Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 10:26

muffin-romarin-chevre.jpgVoilà de délicieux mufffins salés, je les ai vraiment adorés. Le parfum du romarin associé au fromage de chèvre et aux noix du brésil est un vrai régal, la farine de seigle apporte une note de saveur rustique bien agréable également. C'est une recette que j'ai bidouillée mais que je refais bien souvent ! Elle est aussi bien pratique pour les piques-niques..

muffin-romarin-chevre1.jpgmuffin-romarin-chevre2.jpgPour 5 muffins :

- 1 oeuf

- 80g de lait

- 15g d'huile d'olive

- 60g de crottin de chèvre en dés

- 3-4 brins de romarin

- 100g de farine de seigle

- sel, poivre du moulin

- 1 pincée de fleur de sel

- 1/3 de cuillère à café de levure chimique

- 1/4 de cuillère à café de bicarbonate de sodium

- 25g de noix du brésil en morceaux

- graines de courge (facultatif)

muffin-romarin-chevre3.jpgPréparation :

1/ Préchauffez le four à 175°C.

Dans un bol, mêlez la farine avec le sel, poivre, la fleur de sel, la levure, le bicarbonate et les noix du brésil, réservez.

2/ Dans un saladier moyen, fouettez l'oeuf avec le lait, l'huile d'olive et le romarin. Ajoutez les dés de crottin de chèvre puis mélangez à la spatule. Incorporez le mélange à base de farine puis mélangez à la splatule jusqu'à homogénéisation.

3/ Répartissez la pâte dans 5 empreintes à muffins, parsemez de graines de courge puis enfourner pour 15-20 minutes à 175°C, jusqu'à ce que le fromage fasse des "bulles" et que les muffins commencent à dorer. Laissez refroidir quelques instants puis dégustez ! Pour les amateurs de sucré-salé, vous pouvez les servir avec un peu de miel..

Repost 0
Published by Amélie - dans Salé
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 11:37

 

Le 24 mars dernier, mon blog soufflait déjà sa 4ème bougie. Comme je le dis à chaque fois, le temps passe vite ! 4 ans de partage, de découvertes, de rencontres, d'échange avec les blogueuses et lecteurs, de passion qui ne cesse de croître.. Je n'ai vraiment aucun regret d'avoir réaliser ce blog et tant que je le pourrai, je le poursuivrai. J'en profite également pour remercier mes lecteurs de leur fidélité ainsi que les lecteurs occasionnels pour l'intérêt qu'ils portent à mon blog. Savoir que mon blog est utile à des personnes et que mes recettes sont appréciées, c'est ce qu'il me fait le plus plaisir dans la tenue de ce blog et c'est pourquoi je continue dans cette aventure, c'est donc parti pour une cinquième année !


tarte-roquette-pignon.jpg

 

Aujourd'hui, c'est une tarte salée de saison que je vous propose. Roquette, ricotta & pignons dorés, voilà une association assez italienne et sympathique. La ricotta apporte une douceur tandis que la roquette apporte un côté corsé, quant aux pignons, c'est le côté croquant dans la garniture, en plus de leur saveur. Nous l'avons bien appréciée à table.


Les pignons de pin me rappellent une partie de mon enfance quand j'habitais dans le sud-est, lorsque c'était la saison, je me rappelle que je trifouillais les pommes de pins dans la pinède mon lotissement à la recherche de bons pignons à grignoter.. Je me souviens que c'est mon père qui m'avais fait découvrir cela, que j'avais de suite adoré et de suite retenu l'info alors que j'étais assez petite, faut croire que j'aimais déjà les bonnes choses toutes simples à l'époque.. ;-)


tarte-roquette-pignon2.jpg

 

J'ai donc bidouillé une recette, je n'ai pas eu le temps de réaliser ma propre pâte à tarte malheureusement.. J'ai trouvé la quantité de garniture un peu faible, j'aurais aimé que ce soit plus épais, c'est pourquoi dans la recette que je vous propose j'ai modifié certaines quantités (ne vous étonnez donc pas d'avoir une garniture plus épaisse si vous la réalisez).


