Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 15:13

clafoutis-mures-mirabelle.jpgUne nouvelle cueillette de mûres et me voilà de nouveau avec un gros bol de mûres (j'en ai d'ailleurs un autre en ce moment (pour refaire ce clafoutis tiens ! Ou l'autre.. ?)) ! Bien que j'adore les déguster telles que, une petite gourmandise traîne toujours dans ma tête. J'ai récidivé avec un clafoutis, mais celui-ci est différent, plus riche (crème et beurre), parfumé à l'amande amère et j'y ai aussi glissé des mirabelles qui avait tendance à traîner..

Au final, c'est toujours un régal, l'amande amère parfume bien, cela s'accorde bien avec les fruits qui apportent une note acidulée pour les mûres et une note plus sucrée pour les mirabelles. Niveau texture, j'aime beaucoup également, ferme et fondante.

Pour la recette, je ne sais plus de qui ou où je me suis inspirée, je l'ai écrite sur un bout de papier il y a un bon moment et je ne me souviens plus de son origine.. Si jamais vous reconnaissez la votre, n'hésitez pas à me le dire pour que je puisse mettre le lien.

clafoutis-mures-mirabelle-1.jpgPour un moule de 16*16 cm :

- 200g de mûres

- 125g de mirabelles coupées en deux dénoyautées

- 2 oeufs

- 15g de beurre salé fondu

- 1 petite cuillère à café d'arôme d'amande amère

- 50g de sucre + 2-3 cuillères à soupe

- 75g de farine de 5 céréales

- 1 petite pincée de sel fin

- 100g de lait

- 50g de crème liquide entière

clafoutis-mures-mirabelle-2.jpg

Préparation :

1/ Préchauffez le four à 200°C, beurrez et sucrez votre moule, y versez dans le fond les 3/4 des fruits.

Dans un saladier, fouettez les oeufs avec le beurre fondu et l'arôme d'amande amère. Ajoutez le sucre, la farine et le sel puis mélangez au fouet. Faites tiédir le lait et la crème, ajoutez-les au mélange précédent en fouettant.

2/ Versez la pâte sur les fruits dans le moule, disposez par dessus le 1/4 restant de fruits puis saupoudrez d'une cuillère à soupe de sucre. Enfournez pendant 35 minutes environ à 200°C, le clafoutis est cuit lorsqu'il est bien doré et qu'un couteau en ressort propre.

Repost 0
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 11:41

lazy-loaf-multicereales.jpgA la base, je ne voulais pas publier cette recette car c'est la sensiblement la même que pour le lazy loaf sarrasin, cidre et flocons de 5 céréales (en plus d'avoir un aspect extérieur semblable..). Seulement voilà, je l'ai trouvé tellement bon, que pour moi il méritait tout de même sa place ici et que je vous en parle. Il est aussi super moelleux, même 2 jours après et délicieux toasté (comme le dirait Annellenor.. ^^) !

Ça vous montre également qu'une recette est vraiment déclinable selon ses envies, il suffit juste de savoir bien s'y prendre. Pour le lazy loaf, il faut toujours veiller à avoir assez de farine de blé pour le gluten et que la pâte puisse gonfler et monter. Après, libre à vous de mettre ce que vous souhaitez dedans, de l'épicer si vous le souhaitez, enfin, faites selon votre envie (j'en ai réalisé un au muesli au fruits rouges, un au cacao et gingembre confit, un sarrasin et cidre, et maintenant celui-ci). Allez voir chez Annellénor, il y en a de plusieurs sortes aussi, même des sucrés que j'ai bien envie d'essayer d'ailleurs..

J'adore les pains aux céréales, il me semble l'avoir déjà dit sur mon blog, mais je le dit de nouveau. C'est vraiment ce que je préfère, toutes les sortes de pain à base de farine complète ou de graines de céréales qui peut exister, je trouve que c'est plus goûteux (en plus d'être meilleur pour la santé). Mais il peut m'arriver d'apprécier de bonnes baguettes de temps en temps cependant (quand il ne reste plus que ça en vente la plupart du temps d'ailleurs.. ;-) ).

lazy-loaf-multicereales1.jpg

Pour un moule à cake normal :

- 250g de farine de blé T110

- 250g de farine complète de 5 céréales

- 75g de mélange de graines (lin brun, tournesol, sésame et flocons de seigle malté pour moi)

- 1 sachet de levure chimique tamisée (ou 2 cuillères à café de bicarbonate de sodium)

- 1 cuillère à café de rapadura (ou de sucre roux)

- 1 cuillère à café de sel

- 500g (50cL) de lait ribot

- 140 environ d'eau de source à température ambiante (plus d'eau pour les farines complètes car elles ont tendance à en absorber plus que les non complètes)

- 1 poignée de flocons de 5 céréales pour le dessus

lazy loaf multicéréales2

Préparation :

1/ Préchauffez le four à 180°C, huilez votre moule à cake.

