Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 09:52

pate-abricots-secs-pomme2.jpgEn vadrouillant sur la blogosphère, je suis tombée par hasard sur un article chez Marmiton concernant les pâtes à tartiner.. Des pâtes au chocolat, à la purée d'oléagineux mais aussi sur des pâtes à tartiner aux fruits. Ce sont ces dernières qui ont surtout retenu mon attention : d'une parce que je n'imaginais pas pouvoir faire des pâtes avec seulement des fruits et de deux parce qu'adorant les fruits, cela devait être délicieux ! Et cela tombe bien parce qu'en plus j'ai des abricots secs à écouler..

Franchement, jamais je n'aurais pensé obtenir un tel résultat avec seulement des abricots secs et une pomme, bluffant ! Par contre, niveau proportion, j'ai fait un peu à l'oeil car rien n'était indiqué, je vous donne donc les miennes (qui sont à adapter selon les goûts de chacun). Vous pouvez également parfumer cette pâte avec un arôme ou avec une lichette d'alcool adéquate, des épices (je verrai du gingembre) y mettre des amandes effilées après avoir mixé (je n'en avais pas mais j'en aurais bien mis), etc..

En tout cas, on obtient une très bonne pâte à tartiner : une texture bien onctueuse qui s'étale très bien, un goût fruité à souhait et délicieux et sucré juste comme il faut. Voilà qui change des pâtes à tartiner au chocolat, celle-ci est légère, pleines de bonnes choses (fibre, vitamine), un gout plus fruité et moins sucré que les confitures. Avec l'été qui arrive, c'est une bonne idée pour les tartines du matin au soleil..

Je vous conseille vraiment de l'essayer, vous serez tout aussi supris que moi par le résultat que vous obitendrez.

pate-abricots-secs-pommes.jpg 

Pour un pot à confiture de 340g :

- 350g d'abricots secs

- 1 pomme moyenne (Tentation pour moi)

 

Préparation :

Dans le bol d'un mixeur, mixez ensemble les abricots secs avec la pomme épépinée et épluchée puis coupée en morceaux jusqu'à ce que la texture soit lisse. Mettez ensuite en pot et conservez au réfrigérateur. Consommez-là dans les jours suivants. 

 

pate-abricots-secs-pomme.jpg

Repost 0
Published by Chocolatomane - dans A tartiner
commenter cet article
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 11:25

Voilà une recette de pain idéale à faire lorsque vous avez de la farine T80 dont la date arrive à expiration et que vous avez peu utilisé.. ^^ Elle est extraite du livre Du bon pain aux éditions Marbout (un livre bien sympa d'ailleurs). Au final, avec cette farine, on obtient un pain bien moelleuix et aéré avec un bon petit goût.

La farine de bise T80 est une farine semi-complète, sa teneur en minéraux se situe entre 0,75% et 0,90%, elle est également plus riche en fibre que la T45. Cette farine convient bien pour la panification et pour la fabrication de pâte brisée (comme pour ces tartelettes par exemple).

pain-farine-t80.jpg 

Pour un pain de 750g :

- 270 mL d'eau

- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive*

- 1 cuillère à café de jus de citron

- 450g de farine bise T80

- 2,5 cuillères à café de levain deshydraté (1 sachet de levure sèche de boulangerie pour moi)

- 1,5 cuillère à café de sel

- 1 cuillère à café de sucre*

 

* L'huile d'olive et le  sucre ne sont pas obligatoires mais ils donnent une jolie croûte dorée au pain. Vous pouvez remplacez l'huile par du beurre, mais aussi les supprimer de la recette.

pain-farine-t80-1.jpg 

Préparation :

 

Dans le fond de la cuve de votre MAP, mettez en premier lieu les liquides à température ambiante. Ajoutez ensuite la farine, mettez le levain (ou la levure de boulanger) dans un coin, le sel dans le coin opposé et enfin le sucre. Mettez ensuite votre Map en route sur le programme "pain blanc" ou "pain basique" (tout dépend des MAP) et laissez votre pain se faire. A la fin du programme, attendez quelques minutes avant de sortir votre pain et de le mettre à refroidir complètement sur un grille.