Pour une tarte de 27/28cm de diamètre :

- une pâte à tarte (je n'ai pas eu le temps de faire la mienne..)

- 3 oeufs

- 100g de roquette

- 250g de ricotta

- 50g de crème liquide

- 75g de pignon de pin

- sel, poivre saveur du moulin, mélange de baies du moulin

- une bonne pincée de fleur de sel

- une pointe d'ail moulu

- un peu fines herbes ou herbes de provence (selon votre préférence)

tarte-roquette-pignon1.jpgPréparation :

1/ Préchauffez votre four à 180°C. Tapissez votre moule à tarte de la pâte à tarte et piquez le fond à l'aide d'une fourchette.

Faîtes dorer les pignons de pin dans une casserole à feu moyen/vif, en retournant de temps en temps.

2/ Dans un saladier moyen, fouettez les oeufs avec la ricotta, la crème liquide, le sel, poivre et autres épices. Ajoutez ensuite la roquette et les pignons dorés puis mélangez à la spatule.

3/ Versez la préparation ainsi obtenue dans votre moule sur votre pâte à tarte (vous pouvez saupoudrer de parmesan râpé si vous le souhaitez) puis enfournez pour 25-30 minutes à 180°C, la tarte est cuite lorsqu'elle est dorée. Il n'y a plus qu'à déguster chaud ou tiède, c'est comme vous préférez.

 

Et pour terminer sur mon blog'anniversaire, 4 ans de plaisir du chocolat mais le plaisir du chocolat est ancré en moi dès mon plus jeune âge, voyez avec cette photo où je n'ai que 6-7 ans, en train de dévorer avec grande gourmandise et plaisir un bon gâteau au chocolat d'un goûter d'anniversaire.. :-P Je me souviens bien roder autour à en chiper pas mal voire beaucoup de petits bouts, j'avais fini l'assiette aussi me semble-t-il.. ! Comme quoi, les choses sont en nous dès notre plus jeune âge.. Et parfois, lorsque je grignote un peu trop de chocolat, j'ai l'impression de retrouver l'expression de cette petite fille qui sait qu'elle mange un peu trop par gourmandise.. ;-)

am-lie-6ans.jpg

Repost 0
Published by Amélie - dans Salé
commenter cet article
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 16:15

cake-thon-oignon-2.jpgCes derniers temps, j'ai un peu de mal avec le sucré, j'arrive plus trop à en manger, il y a des périodes comme ça et là ces dernières semaines c'est donc le cas. C'est pourquoi je cuisine un peu plus salé, et cela ne me déplaît pas d'ailleurs.

Prenant mon petit-déjeuner au travail, je prépare donc quelques petits trucs la veille pour les emmener avec moi, j'ai donc fait ce cake complet pour en faire une partie de mon petit-déjeuner.

Au final, on obtient un agréable cake, moelleux et goûteux, voilà de quoi prendre des forces pour une bonne journée de travail.

Pour la recette, je me suis inspirée d'une recette provenant d'un des magasines de Cyril Lignac.

 

Ingrédients pour un cake :

- 3 oeufs

- 150g de farine

- 1/2 sachet de levure chimique

- 100g de maïzena

- 170g de lait 1/2 écrémé

- 140g de thon égoutté

- 1 oignon émincé

- 75g de beurre 1/2 sel

- 70g de gruyère râpé ou de comté râpé

- sel, poivre du moulin

- 1 bonne pincée de piment d'espelette

- 1 pincée de fleur de sel

- graines de sésame complet dorées

 

cake-thon-oignon-1.jpgPréparation :

1/ Préchauffez le four à 180°C, huilez votre moule à cake.

Dans une petite casserole, faîtes revenir l'oignon émincé avec un peu de poivre, réservez.