Dans un grand saladier, mêlez intimement tous les ingrédients secs. Faîtes un puits puis versez-y le lait ribot et l'eau, mélanger avec une cuillère en bois jusqu'à ce que ce soit homogène. La pâte doit avoir l'apparence d'une bouillie épaisse, si vous estimer que c'est trop sec, rajoutez un peu d'eau.

2/ Versez la pâte ainsi obtenue dans votre moule à cake, saupoudrez de flocons de 5 céréales et faîtes cuire 50-65 minutes à 180°C, il est cuit lorsqu'il est doré, qu'il sonne creux et qu'une lame d'un couteau en ressort propre. Laissez ensuite refroidir 10 minutes dans le moule avant de le démouler sur une grille pour qu'il refroidisse complètement.

Repost 0
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 14:45

champi-oignon-parmesan.jpgAujourd'hui, c'est une recette salée toute simple, bidouillée un soir, que je vous propose : des champignons de paris farcis aux oignons frais et au parmesan. La farce n'est rien d'autre qu'un appareil à omelette versé dans le creux des champignons puis le tout cuit au four.

J'ai trouvé les champignons farcis meilleurs une fois réchauffés, les arômes ayant eu le temps de se développer quelques heures au réfrigérateur. J'ai beaucoup apprécié l'alliance des saveurs, dégustés bien tièdes avec une salade, voilà un déjeuner ou un dîner assez léger. 

champi-oignon-parmesan-1.jpg

Pour 6 champignons de paris farcis :

- 6 gros champignons de paris

- 1 oeuf

- 1 oignon frais d'une botte

- 2 cuillères à soupe bombées de parmesan râpé

- sel, poivre à votre goût

- 1 pointe de piment d'espelette (facultatif)

 

Préparation :

1/ Préchauffez le four à 180°C, chemisez votre plaque de papier sulfurisé.

Enlevez les pieds des champignons et épluchez-les si vous le souhaitez ou sinon rincez-les rapidement. Déposez-les sur votre plaque recouverte de papier sulfurisé puis réservez.

2/ Fouettez l'oeuf avec le sel, le poivre, le piment d'espelette et le parmesan, à l'aide d'une simple fourchette.

Coupez les extrémités de l'oignon, enlevez la première couche puis ciselez-le avant de l'incorporer au mélange oeuf/parmesan en mélangeant à la fourchette.

3/ Répartissez le mélange précédent dans les 6 champignons puis enfournez pour 20-25 minutes à 180°C. Ils sont cuits lorsque la farce est bien dorée. Servez-les tiède ou chaud, selon vos préférences.

Repost 0
Published by Amélie - dans Salé
commenter cet article
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 11:28

clafoutis-mures-amandes.jpgJ'ai, juste au grillage de mon jardin, un plan de ronces et donc, de bonnes mûres sauvages. En ayant récolté un bon bol, j'en ai profité pour en cuisiner une partie en clafoutis, dessert toujours apprécié par beau temps. Je les ai associées à des amandes effilées que j'ai fait dorer au four pour plus de goût. J'ai également utilisé de la farine de 5 céréales et du sucre rapadura.

Au final, on obtient des clafoutis bien goûteux, fondants et croquants grâce aux amandes effilées. Avec ma soeur, on les a trouvé très bons, on s'en est régalées ! Quant à la texture du clafoutis, je l'ai beaucoup aimé également, entre le flan et le gâteau, parfaitement ce que je recherchais. La recette est vraiment simple de plus, je me suis inspirée de celle de Carole. Une chose est sûre, c'est que je réaliserai de nouveau cette recette en variant les fruits et les arômes.

clafoutis-mures-amandes-1.jpg

Pour 5-6 petits clafoutis :

- 170 mL (170g) de lait

- 30g de sucre roux

- 30 g de sucre rapadura (ou 60g de rapadura ou de sucre roux)

- 1 oeuf

- 50g de farine de 5 céréales (à défaut, farine de blé classique)

- 2 poignées de mûres environ

- 40g d'amandes effilées

- sucre glace pour la déco

clafoutis-mures-amandes-2.jpg

Préparation :

1/ Préchauffez le four à 160°C. Si vous n'utilisez pas des moules en silicone, beurrez et farinez vos moules (ou sucrez-les si vous souhaitez une touche caramélisée !).