 

Accomodez-le de ce que vous désirez, personnellement, je l'ai trouvé bien bon avec de la confiture de mirabelle..

Repost 0
Published by Chocolatomane - dans Brioches - viennoiseries..
commenter cet article
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 09:33

Tout d'abord, vous l'aurez sûrement remarqué si vous êtes des habitués à ce blog, j'ai modifié le design de mon blog. Cela faisait maintenant 2 ans que j'avais l'ancien et il était temps de le changer car il commençait à ne plus me correspondre. J'espère que vous appréciez celui-ci, il me reste encore quelques petites choses à faire (notamment à fignoler la bannière et la partie catégorie en dessous) mais le plus gros est fait. N'hésitez pas à me faire part de vos impressions et également de vos remarques si vous en avez.

En attendant que cela soit complètement fini, je m'excuse par avance si cela vous occasionne une certaine gêne. 

 tartelettes-chevre--mache---pignon.png

 

Quant à la recette que je vous propose aujourd'hui, il s'agit d'une recette salée, ce qui est (trop) rare sur mon blog (c'est la 4ème à peine) alors que pourtant j'aime tout autant cuisiner (et manger) du salé !

Encore des tartelettes (cette fois-ci en salé donc) car j'aime beaucoup ce format, en plus d'être juste bien adapté pour une portion, je trouve que c'est très esthétique également.

 

En ce qui concerne la recette des tartelettes, pour la pâte, je me suis inspirée de celle des mes autres tartelettesen les faisant à la farine de kamut (pour le petit goût noiseté rappellant le goût noiseté de la mâche) et en salé au lieu de sucré. Cette pâte, archi simple et rapide, est vraiment très bien je trouve, je suis de nouveau conquise. J'ai trouvé ces tartelettes très bonnes, ce qui est normal vu que j'aime tout ce qui la compose. Leur croustimoelleux ne fait qu'augmenter notre appréciation..  

 

tartelettes-chevre--mache---pignon-1.png 

Pour 5 tartelettes :

Pour la pâte :

- 140g de farine de Kamut

- 1 pincée de sel

- 4 petites cuillères à soupe d'huile (un mélange de 4 huiles pour moi)

- un peu d'eau

 

Pour la garniture :

- 70g de mâche

- 60g de pignons de pin

- 100g de fromage frais de chèvre

- 2 oeufs

- 1 cuillère à soupe bombée de parmesan râpé + un peu pour saupoudrer

- un peu de noix de muscade râpée

- sel & poivre (moulin 4 saveurs pour moi)

 

tartelettes-chevre--mache---pignon-3.png 

Préparation :

La pâte :

1/ Dans un petit saladier, mélangez la farine et le sel, ajoutez l'huile et un peu d'eau et mélangez à la main pour former une boule pâte homogène et non collante (rajoutez au besoin de l'eau ou de la farine en fonction de la consistance). Foncez les moules à tartelettes antiadhésif (et légèrement huilés) avec la pâte ainsi obtenue et réservez.

 

La garniture :

2/ Préchauffez le four à 195°C pour un four à chaleur tournant ou 210°C pour un four normal.

Dans une poêle anti-adhésive, faîtes dorer les pignons de pin puis réservez.

Ciselez finement la mâche dans une assiette plate et réservez.

 

3/ Dans un petit bol, écrasez à l'aide d'une fourchette le fromage frais de chèvre.

Dans un saladier, battez les oeufs avec une fourchette, ajoutez le fromage frais écrasé ainsi que le parmesan, le sel, le poivre et la noix de muscade. Enfin, ajoutez la mâche finement ciselé et les pignons de pin dorés. Mélangez bien et répartissez la préparation équitablement sur les fond de tartelette garni de la pâte. Saupoudrez chaque tartelette de parmesan râpé.