Dans un bol, mêlez la farine avec la levure, le sel, le poivre, la fleur de sel et le piment d'espelette, réservez.

2/ Dans un grand bol, délayer la maïzena dans le lait et réservez.

Dans un saladier, fouettez rapidement les oeufs avec le mélange à base de farine puis ajoutez le lait-maïzena, fouettez quelques instants. Faîtes fondre le beurre puis incorporez-le à la préparation. Ajoutez ensuite le thon, l'oignon et le gruyère râpé.

3/ Versez la pâte dans votre moule à cake, parsemez de graines de sésame puis enfournez pour 45 minutes à 180°C. A la sortie du four, laissez votre cake quelques instants dans le moule avant de le démouler et de le servir chaud ou tiède.

Repost 0
Published by Amélie - dans Salé
commenter cet article
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 14:51

Le panais, c'est un légume qui m'a toujours intriguée, je le connaissais de nom et de visu, mais je ne l'avais jamais goûté et encore moins acheté. Pour ceux qui ne connaissent pas, cela ressemble à une grosse carotte mais le panais est blanc, on lui confère un goût rappelant la noisette. En faisant des courses y a quelques jours, j'en ai croisé en rayon et me suis décidée à en acheter un pour pouvoir (enfin) y goûter. En tant que petite cuisinière amateur, une idée de recette m'est venue en tête de suite et me voilà partie pour faire un cake au panais râpé..

cake-panais-coriandre.jpgAu final, et bien c'est plutôt bon ! Le cake est bien goûteux, parfumé, sa texture est assez dense mais très moelleuse et limite fondante en bouche, il a beaucoup été apprécié à table. Le panais s'invitera donc plusieurs fois dans mon assiette à l'avenir, c'est certain et je vous invite à faire vos curieux si vous ne connaissez pas ce légume.. ;-)

Autrement, je m'excuse pour mes photos que je ne trouve pas tip top, l'hiver étant là, la luminosité est loin d'être excellente ce qui explique la qualité moindre des photos..


Pour un cake :

- 3 oeufs

- 250 mL de lait ribot

- 250g de panais finement râpé

- des feuilles de coriandre fraîche ciselées (à doser selon votre goût)

- 200g de farine de 5 céréales

- 1 poignée de flocons de 5 céréales

- 6g de levure chimique

- 1 bonne pincée de sel fin

- 1 pincée de fleur de sel

- 1 pincée de piment d'espelette

- poivre saveur (les moulins d....s)

cake-panais-coriandre1.jpgPréparation :

1/ Préchauffez le four à 190°C. Huilez votre moule à cake.

Dans un bol, mêlez la farine avec la levure, le sel, le poivre, le piment d'espelette et les flocons de 5 céréales, réservez.

2/ Dans un saladier, fouettez les oeufs avec le lait ribot. Ajoutez ensuite le panais râpé et la coriandre, mélangez rapidement à la spatule. Incorporez enfin le mélange à base de farine.

3/ Versez la pâte dans votre moule à cake, saupoudrez le dessus de flocons de 5 céréales si vous le souhaitez (ou de graines..) puis enfournez pour 40-45 minutes environ, le cake doit dorer et la pointe d'un couteau doit en ressortir humide. A la sortie du four laissez reposer le cake quelques instants avant de le déguster chaud ou tiède, à votre convenance.

Repost 0
Published by Amélie - dans Salé
commenter cet article
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 14:45

champi-oignon-parmesan.jpgAujourd'hui, c'est une recette salée toute simple, bidouillée un soir, que je vous propose : des champignons de paris farcis aux oignons frais et au parmesan. La farce n'est rien d'autre qu'un appareil à omelette versé dans le creux des champignons puis le tout cuit au four.