Pendant que le four préchauffe, étalez vos amandes effilées dans un plat puis mettez-les au four en les retournant régulièrement.

2/ Dans un petit saladier, fouettez rapidement l'oeuf avec les sucres manuellement. Ajoutez ensuite la farine, fouettez jusqu'à homogénéisation puis incorporez le lait en mélangeant énergiquement. Ajoutez ensuite les amandes effilées dorées au four (en réserver une cuillère à soupe), mélangez. Enfin, ajoutez une poignée de mûres puis mélangez délicatement une dernière fois.

3/ Répartissez la préparation dans les moules préalablement préparés puis, déposez sur la pâte les mûres restantes en les enfonçant un peu dans la pâte. Saupoudrez d'amandes effilées dorées réservées puis faîtes cuire 30-35 minutes à 160°C, ils sont cuits lorsqu'ils sont dorés et relativement fermes. Réservez-les ensuite quelques heures au réfrigérateur dans le meilleur des cas et sortez-les au minimum 30 minutes avant de les dégustez pour qu'ils ne soient pas trop froids et saupoudrez de sucre glace à l'aide d'un tamis.

clafoutis-mures-amandes-3.jpg

Repost 0
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 12:33

lazy-loaf-sarrasin-cidre.jpgMe voilà de retour sur mon blog après quelques semaines d'absence. J'ai fini ma formation et j'ai obtenu mon diplôme, j'ai donc, à présent, un peu plus de temps pour pouvoir m'occuper de mon blog (car je cuisinais toujours un peu mais je n'avais pas trop le temps de publier les recettes..).

La saga des recettes avec la farine de sarrasin continue, cette fois-ci c'est un lazy loaf que je vous présente, un genre de pain express très bon et très moelleux. J'ai aussi voulu y mettre du cidre, pour apporter une touche fruitée et acidulée au pain (on peut remplacer par du lait ribot, de la bière, ou autre chose fermenté). Au final, comme dit précédemment, on obtient un pain bien moelleux et bien typé avec la farine de sarrasin, le cidre se fait ressentir un peu, juste ce qu'il faut. Il a beaucoup plu à toute la tablée en tout cas, et c'est ce qui est essentiel pour moi.

Pour la recette je me suis inspiré des mes autres expériences et surtout de la miss aux lazy loaf, Annellénor bien sûr !

lazy-loaf-sarrasin-cidre-1.jpg

Pour un pain de la taille d'un moule à cake :

- 200g de farine T110

- 300g de farine de sarrasin

- 50g de flocons de 5 céréales (+ 1 poignée pour le dessus)

- 1 cuillère à café de sel

- 1 sachet de levure chimique (tamisée)

- 1 cuillère à café rase de bicarbonate de sodium

- 1 cuillère à café de sucre roux

- 50 cL (500g) de cidre d'assez bonne qualité (doux, brut, traditionnel, pourquoi pas du Poiré aussi...)

- 125g d'eau tiède

lazy-loaf-sarrasin-cidre-2.jpg

Préparation :

1/ Préchauffez le four à 180°C, huilez votre moule à cake.

Dans un grand saladier, mêler intimement tous les ingrédients secs. Ajoutez le cidre et l'eau tiède puis mélangez à la spatule en bois jusqu'à complète homogénéisation. 

2/ Versez la pâte dans votre moule à cake huilé, si vous disposez d'un peu de temps, vous pouvez faire cuire votre lazy loaf pendant 30 minutes à 110°C avant d'augmenter le four à 180°C pour le faire ensuite cuire environ 50 minutes à 180°C, mais cette première cuisson à 110°C est facultative, je e l'ai pas fait par faute de temps. Il est cuit lorsqu'il est doré et lorsqu'il sonne creux, un couteux doit en ressortir propre également.