 

4/ Enfournez pour 20 minutes environ, les tartelettes sont cuites lorsqu'elles sont bien dorées. Laissez-les à peine tiédir avant de les démouler et de les servir. Accompagnez ces tartelettes avec un peu de mâche.

tartelettes-chevre--mache---pignon-4.png

Repost 0
Published by Chocolatomane - dans Salé
commenter cet article
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 15:30

brownie-choco-noir--chococaramel--pecan--fleur-de-sel-1.png

brownie choco noir, chococaramel, pécan, fleur de sel 2Une envie de chocolat, d'un bon brownie et (forcément) de gourmandise, voilà ce qui en est donc ressorti : un brownie gourmand, très chocolaté, riche en pépites et noix de pécan (mais pas trop non plus, juste ce qu'il faut). De plus, il a une formidable texture : un intérieur fondant et moelleux en même temps qui se cache sous la fine couche craquante du dessus.

A la base, c'est une recette "nature".. Vous pensez bien que cela ne me convenait pas tout à fait, c'est pourquoi j'y ai rajouté de bonnes pépites au chocolat caramel (de Nestlé) ainsi que des noix de pécan (qui deviennent presque obligatoire dans des brownies pour moi), mais aussi de la fleur de sel car je me suis dit que cela ferait bonne alliance avec le chocolat noir de la pâte et les pépites/noix de pécan (ou alors c'est petit côté breton qui commence à se manifester..). Je peux vous dire que grand bien m'en a pris car ce brownie est vraiment délicieux, l'intensité de la pâte contraste bien avec la douceur des pépites, le moelleux/fondant avec les noix de pécan, et la fleur de sel relève comme il faut le chocolat. En bref, une vrai réussite vous l'aurez compris.

De plus, le lendemain il n'a rien perdu de tout ça, je dirais même qu'il a gagné un peu plus de goût, on sent mieux la fleur de sel et le chocolat noir dans la pâte, c'est donc toujours un véritable délice.

A refaire sans hésiter !

brownie-choco-noir--chococaramel--pecan--fleur-de-sel-3.pngDSC03918.JPG

Inpirée par Martha Stewart, voici la recette pour un moule carré de 20*20 cm (16 carrés) :

 - 60g de beurre doux

- 170g de chocolat noir 70%

- 25g de cacao non sucré 

- 200g de sucre  

- 2 oeufs

- 2 cuillères à café d'extrait de vanille liquide

- 100g de farine

- 1/4 de cuillère à café de sel fin

- 1/4 de cuillère à café de levure chimique

- 1 petite cuillère à café de fleur de sel de Guérande

- 100g de chocolat caramel haché en pépites

- 55g de noix de pécan grossièrement hachées

brownie-choco-noir--chococaramel--pecan--fleur-de-sel-4.pngbrownie-choco-noir--chococaramel--pecan--fleur-de-sel-5.png 

Préparation :

 

1/ Préchauffez le four à 160°C pour un four à chaleur tournante ou 180°C pour un four normal. Beurrez un moule carré de 20*20 cm, recouvrez le de papier sulfurisé en laissant dépasser de quelques centimètre pour 2 côtés opposés, beurrez également le papier sulfurisé (sauf les 2 bouts qui dépassent).

 

2/ Dans un bain-marie, faites fondre le chocolat noir avec le beurre en morceau et le cacao. Une fois le mélange lisse, sortez du bain-marie et réservez.

Dans un bol, mélangez la farine avec le sel, la fleur de sel et la levure chimiqiue. Réservez.

 

3/ Dans un saladier, fouettez le sucre avec les oeufs et la vanille liquide pendant 4 minutes à l'aide d'un batteur électrique à moyenne vitesse, la préparation doit blanchir. Ajoutez ensuite le chocolat fondu et mélanger bien. Puis, en réduisant la vitesse, incorporez la farine en veillant à bien homogénéiser la pâte. Une fois le tout bien homogène, ajoutez les pépites et les noix de pécan et mélangez à la spatule.