J'ai trouvé les champignons farcis meilleurs une fois réchauffés, les arômes ayant eu le temps de se développer quelques heures au réfrigérateur. J'ai beaucoup apprécié l'alliance des saveurs, dégustés bien tièdes avec une salade, voilà un déjeuner ou un dîner assez léger. 

champi-oignon-parmesan-1.jpg

Pour 6 champignons de paris farcis :

- 6 gros champignons de paris

- 1 oeuf

- 1 oignon frais d'une botte

- 2 cuillères à soupe bombées de parmesan râpé

- sel, poivre à votre goût

- 1 pointe de piment d'espelette (facultatif)

 

Préparation :

1/ Préchauffez le four à 180°C, chemisez votre plaque de papier sulfurisé.

Enlevez les pieds des champignons et épluchez-les si vous le souhaitez ou sinon rincez-les rapidement. Déposez-les sur votre plaque recouverte de papier sulfurisé puis réservez.

2/ Fouettez l'oeuf avec le sel, le poivre, le piment d'espelette et le parmesan, à l'aide d'une simple fourchette.

Coupez les extrémités de l'oignon, enlevez la première couche puis ciselez-le avant de l'incorporer au mélange oeuf/parmesan en mélangeant à la fourchette.

3/ Répartissez le mélange précédent dans les 6 champignons puis enfournez pour 20-25 minutes à 180°C. Ils sont cuits lorsque la farce est bien dorée. Servez-les tiède ou chaud, selon vos préférences.

Repost 0
Published by Amélie - dans Salé
commenter cet article
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 16:51

cake-sarrasin-chevre-noix-2.jpgIl y avait, il n'y a pas longtemps dans les supermarché bretons, une opération sur les produits bretons et notamment sur la farine de sarrasin (ou de blé noir). Adorant les galettes à la farine de sarrasin, je me suis dit qu'en cake ou autre cela devait être bon également ! J'en ai donc acheté un kilo pour pouvoir tester différentes recettes. En voici une première qui m'est venue naturellement à l'esprit : un cake avec du fromage de chèvre et des noix.

Ceux qui aiment le chèvre chez moi, on bien aimé ce cake salé, moi je l'ai trouvé vraiment très bon, surtout tiède, humm.. Le chèvre se mariant bien avec la farine de sarrasin et avec les noix , cela ne peut être qu'un vrai régal que je vous conseille de tester (on doit trouver de la farine de sarrasin dans les magasins bio je présume..) ! La farine de sarrasin donne un très bon goût typé et caractériel, chose que j'apprécie. Elle est également complète comme farine, donc meilleure pour la santé, de plus, le cake est, comme souvent pour mes recette salées, assez complet dans les nutriments : du fromage de chèvre pour les protéines, des noix pour les bons acides gras, la farine de sarrasin complète pour les bons glucides et surtout, pas de beurre ni d'huile mais de la crème liquide pour une version un peu plus légère et tout aussi bonne ! Dégusté accompagné de salade, voilà une bonne idée de déjeuner léger avec des fruits en dessert..

J'ai d'autres recettes en prévision, affaire à suivre donc avec cette fameuse farine de sarrasin..

cake-sarrasin-chevre-noix-3.jpg

Pour un cake :

- 3 oeufs

- 100g de lait 1/2 écrémé

- 110g de farine de sarrasin

- 40g de farine de blé T45

- sel, poivre

- une grosse pincée de fleur de sel (facultatif)

- 1 pointe de piment d'espelette (facultatif)

- 100g de crème liquide entière

- 70g de gruyère râpé

- 120g de crottin de chèvre détaillé en cube

- 125g de noix grossièrement concassées

- Flocons de 5 céréales pour le dessus

cake-sarrasin-chevre-noix.jpg Préparation :

1/ Préchauffez le four à 180°C, huilez votre moule à cake. Mêlez les farines avec la levure, le sel, le poivre, la fleur de sel et le piment d'espelette, réservez.

2/ Dans un saladier, fouettez manuellement et vivement les oeufs et le lait, la préparation doit être bien mousseuse et liquide. Ajoutez ensuite le mélange à base des farines puis fouettez bien. Incorporez ensuite la crème liquide entière et fouettez bien de nouveau. Ajoutez le gruyère et les noix concassées puis mélangez à la spatule et enfin, incorporez délicatement les cubes de crottin de chèvre, mélangez doucement jusqu'à homogénéisation.