Repost 0
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 16:51

cake-sarrasin-chevre-noix-2.jpgIl y avait, il n'y a pas longtemps dans les supermarché bretons, une opération sur les produits bretons et notamment sur la farine de sarrasin (ou de blé noir). Adorant les galettes à la farine de sarrasin, je me suis dit qu'en cake ou autre cela devait être bon également ! J'en ai donc acheté un kilo pour pouvoir tester différentes recettes. En voici une première qui m'est venue naturellement à l'esprit : un cake avec du fromage de chèvre et des noix.

Ceux qui aiment le chèvre chez moi, on bien aimé ce cake salé, moi je l'ai trouvé vraiment très bon, surtout tiède, humm.. Le chèvre se mariant bien avec la farine de sarrasin et avec les noix , cela ne peut être qu'un vrai régal que je vous conseille de tester (on doit trouver de la farine de sarrasin dans les magasins bio je présume..) ! La farine de sarrasin donne un très bon goût typé et caractériel, chose que j'apprécie. Elle est également complète comme farine, donc meilleure pour la santé, de plus, le cake est, comme souvent pour mes recette salées, assez complet dans les nutriments : du fromage de chèvre pour les protéines, des noix pour les bons acides gras, la farine de sarrasin complète pour les bons glucides et surtout, pas de beurre ni d'huile mais de la crème liquide pour une version un peu plus légère et tout aussi bonne ! Dégusté accompagné de salade, voilà une bonne idée de déjeuner léger avec des fruits en dessert..

J'ai d'autres recettes en prévision, affaire à suivre donc avec cette fameuse farine de sarrasin..

cake-sarrasin-chevre-noix-3.jpg

Pour un cake :

- 3 oeufs

- 100g de lait 1/2 écrémé

- 110g de farine de sarrasin

- 40g de farine de blé T45

- sel, poivre

- une grosse pincée de fleur de sel (facultatif)

- 1 pointe de piment d'espelette (facultatif)

- 100g de crème liquide entière

- 70g de gruyère râpé

- 120g de crottin de chèvre détaillé en cube

- 125g de noix grossièrement concassées

- Flocons de 5 céréales pour le dessus

cake-sarrasin-chevre-noix.jpg Préparation :

1/ Préchauffez le four à 180°C, huilez votre moule à cake. Mêlez les farines avec la levure, le sel, le poivre, la fleur de sel et le piment d'espelette, réservez.

2/ Dans un saladier, fouettez manuellement et vivement les oeufs et le lait, la préparation doit être bien mousseuse et liquide. Ajoutez ensuite le mélange à base des farines puis fouettez bien. Incorporez ensuite la crème liquide entière et fouettez bien de nouveau. Ajoutez le gruyère et les noix concassées puis mélangez à la spatule et enfin, incorporez délicatement les cubes de crottin de chèvre, mélangez doucement jusqu'à homogénéisation.

3/ Versez la préparation dans votre moule à cake, saupoudrez de floncons de 5 céréales et faîtes cuire environ 45 minutes à 180°C. A la sortie du four, laissez refroidir le cake dans son moule quelques instants avant de le démouler sur une grille. A dégustez tiède ou froid, selon les préférences de chacun.


Repost 0
Published by Amélie - dans Salé
commenter cet article
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 18:26

cake-citron-cerises-3.jpgcake-citron-cerises-2.jpgJe m'excuse pour ces deux semaines d'absence.. Je suis actuellement en stage pour ma formation et en même temps il faut que je fasse mon rapport et que je révise mes cours donc je n'ai plus trop le temps de rédiger des articles pour le moment.. :S Cela risque de durer encore un mois, je reviendrai plus régulièrement après avoir passé mon examen fin juillet, j'espère que vous ne m'en voudrez pas.

Mais revenons à la recette d'aujourd'hui, je n'avais pas pour but de faire un cake avec les citrons au départ mais au final, je ne regrette pas d'avoir fait ce cake ! Il est assez dense mais moelleux et fondant en bouche. Le goût du citron est bien présent et associé au cerises séchées c'est un régal. Il est encore meilleur après au moins 12h de repos voire 24h de repos..