 

4/ Versez la pâte dans votre moule, lissez la surface et enfournez pour 35 minutes. Le brownie est cuit lorsqu'il est craquelé et lorsque la lame d'un couteau en ressort propre (éviter le centre et les bords). A la sortie du four, laissez-le encore 15 minutes dans son moule avant de le démouler et de le laisser refroidir sur une grille.

 

Allez, une dernière photo pour la route !

brownie-choco-noir--chococaramel--pecan--fleur-de-sel-6.png

Repost 0
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 11:54

Sab aimerai bien voir 3 ou 4 photos représentant le chocolat chez moi, c'est donc avec grand plaisir que je le fais. Comme Sab, je pourrai en mettre plein de photos avec du chocolat, mais comme il n'en faut que 3 ou 4, je vais me limiter un peu. En vous faisant 3 catégories avec 2 photos par catégories (soit 6 photos) : le chocolat tout en finesse, le chocolat façon gourmandise et le chocolat vraiment tentant..

 

 Commençons par le chocolat tout en finesse :

 

Dans un premier temps avec ces beaux petits cookies tout craquelés au chocolat noir, praliné & noix de pécan ; qui je trouve, font très délicats. 

cookies-craquel-s-pralin--1.pngEt ensuite, avec ce Manège Cocolat Noir Enchanté.

man-ge-cocolat-noir-enchant--2.pngPour ce qui est du chocolat façon gourmandise, voilà qui va est dur de ne prendre que 2 photos. 

Alors, votre gourmandise de chocolat sera sans aucun doute comblée avec ces cookies très chocolat noir & fleur de sel au piment d'espelette..cookies-chocolat-piment.png.. Ou encore avec ces petits pralinés feuilletés.. pralin--feuillet--1.png

Enfin, laissez vous tentez avec ces délicieuses truffes épicées au chocolat noir..

truffes chocolat noir épices 2Et par ce fondant au chocolat noir 70%.

29235047.png

 

Voilà Sab, j'espère que cela te convient !

A présent, je vous dit à très vite, et avec une recette chocolatée !

Repost 0
Published by Chocolatomane - dans Bla-bla
commenter cet article
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 13:55

A la base, c'était une autre recette de brioche que je souhaitais réaliser, des cramiques aux raisins. Mais en prenant dans mon placard ma farine "normale", j'ai vu une autre farine spéciale pain brioché achetée il y a un bon moment (fin d'année dernière peut-être) que j'avais zappé et dont la date arrivait à expiration (début avril).. J'ai donc fait un pain brioché, il est assez gros étant donné que j'ai utilisé toute la farine, c'est à dire 1 kilo quand même ! Il est aussi bien moelleux avec une croûte croustillante (le tout même le lendemain), garni de cranberries et de gingembre confit, il est vraiment très bon. Le sucre perlé sur le dessus apporte une petite note sucrée et gourmande non négligeable. Je me demande maintenant pourquoi j'ai laissé ce paquet de farine aussi longtemps avant de l'utiliser ! ^^Je vais sûrement en racheter du coup, surtout que toute la famille l'a bien apprécié ce pain brioché..
 

pain-brioche-cranberries-gingembre.png

pain brioché cranberries gingembre 2


Pour un gros pain brioché :pain brioché cranberries gingembre 1

- 1kg de farine spéciale pain brioché
- 150 mL de lait
- 150 mL d'eau
- 4 oeufs
- 15g de levure fraîche de boulanger
- 100g de beurre fondu (pas trop chaud)
- 50g de gingembre confit en morceaux
- 50g de cranberries
- 1 oeuf battu pour la dorure
- environ 2 poignées sucre perlé 

Préparation :

1/ Dans un grand saladier, mettez la farine, l'eau, le lait, les oeufs, la levure émiettée et le beurre fondu. A l'aide d'un robot muni de bras pétrisseur (ou à la main), pétrissez jusqu'à ce que la pâte soit lisse et élastique (10 bonnes minutes) à vitesse moyenne. Ajoutez ensuite les cranberries ainsi que le gingembre confit et pétrissez juste assez pour les incorporez uniformément à la pâte. Recouvrez le saladier d'un torchon propre et laissez reposer la pâte pendant 45 minutes à température ambiante.

