbe caramélisée.. Que du régal ! :p

crumble-rhubarbe1.jpgPour un moule de 18cm de diamètre (5-6 moules individuels) :

- 500g de rhubarbe environ

- 80g de sucre (mélange de rapadura et de sucre blanc) + 2 càs

- 80g de beurre froid en petits morceaux (moitié 1/2 sel - moitié doux)

- 80g de farine de 5 céréales (ou blanche)

- 35g de flocons de 5 céréales

crumble-rhubarbe.jpg

Préparation :

1/ Épluchez la rhubarbe à l'aide d'un économe puis la détailler en tronçons de 1-1,5cm. Les placer dans une passoire et saupoudrer de 2 càs de sucre blanc, laissez macérer pendant 1h au dessus de l'évier (ou d'un bol).

Pendant ce temps, préparez le crumble. Dans un petit saladier, versez les petits morceaux de beurre, les sucres, la farine et les flocons, mélangez du bout des doigts jusqu'à obtenir un mélange homogène, réservez au réfrigérateur.

2/ Préchauffez le four à 180°C à chaleur tournante. Placez les morceaux de rhubarbe dans votre plat et parsemez avec des morceaux de crumble que vous émietterez avec vos doigts. Enfournez pour environ 40-45 minutes, le crumble doit être doré. Dégustez tiède ou froid selon les préférences mais le jour même de préférence pour bien apprécier le croustillant du crumble (autrement, vous pouvez toujours le repasser sous le grill quelques minutes pour redonner un peu de croustillant).

 

A bientôt pour une recette chocolatée !

Repost 0