La recette de base est celle de Pierre Hermé trouvée sur le blog de Mercotte ici, je l'ai modifiée à mon goût mais le testerai très volontiers en version originale un de ces 4. Ce qui pourrait être pas mal aussi, c'est de remplacer une partie de la farine par de la poudre d'amande fraîchement moulue, d'y mettre un zeste de pamplemousse aussi pourquoi pas, mettre des cranberries à la place des cerises séchées..

cake-citron-cerises-1.jpg

Pour le cake :

- 100g de sucre blanc

- 50g de sucre roux

- 2 citrons jaunes (zestes + 1 1/2 jus)

- 3 oeufs

- 70g de crème liquide entière

- 1 petite cuillère à soupe de rhum

- 220g de farine T45 tamisée

- 3g de levure chimique

- 1 pincée de sel

- 1 bonne pincée de fleur de sel

- 80g de cerises séchées (ou des cranberries si vous préférez !)

- 65g de beurre doux fondu et refroidi

Pour le sirop :

- 75g d'eau

- 35g de sucre blanc

- 1/2 jus de citron

cake-citron-cerises-6.jpgcake-citron-cerises-7.jpg 

Prépration :

1/ Mélangez les sucres et les zestes et laissez le sucre se parfumer pendant au minimum 10 minutes. Pendant ce temps, faîtes fondre le beurre puis laissez refroidir hors du feu. Beurrez et farinez votre moule à cake et préchauffez votre four à 160°C. Mêlez la farine avec la levure, le sel et la fleur de sel, réservez.

2/ Ensuite, mettez les 3 oeufs sur le sucre parfumé au citron et, à l'aide d'un batteur électrique, fouettez pendant 5 bonnes minutes, le mélange doit devenir pâle et mousseux. Incorporez, tout en fouettant et l'un après l'autre, la crème liquide, le rhum et le jus d'un citron. Incorporez, à l'aide d'une spatule, la farine en 3 fois puis les cerises séchées. Ajoutez enfin le beurre refroidi et mélangez.

3/ Versez la pâte dans votre moule à cake et enfournez pour 60 minutes à 160°C.

4/ Pendant que le gâteau cuit, faîtes le sirop : portez le sucre et l'eau à ébulition jusqu'à ce que le sucre soit bien dissous (je conseillerai de faire épaissir le sirop quelques minutes !) puis retirez du feu et laissez refroidir. Une fois refroidi, intégrez le 1/2 jus de citron.

5/ Lorsque le cake est cuit, retirez-le du four et l'imbibez immédiatement du sirop préalablement préparé. Laissez ensuite refroidir le cake dans son moule puis démoulez-le.

cake-citron-cerises-4.jpgcake-citron-cerises-5.jpg

Repost 0
Published by Amélie - dans Cakes sucrés
commenter cet article
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 19:54

blondi-choc-blanc-cerises.jpgJe ne sais pas vous, mais moi j'adore les cerises, j'en mange des poignées et des poignées. Bien que j'adore les manger telles quelles, j'aime aussi les cuisiner un peu. Dans la recette que je vous propose aujourd'hui, je les ai associées à du chocolat blanc et de la vanille dans un blondie. Je voulais aussi y mettre des amandes concassées mais j'ai zappé sur le moment donc tant pis pour les amandes.

Au final, on obtient un blondie hypzer moelleux au bon goût de chocolat blanc relevé par une note de vanille. Le côté sucré du chocolat blanc est bien contre-balancé avec le côté acide des cerises (elles n'étaient pas mûres à point, pas rouges noires mais bien rouges vives). On s'est tous bien régalé de ce blondie, qui n'a, d'ailleurs, pas fait long feu !

blondi-choc-blanc-cerises-1.jpgPour la recette, je me suis un peu inspirée d'une recette de brownie au framboises trouvée dans mon livre sur les Brownies aux éditions Larousse, j'y ai fait des modifications pour qu'elle corresponde le plus à ce que je souhaitais, c'est à dire mois de sucre et de beurre, plus de chocolat blanc et de fruits, de la vanille et de la fleur de sel. Et au final on obtient plus un blondie qu'un brownie.