2/ Après ce premier repos, façonnez la pâte : vous pouvez faire une grosse boule que vous mettez sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé, mettre une partie dans un moule à cake anti-adhésif, dans des moules à muffins en silicone (j'ai pris la première option moi)... Laissez ensuite reposer de nouveau la pâte pendant 1 bonne heure,toujours à température ambiante.

3/ Préchauffez le four à 160°C (th 5-6) pour un four à chaleur tournante, sinon à 180°C (th6). Placez dans le four un petit ramequin rempli d'eau bouillante.
Badigeonnez, à l'aide d'un pinceau à pâtisserie, la brioche avec l'oeuf battu puis saupoudrez de sucre perlé. Enfournez, en mettant le ramequin d'eau à l'un des coins de la plaque à pâtisserie (à côté du pain brioché autrement dit), pour 1h-1h15 (pour le maxi format, sinon moins), le pain brioché est cuit lorsqu'il est bien doré et qu'un couteau planté en son centre ressort propre. Mettez-le ensuite à refroidir sur une grille avant de le grignoter tranche par tranche..

Par la suite, le conserver bien enveloppé dans un torchon propre. 

 

pain brioché cranberries gingembre 3

 

 pain brioché cranberries gingembre 4  pain brioché cranberries gingembre 5

Repost 0
Published by Chocolatomane - dans Brioches - viennoiseries..
commenter cet article
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 18:56

Cléa à publié en fin de semaine dernière une recette de tartelette à la crème de marron et au fromage blanc de chèvre et elle m'a tout de suite plu, je sentais que je ne tarderai pas à la réaliser. Bien que sa version crème de marrons et fromage blanc de chèvre doit être bonne, moi j'ai préféré utilisé un fomage blanc à la vanille en y rajoutant de la fève tonka et j'y ai aussi glissé quelques lamelles de pomme entre la crème de marrons et le fromage blanc à la vanille et fève tonka. Sa recette de pâte à tarte est également très intéressante, elle m'a beaucoup plu : elle est sans beurre mais avec de l'huile et ne nécessite pas de temps de repos.
 

tartelettes fromage blanc, pomme, crème de marronstartelettes fromage blanc, pomme, crème de marrons1
La recette est vraiment très simple et au final, on obtient des tartelettes toutes légères, gourmandes et très bonnes. La pâte est bien croustillante et a un bon goût, elle est donc adoptée pour ma part. Je remercie donc Cléa pour la recette que j'ai un peu modifié pour la garniture donc (j'ai également supprimé le sucre vu que mon fromage blanc à la vanille est sucré).

Pour 6 tartelettes :

La pâte :

- 160g de farine T80
- 1 càs de sucre roux
- 4 càs d'huile de tournesol (moi un mélange de 4 huiles)
- un peu d'eau


La garniture :

- une pomme coupée en lamelle (Tentation pour moi)
- 6 càs de crème de marrons
- 100g de fromage blanc nature sucré *
- 120g de fromage blanc à la vanille *
- 1 oeuf
- 1/4-1/3 de fève tonka râpée (selon les goûts)

* Dans la recette initiale, 250g de fromage blanc sont utilisé.


tartelettes fromage blanc, pomme, crème de marrons 2tartelettes fromage blanc, pomme, crème de marrons 3
Préparation : 

La pâte :

1/ Dans un petit saladier, mélangez la farine avec le sucre roux. Ajouter l'huile et un peu d'eau, juste assez pour formez une boule de pâte. Foncer 6 moules à tartelettes anti-adhésif avec. 

La garniture :

2/ Préchauffez le four à 180°C.
Déposez sur chaque fond de tartelette un cuillère à soupe de crème de marron, y déposer par dessus 3-4 lamelles de pomme (pas trop épaisses).