3/ Versez la préparation dans votre moule à cake, saupoudrez de floncons de 5 céréales et faîtes cuire environ 45 minutes à 180°C. A la sortie du four, laissez refroidir le cake dans son moule quelques instants avant de le démouler sur une grille. A dégustez tiède ou froid, selon les préférences de chacun.


Repost 0
Published by Amélie - dans Salé
commenter cet article
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 15:03

Voilà déjà 3 ans (le 24 mars précisément) que mon petit blog sans prétention à vu le jour, ça me rappelle une fois plus, que le temps file vraiment vite. Grâce à mon blog, j'ai appris et continue d'apprendre beaucoup de choses, beaucoup en cuisine mais on peut aussi constater mon évolution au niveau de la photographie qui s'est faite toute seule petit à petit. J'aime toujours autant partager mes recettes avec vous, parcourir vos blogs et vos recettes. Et tant que je le pourrai, je continuerai à nourrir mon blog car j'ai beaucoup de plaisir à le tenir (c'est ce qui essentiel) et il m'apporte aussi que de bonnes choses.

J'en profite pour vous remercier, vous mes lecteurs, occasionnels ou réguliers, car vous contribuer à la bonne continuation de mon blog. J'apprécie toujours les commentaires que vous me laissez et n'hésitez pas à me tenir au courant de ce que vous avez pensé de mes recettes lorsque vous les réalisez également.

Voilà donc une 3ème bougie pour mon petit blog, c'est avec fierté et joie que je la souffle, et en attendant la 4ème, j'espère vous proposer des recettes qui vous régaleront toujours les yeux (dans un premier temps, avant de régaler les papilles.. ;P ) et que vous ayez toujours autant de plaisir à parcourir mon blog.

feuillete-endive-chevre-noix-1.jpg Aujourd'hui c'est une recette salée, ou plutôt sucrée/salée, que je vous propose. Cela fait un bon moment que l'envie de cuisiner l'association endive caramélisée, chèvre et noix me trotte dans la tête, voilà chose faite à présent avec ces petit carrés feuilletés.

C'est un bon mélange de saveurs et de textures entre le fondant des endives caramélisées, le croquand des noix et le moelleux du feuilleté. Quant au goût, c'est une bonne association qui marche toujours, tout le monde l'a bien apprécié. 

feuilleté endive chevre noix

Pour 4 carrés feuilletés :

- une boîte de 4 carrés feuilletés (ou alors découpez 4 carrés dans une pâte feuilletée classique)

- 3 endives

- 75g de sucre en poudre

- 1 noix de beurre

- 4 tranches de bûche de chèvre

- 1 bonne poignée de noix concassées

- 4 petites pincées de fleur de sel

- 2-3 tours de moulin de poivre "saveurs"

 

Préparation :

1/ Préchauffer le four à 210°C.

Ôtez les premières feuilles des endives, coupez leurs extrémités et coupez-les en rondelles d'un 1/2 centimètre environ. Dans une poêle, faites fondre la noix de beurre salé, laissez-le devenir légèrement noisette et ajoutez les endives coupées puis le sucre. Laissez-les cuires et caraméliser, de temps en temps enlevez l'excès d'eau dégagée par les endives et rajouter un peu de sucre. Une fois cuites, ajoutez le poivre et la poignée de noix concassées puis mélangez.

2/ Répartissez la préparation dans le fond des 4 carrés feuilletés, saupoudrez d'une petite pincée de fleur de sel, coupez des rondelles de bûche de chèvre et les placer au centre puis refermer les carrés (comme indiqué sur l'emballage).

3/ Enfourner pour 15-20 minutes à 210°C, les carrés doivent dorer. A déguter chaud ou tiède.