Je l'ai trouvé meilleur après un passage au réfrigérateur de quelques heures et dégusté au moins 15 minutes après la sortie du réfrigérateur.

blondi-choc-blanc-cerises-2.jpg

Pour un brownie de 20*20 cm (ou un de 16*16 cm + 6 moules à muffins) :

- 180g de chocolat blanc pâtissier

- 150g de beurre

- 3 oeufs

- 100g de sucre en poudre

- 1 cuillère à café de vanille en poudre

- 200g de farine tamisée

- 1 cuillère à café de levure chimique

- 1 pincée de bicarbonate de soude

- 1 grosse pincée de fleur de sel

- 300g de cerises dénoyautées (soit environ 400g de cerises entières)

blondi-choc-blanc-cerises-3.jpg

blondi-choc-blanc-cerises-4.jpgPréparation :

1/ Préchauffez le four à 180°C, tapissez votre moule de papier sulfurisé et beurrez-le légèrement.

2/ Faîtes fondre le chocolat blanc avec le beurre au bain-marie en lissant de temps en temps, une fois fondu retirez du feu et laissez tiédir.

3/ Dans un saladier, battez les oeufs au batteur électrique jusqu'à ce qu'ils blanchissent, moussent et doublent de volume (2-3 minutes), incorporez ensuite le sucre et la vanille tout en continuant de battre jusqu'à l'obtention d'une masse épaisse et crémeuse. Tout en battant, incorporez le chocolat fondu. Ajoutez la farine tamisée, la levure chimique, le bicarbonate de soude et la fleur de sel, mélangez délicatement en soulevant la pâte.

4/ Versez une couche de pâte dans le moule puis une couche de cerises, une autre couche de pâte puis de cerises et enfin, une dernière couche de pâte, lissez le dessus (divisez donc la pâte en 3 parts égales et les cerises en 2 parts égales). Enfournez pour 35 minutes environ à 180°C, la lame doit en ressortir propre. A la sortie du four, laissez-le refroidir avant de le démouler. Conservez-le dans une boîte hermétique et consommez-le dans les 2 jours. Comme dit ci-dessus, je l'ai trouvé meilleur après quelques heures au réfrigérateur et dégusté au moins 15 minutes après la sortie du réfrigérateur.. Mais après à vous de voir..

blondi-choc-blanc-cerises-5.jpg

Repost 0
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 11:38

mousse-choco-chantilly-caramel-3.jpgVoici une recette qui n'est pas à privilégier si vous êtes au régime pour pouvoir rentrer dans votre maillot (mais n'hésitez pas à la mettre de côté pour le retour des jours froids !). Mais ce serait dommage de s'en priver, d'autant que se faire plaisir de temps en temps ne fait jamais de mal et que les régimes ça se passe surtout dans la tête que dans l'assiette (enfin c'est ce que je pense, en ayant une bonne hygiène alimentaire et de vie quotidienne bien sûr). Ainsi, ceux et celles qui aiment se faire plaisir et qui se foutent des régimes, je vous invite à tester ces verrines. 

Il s'agit d'une délicieuse mousse au chocolat noir de Conticcini avec une chantilly crémeuse de caramel au beurre salé et fleur de sel que j'ai improvisée. La mousse au chocolat est aérienne, elle se tient très bien, elle est moelleuse et fondante en bouche, bien chocolatée et pas trop sucrée, un régal. Quant à la chantilly de caramel (juste du caramel bien refroidi que j'ai fouetté), elle est assez légère (niveau texture !), crémeuse et onctueuse, elle est absolument divine, c'est mon coup de coeur dans cette verrine, je vous recommande vivement de l'essayer et de l'adopter!

mousse-choco-chantilly-caramel-2.jpg

Ingrédients pour 6 verres :

Pour la mousse :

- 200g de chocolat noir (100g de 70% et 100g de 64% pour moi)

- 80g de beurre (1/2 sel pour moi)

- 50g de sucre en poudre

- 2 jaunes d'oeufs

- 8 blancs d'oeufs

- 1/2 à 1 fève tonka finement râpée

- 1 bonne pincée de fleur de sel

 

Pour le caramel :

- 2 cuillères à soupe d'eau

- 200g de sucre en poudre

- 200g (20cL) de crème liquide entière (moitié fleurette moitié liquide pour moi)

- 2 pincée de fleur de sel

- 20g de beurre 1/2 sel

 

Décor : pralin en poudre et un peu de fleur de sel

mousse-choco-chantilly-caramel-1.jpg

Préparation :

La mousse :

1/ Faîtes fondre dans un grand bol au bain-marie le chocolat et le beurre, lissez de temps en temps. Une fois le tout fondu, réservez hors du bain-marie pour laisser tiédir.