3/ Dans un grand bol, battez l'oeuf, ajoutez les fromages blanc et la fève tonka râpée puis mélangez. Répartir ce mélange équitablement dans les 6 moules à tartelettes. Mettez pour 30 à 40 minutes au four à 180°C.
Repost 0
Published by Chocolatomane - dans Tartes sucrées
commenter cet article
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 17:24
J'ai reçu il y a peu de temps un mail des Restos du Coeur m'invitant à rédiger un article afin de se mobiliser pour les Restos du Coeur. J'y répond donc affirmativement, bien entendu. Vu avez sûrement déjà vu cet article sur de nombreux blogs mais je vous réexplique quand même le principe de cette mobilisation.

Pour la 25ème année, les Restos du Cœur ont entamé leur grande campagne de mobilisation pour pouvoir offrir des repas aux plus démunis.
Afin de venir en aide à cette association et à ses milliers de bénévoles, Danone et le groupe Carrefour se mobilisent pour la seconde année consécutive et s'engagent durablement !


Vous pouvez vous aussi vous mobiliser et aidez à offrir des repas aux Restos du Cœur !

Pour que la collecte annuelle de denrées et l'opération promo-partage remportent un véritable succès, il suffit de parler sur votre blog de l'opération Danone + Carrefour + Les Restos du Cœur.

1 article publié sur votre blog = 10 repas offerts

- Vous rédigez un article présentant l'opération sur votre blog
- Vous envoyez le lien à l'adresse suivante : hub@lanetscouade.com
- Pour chaque article, Danone et Carrefour offriront 10 repas aux Restos du Cœur.

1 blogueur parrainé = 10 repas offerts
* Vous pouvez parrainer jusqu'à 3 blogueurs et offrir ainsi 30 repas supplémentaires aux Restos du Cœur.

Les blogueurs les plus mobilisés (publication d'un billet, intégration de la bannière, participation à la collecte…) rencontreront Olivier Berthe, le président des Restos du Cœur, le 15 avril 2010.

N'hésitez-pas à faire un article sur votre blog, ça permet d'aider quelques personnes, alors prenez le temps de rédiger un article car un geste, plus un geste, plus un geste.. et c'est des dizaines de repas offert aux plus démunis.
http://lespiedssurterre.danone.com/wp-content/uploads/2010/02/Capture-d%E2%80%99%C3%A9cran-2010-02-22-%C3%A0-16.59.51.png

 

http://lespiedssurterre.danone.com/wp-content/uploads/2010/02/Capture-d%E2%80%99%C3%A9cran-2010-02-26-%C3%A0-18.49.022.png


Repost 0
Published by Chocolatomane - dans Bla-bla
commenter cet article
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 16:17
Me voilà de retour après presque 2 mois d'absence sur mon blog avec une recette gourmande et chocolatée (ce qui n'étonnera pas ceux qui parcourent régulièrement mon blog) de gaufre. Ces gaufres contiennent également de la cannelle, une de mes épices préférée, et mariée au chocolat noir, c'est forcément un délice.
Au départ, je souhaitais faire des gaufres de liège mais je me suis rendue compte peu de temps avant de les faire que j'avais oublié d'acheter de la levure fraîche de boulanger donc j'ai dû changer mes plans.. J'ai donc regardé dans mon autre bible de recettes pour y trouver mon bonheur (c'est à dire le livre de Martha Stewart Biscuits, Sablés, Cookies ; vous saurez sous peu quel est mon autre bible de recettes). C'est donc ses gaufres au chocolat noir et à la cannelle que j'ai décidé de réaliser, je n'y ai rien changé si ce n'est que j'ai remplacé une partie du sucre blanc par du sucre de canne. En ce qui concerne les gaufres de liège, ce n'est que partie remise car ces elles m'ont l'air plus que délicieuses !