Repost 0
Published by Amélie - dans Salé
commenter cet article
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 10:13

cake-saumon-ciboulette.jpgVoilà une idée de cake qui m'est venue à la suite d'une dégustation d'une (ou plutôt de 3.. ;) ) crêpe salée au saumon, ciboulette+oseille et crème fraîche, chez un ami. J'ai beaucoup apprécié ce mariage de saveurs et c'est donc tout naturellement que je le réitère (en grande partie). Pour mon cake, j'ai marié le saumon avec deux ingrédients avec lesquels il s'accorde bien : la ciboulette (si j'avais eu de l'oseille, je n'aurais pas manqué d'en mettre !) et le fromage de chèvre (fromage frais ici, en l'occurrence). En écrivant cet article, je me dis que saumon et zestes de citron aurait pu être sympa également, une prochaine fois sans doute.

Au final, on obtient un cake assez diététique et complet, comme vous avez l'habitude de trouver pour mes recettes salées (si vous avez l'habitude de parcourir mon blog). Preuve qu'on peut allier le plaisir du goût avec des recettes assez santé.

Toute la famille a beaucoup apprécié ce cake, même mon ado de petit frère qui lui ne mange jamais de ce que je fais (ou très rarement) même si c'est du sucré, c'est dire qu'il est bon ! Le saumon fumé est tout de même assez prédominant dans le goût, l'aromate se fait légèrement sentir, et quant au fromage de chèvre, on ne le sent pas hélas mais il apporte cette texture très moelleuse au cake.

cake-saumon-ciboulette1.jpg

cake-saumon-ciboulette2.jpg

Pour un cake :

- 3 oeufs

- 150g de fromage frais de chèvre émietté (à 15% le mien)

- 100g de lait

- 25g de ciboulette rincée et égouttée (si vous avez de l'oseille sous la main, je vous invite à en mettre !)

- 155g de farine complète de 5 céréales

- 1/2 sachet de levure chimique

- 1/2 cuillère à café de bicarbonate de sodium

- 1 pincée de sel fin

- 1 pincée de fleur de sel

- Du poivre "saveur"

- 5 tranches de saumon fumé (environ)

- graine de lun brun pour le dessus du cake

- huile d'olive pour graisser le moule

 

* Petite suggestion : si vous souhaitez avoir le goût du fromage de chèvre, vous pouvez mettre des morceaux de bûche ou crottin dans la préparation..

   cake-saumon-ciboulette3.jpg

Préparation :

 

1/ Préchauffez le four à 180°, huilez votre moule à cake.

Mêlez ensemble la farine, la levure, le bicarbonate, le sel, le poivre et la fleur de sel dans un bol puis réservez.

2/ Dans un saladier, fouettez les oeufs avec le fromage frais de chèvre jusqu'à ce que le mélange devienne lisse et homogène. Ajoutez ensuite le lait, fouettez légèrement. Ciselez la ciboulette puis l'ajouter à la préparation. Incorporez ensuite le mélange à base de farine.

3/ Déposez 4 cuillères à soupe de pâte au fond du moule, lissez puis disposez par-dessus une couche de tranches de saumon fumé (coupez-les à la largeur du moule). Remettez ensuite 4 cuillères à soupe de pâte au fromage frais de chèvre et ciboulette, lissez et positionnez des tranches de saumon fumé et recouvrez-les avec le resteant de pâte (environ 2-3 cuillères à soupe). Parsemez le dessus du cake avec des graines de lin brun puis faîtes cuire pendant 25-30 minutes 180°C (à adapter en fonction du four). Le cake est cuit lorsqu'il est joliment doré et lorsque la lame d'un couteau en ressort sans trace de pâte. Dégustez chaud ou tiède.

Repost 0
Published by Amélie - dans Salé
commenter cet article
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 16:17

crumble-courgette-parmesan.jpgC'est la première fois que je me lance dans un crumble salé. C'est tellement simple pour un bon résultat que je me demande pourquoi je n'en ai jamais réalisé avant. Maintenant que c'est fait, je me ferai un plaisir d'en refaire en variant les garnitures. J'ai déjà quelques idées qui me viennent à l'esprit..

