Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 21:50

Je suis allée cette semaine à Paris à l'occasion du salon du chocolat professionnel et aussi pour la soirée d'inauguration du salon du chocolat grand public (qui se tien jusqu'au 3 novembre) et notament à l'avant-première (en petit comité de bloggueurs) de présentation de la manufacture de chocolat éphémère de Pierre Marcolini, l'art de la haute chocolaterie. C'est avec grand plaisir que j'ai pu rencontrer ce formidable chef chocolatier, j'admire son travail et j'aime sa façon de travailler le chocolat de la fève à la tablette, j'aimerai en faire autant un jour !

P1030649.JPG

C'est donc de Mr Marcolini dont je vais vous parler (ci-dessus, si vous ne connaissez pas je vous invite à parcourir son site ici-clic-) et de sa petite manufacture qu'il a installé sur son stand à l'occasion du salon du chocolat grand public et que j'ai eu le plaisir de découvrir en avant première. 

Pierre Marcolini est un des rares chocolatier en France à fabriquer son propre chocolat, il parcourre le monde en quête des meilleures fèves de cacao et il nous a par ailleurs décrit les difficultés qu'il a pu rencontrer au début de cette belle aventure.. 

Son objectif au salon est simple, faire découvrir au public la fabrication du chocolat, depuis la fève jusqu'à la tablette. Il veut aussi montrer qu'il est bien possible de fabriquer son propre chocolat lorsque l'on maîtrise bien les techniques (pour les professionnels).

Le chocolat réalisé à l'occasion de ce salon est une "edition limitée", avec des fèves de cacao de typre trinitario provenant du Vietnam. Chaque jour 1000 tablettes sont réalisées au stand et vendues exclusivement sur le salon au prix de 11,50E. Alors dépêchez-vous, vous avez jusqu'à demain pour aller découvrir cela !

Un petit apperçu et explications sur la réalisation du chocolat pour ceux qui ne peuvent s'y rendre :

- Tout d'abord, il y a la torréfication au four des fèves de cacao, qui a pour but de les sécher mais surtout de développer les arômes. La durée de torréfication peut varier en fonction des fèves utilisées.

- Ensuite les fèves sont concassées et broyées avec un peu de sucreafin d'obtenir une pâte épaisse (photo ci-dessous à gauche).

- Arrive ensuite le conchage, pendant une nuit, c'est une étape qui consiste à malaxer la pâte précédemment obtenue afin d'obtenir un mélange lisse (photo ci-dessous à droite). 

- Enfin, l'étape du tempérage qui consiste à amener consécutivement le chocolat à des températures précises afin qu'il soit lisse, brillant et cassant. Il est donc prêt pour être moulé en tablette, bonbons de chocolat...

P1030651.JPG   P1030653.JPG

Sur son stand, vous pourrez également découvrir, entre autres, ses nouveautés en pralinés que j'ai eu la chance de déguster, ils sont tout simplement excellents ! Il y a 3 textures différentes (mousseux, craquant et tendre) et plusieurs parfums (noix, noisette, caramel, ..).

P1030654.JPG

J'ai également eu le plaisir de voir le défilé des robes en chocolat, de rencontrer brièvement Mr Conticini, ainsi que vu pas mal de beau monde de la pâtisserie, que de beaux souvenirs !

Je vous dis à bientôt, le temps me manque pour m'occupper activement de mon blog je le reconnais, mais j'y pense souvent et je vais faire en sorte de publier plus régulièrement.. !

Partager cet article

Repost 0
Published by Amélie - dans Bla-bla
commenter cet article

commentaires

Natalie 29/02/2016 15:28

Un très bon article, j'adore le chocolat

Jackline 23/02/2016 14:23

Un bon article, j'aime beaucoup le chocolat.

Céline 26/02/2015 13:03

Une réalisation très gourmande...

Allete 19/02/2015 11:29

J'aimerai cependant une petite précision!

hamamet tacos 20/06/2014 17:28

j'aime beaucoup le chocolat.
c'est un originale article.
merci pour le partage.