gaufres-chocolat-noir-cannelle-1.png
Ces gaufres sont évidement bien bonnes et sont, comme l'indique le titre, crousti-moelleuses. Et chocolat/cannelle, il ne m'en faut pas plus pour être conquise. D'ailleurs, toute ma famille les a approuvées et s'en est régalé. Ces gaufres se suffisent amplement à elles même, il n'y a pas besoin d'y tartiner quelques chose mais j'avoue qu'avec un peu de pâte de spéculoos, ce n'est pas mauvais du tout (bien meilleur qu'avec du nutella).
Si vous ne connaissez pas la pâte de spéculoos, je vous suggère vivement d'y goûter, c'est un vrai délice addictif et se laisse trop bien manger à la petite cuillère.. On en trouve maintenant facilement au rayon confiture/pâte à tartiner dans les supermarchés.

gaufres-chocolat-noir-cannelle-2.png
Pour 48 mini-gaufres (j'en ai obtenu 25 de taille moyenne) :


- 85g de chocolat noir (70% pour moi)
- 230g de beurre en dés
- 4 oeufs
- 300g de sucre en poudre (200g de sucre blanc + 100g de sucre de canne pour moi)
- 1 cuillère à café de vanille liquide
- 1/2 cuillère à café de sel
- 1 1/2 cuillère à café de cannelle moulue
- 50g de cacao non sucré
- 210g de farine


Préparation :

1/ Dans une casserole, faites fondre le chocolat noir avec le beurre à feu moyen en remuant sans cesse puis réservez en laissant refroidir.

2/ Dans un saladier, mettez les oeufs, l'extrait de vanille liquide et les sucres puis fouettez à l'aide d'un batteur électrique pendant environ 5 minutes à vitesse moyenne, le mélange doit blanchir. Ajoutez ensuite le chocolat-beurre fondu, le sel, la cannelle, le cacao et la farine puis mélangez à la spatule jusqu'à homogénéisation.

3/ Faîtes chauffer le gaufrier et huilez légèrement les plaques si il n'est pas anti-adhésif. Versez une cuillerée à soupe de pâte au centre de chaque plaque pour former des ronds de 4 centimètre de diamètre. Fermez le gaufrier et faîtes cuire 1 minute 30 environ. Les décoller délicatement et les mettre sur une grille avant de les servir (elles sont assez souples, ce qui est normal, elles vont durcirent un peu une fois sorties du gaufrier).


Martha Stewart leur rajoute en plus un glaçage au cacao (elle trempe une surface des gaufres dans le glaçage) et les saupoudre ensuite de sucre glace.. Pour ma part, j'ai préféré les laisser "nature" bien que ce soit du coup un peu moins esthétique..
Repost 0
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 13:46
Ou le bonheur de faire ses confitures soi-même ! Ceux ou celles qui en font aussi vous diront certainement la même chose, les confitures maison sont incontestablement meilleures. N'ayez pas peur de vous lancer, ce n'est pas si compliqué que cela..

Autrement, je vous souhaite à tous une très bonne année 2010 !! Quelle vous soit riche en bonheur, amour, joie, santé, réussite, enfin en tout ce qui est bien ! =) Et en plein de bonnes choses gourmandes aussi ^^

confiture-de-coings.png
Les coings, je ne les ai découverts que cette année et en suis tombée amoureuse.. C'est vraiment un fruit particulier et bien parfumé, j'adore son odeur, son goût, sa couleur (sa peau jaune et la couleur ambrée une fois cuit).. C'est le fruit du cognassier, il est assez charnu et robuste, également difficile à éplucher et à couper (mais il en vaut la peine), il possède un petit duvet sur sa peau et puis lorsqu'il est mûr, il a une belle couleur jaune.
La saison des coings est de fin septembre à novembre, une période bien trop courte si vous voulez mon avis.. C'est pourquoi j'en ai fait de la confiture maison avec les derniers que j'ai pu trouver début décembre, pour pouvoir me régaler de son bon goût un peu plus longtemps.

confiture de coings 1

J'ai récemment acheté un livre sur les confitures, il s'agit du livre Mes confitures d'Aglaé Blin au éditions Rustica, la recette est d'ailleurs issue de ce livre, j'ai juste diminuer le sucre..