La courgette mariée au parmesan et avec ce crumble aux céréales est un vrai régal !

crumble-courgette-parmesan1.jpg

Pour 5-6 ramequins :

- 2 courgettes moyennes

- 4 cuillères à soupe de parmesan

- Poivre "saveur"

- 1 bonne pincée de fleur se sel

- 60g de beurre 1/2 sel mou

- 55g de farine de 5 céréales

- 15g de flocons de 5 céréales

 

Préparation :

1/ Préchauffez le four à 180°C et huilez vos ramequins.

2/ Coupez les courgettes 2 dans la longueur puis chaque moitié de nouveau en deux dans la longueur. Détaillez ces quartiers en gros dés que vous mettez ensuite dans un saladier, ajoutez le parmsan, la fleur de sel et le poivre puis mélangez. Répartisser l'ensemble dans vos ramequins.

3/ Dans un bol, emmiettez le beurre 1/2 sel mou avec la farine et les flocons de 5 céréales. Cela doit faire des morceaux. Répartissez ces morceaux de crumble sur les courgettes et enfournez pour 25 à 30 minutes à 180°C.

Repost 0
Published by Amélie - dans Salé
commenter cet article
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 15:40

aubergine-tomate-pesto-parm.jpgUn peu de salé aujourd'hui (la recette des crêpes ne va pas tarder !) avec cette recette toute simple à base d'aubergine. L'idée de base me vient d'une des recettes apperçues lors d'un épisode d'un dîner persque parfait, j'avais trouvé sympa l'idée de cuire les aubergines au four ainsi.

Pour ma part, ayant des pots de sauce tomate-piment et de pesto ouvert, j'en ai garni mes rondelles d'aubergines et j'ai saupoudré le tout de parmesan. Une recette simple donc mais qui n'empêche pas que cela soit bon ! Au contraire, j'ai beaucoup apprécié ces aubergines ! Autant la version pesto que la version tomate-piment, c'est une recette que je referrai souvent, sans nul doute !

aubergine-tomat-pesto-parm1.jpg

Les ingrédients :

- 1 aubergine

- un peu d'huile d'olive

- de la sauce tomate-piment

- du pesto classique (de basilic)

- de la fleur de sel

- du poivre saveur

- du parmesan

aubergine-tomat-pesto-parm2.jpg

Préparation :

 

1/ Préchauffez le four à 180°C. Tapissez votre plaque à pâtisserie de papier sulfurisé.

2/ Lavez bien votre aubergine, coupez les extrémités puis coupez-la en rondelle d'un bon centimètre d'épaisseur. Déposez ces rondelles sur la plaque à pâtisserie, puis faîtes de légères entailles sur le dessus des rondelles (une grille simple de morpion par exemple). Huilez ensuite les rondelles d'huile d'olive à l'aide d'un sopalin imbibé, afin de ne pas en mettre de trop. Etalez ensuite soit de la sauce tomate-piment, soit du pesto, sur les rondelles et en couche pas trop épaisse. Saupoudrez d'une pincée de fleur de sel et de poivre saveur et enfin, saupoudrez généreusement de parmesan.

3/ Enfournez pour une vingtaine minutes au four à 180°C (en fonction du diamètre des rondelles, le temps de cuisson varie), les aubergines doivent être bien cuites. Sortez-les du four, saupoudrez-les de nouveau d'un peu de parmesan puis servez-les chaudes ou tièdes.

 

Servez ces aubergines garnies en accompagnement, par exemple, de poisson et de riz..

Selon vos envies, vous pouvez varier les garnitures (changer de sauce (pas de sauce trop liquide) ou de sorte de pesto, et changer de fromage).

Repost 0
Published by Amélie - dans Salé
commenter cet article