Pour 2 pots environ :

- 1kg de coings mûrs
- 650g de sucre
- jus de citron


Préparation :


1/ Brosser les coings afin de retirer leur petit velours. Les couper en 4, les épépiner, les éplucher soigneusement puis les couper en quartiers que vous mettrez au fur et à mesure dans une terrine d'eau froide citronnée pour éviter qu'ils ne noircissent.

2/ Dans une bassine à confiture en cuivre ou une cocotte en inox, ôrtez à ébullition 25cL d'eau avec le sucre. Dès que le sucre est fondu, ajoutez les coings parfaitement égouttés. Laissez cuire pendant 35 minutes environ à feu doux et en mélangeant souvent. Vérifiez la cuisson en versant quelques gouttes sur une assiette froide, elles doivent figer immédiatement.

3/ Ecumez si nécessaire, mélangez une dernière fois et versez-la dans les pots préalablement ébouillantés et séchés retournés sur un torchon propre. Fermez les pots aussitôt puis retournez les pots sur eux-mêmes et laissez totalement refroidir ainsi.

confiture de coings 2
Ma confiture était un peu trop cuite, cela ressemblait plus à une pâte de coings confits mais c'était honnetement très bon ! J'ai adoré la manger à la petite cuillère ou tartinée sur du bon pain complet aux céréales..


Ayant des poires qui s'ennuyaient dans ma corbeille à fruits (6-7 tout de même) j'ai donc voulu les faire en confiture.. J'ai une fois de plus pris la recette dans le livre que je possède, elles se ressemblent un peu d'ailleurs, ce qui est normal. J'ai fait de même : plus de fruits et moins de sucre que l'originale..

confiture-poire-vanille-1.png
Cette confiture, je l'ai réalisée avec ma nouvelle bassine à confiture gentiment offerte par le site Rue du commerce dont je suis maintenant partenaire. Sur ce site, vous trouverez un large choix d'ustensiles de cuisine, mais également de l'électroménager, de la hight-tech.. N'hésitez donc pas à aller y faire un tour si jamais vous avez besion d'accessoires..

confiture poire-vanille
Pour environ 3 pots de 370g de contenance :

- 1,200kg de poires (williams rouge pour moi)
- 700g de sucre
- 1 gousse de vanille (Bourbon pour moi)
- 1 citron non traité
- 20cL d'eau


Préparation :


1/ Lavez le citron, prélevez ensuite son zeste et enfin son jus, réservez.

2/ Épluchez, épépinez et coupez les poires en quartiers, les aspergez aussitôt du jus de citron afin d'éviter qu'elles ne noircissent.
Faîtes-les blanchir 2 minutes dans de l'eau bouillante, rafraîchissez-les et égouttez-les.

3/ Dans une bassine à confiture ou une cocotte en inox, portez 20 cL d'eau, le sucre, le zeste de citron et la gousse de vanille fendue. Ajouter ensuite les poires et faîtes cuire 25-30 minutes à feu vif.
La confiture est prête lorsqu'une petite portion versée sur une assiette plate froide se fige tout de suite et s'écoule lentement (cette vérification se nomme la nappe, on vérifie donc la nappe de la confiture)..
Retirez la gousse et le zeste de citron, écumez si besoin, mélangez une dernière fois et mettez versez ensuite la confiture dans les pots préalablement ébouillanté et séchés ensuite retournés sur un torchon propre. Fermez aussitôt les pots, retournez-les et laissez complètement refroidir ainsi.


Cette confiture est beaucoup plus réussie, mieux cuite, je trouve qu'elle a une agréable couleur tachetée en plus d'être délicieusement parfumée et fruitée. Je la referai certainement (j'ai racheté des poires williams rouges pour) car elle est vraiment bonne et puis 3 pots, c'est vraiment peu pour moi qui adore les confitures (et maison encore plus !).

Pour finir, une petite nouveauté concernant mon index : il est désormais tout en image, à chaque titre de recette sa photo y correspondant donc, je trouve que cela est mieux ainsi, plus joli et on voit tout de suite à quoi ressemble la recette.
Repost 0
Published by Chocolatomane - dans A tartiner
commenter cet article