2/ Dans un grand saladier, monter les blancs d'oeufs en neige juste ferme, en ajoutant petit à petit, lorsqu'ils commencent à monter, le sucre en poudre. Une fois à la bonne consistance, réservez quelques secondes..

3/ Dans un autre grand saladier, fouettez les jaunes d'oeufs avec 1/3 du chocolat fondu, ajouter un 2ème tiers puis fouettez de nouveau et, faîtes de même avec le tiers restant. Incorporer la fève tonka rapée ainsi que la fleur de sel.

4/ Prélevez 2 cuillères à soupe de blancs en neige puis l'incorporer à la préparation au chocolat en fouettant vivement afin d'assouplir la pâte. Incorporez le reste des blancs en neige par 1/3, en incorporant très délicatement à la spatule en bois ou maryse. Une fois le tout homogène, répartissez la mousse dans les 6 verres (environ 3 grosses cuillères à soupe par verre). Réservez ensuite au réfrigérateur pour au minimum 3 heures (moi je préfère laisser une nuit, afin que l'arôme de la fève tonka se développe mieux).

 

Le caramel au beurre salé & fleur de sel :

1/ Faîtes chauffer la casserole à vide sur feu moyen. Une fois qu'elle est chaude, mettez l'eau puis le sucre semoule. Laissez ensuite le sucre se transformer en sirop puis en caramel ambré (ne pas le toucher).

Parallèlement, faîtes bouillir la crème liquide soit au micro-ondes, soit sur le feu puis réservez.

2/ Une fois qu'il est assez ambré (mais pas brûlé !), retirez-le du feu puis incorporer le beurre ainsi que la fleur de sel, mélanger vivement à la spatule en bois. Ajouter, ensuite et doucement, la crème liquide chaude puis touillez énergiquement. Remettez sur le feu et laisser mijoter 3 minutes environ sur feu moyen/fort en touillant toujours. Mettez-le ensuite dans un petit saladier et laissez-le refroidir entièrement à température ambiante avant de l'entreposer au réfrigérateur.

 

Le lendemain :

Peu de temps avant le service, fouettez le caramel bien froid au batteur électrique (pensez à mettre les branches du fouet au réfrigérateur pour qu'elles soient froides elles aussi) jusqu'à ce qu'il prenne une texture de chantilly. Versez ensuite la chantilly sur la mousse au chocolat puis décorez-la de pralin et d'un peu de fleur de sel. Servez et dégustez sans attendre !

mousse-choco-chantilly-caramel-4.jpg

Repost 0
Published by Amélie - dans Verrines
commenter cet article
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 19:02

gateau-multicouches-choco-cafe-mascarpone.jpggateau-multicouches-choco-cafe-mascarpone1.jpgVoici le gâteau d'anniversaire que j'ai réalisé pour mon père. Cela faisait un moment que je l'avais repéré dans le livre Chocolat de Donna Hay que je possède, j'attendais une occasion et d'être décidée pour le réaliser. Comme il correspond aux goûts de mon père, que j'ai un peu de temps ces temps-ci et que je suis décidée, je l'ai donc réalisé pour le grand plaisir de mon père ainsi que celui de mes proches. Toute la tablée a beaucoup aimé ce gâteau d'ailleurs, il est vrai qu'il est très bon et qu'il se laisse bien manger, il n'est pas du tout écoeurant.

Ce gâteau n'est pas compliqué à réaliser, il faut juste de l'organisation et de la patience. Par rapport à l'original, j'ai fais quelques petites modifications : j'ai pas mal diminuer la quantité de sucre, passant de 440g dans le gâteau à 250g "seulement" (on peut encore diminuer de 50g à mon avis) ; j'ai modifié aussi le liquide d'imbibage qui est à l'origine de la liqueur de café, chose que je n'ai pas, j'ai donc mis du café mélangé à un bon vieux rhum agricole.

gateau-multicouches-choco-cafe-mascarpone2.jpg

Le gâteau est léger et moelleux à souhait, la crème mascarpone au café délicieuse et bien crémeuse. Chaque partie de ce gâteau est indispensable, il ne faut pas lésiner sur la crème au mascarpone car cela apport beaucoup au gâteau. Quant au glaçage, il est lui aussi indispensable, préférez un glaçage peu sucré et bien chocolaté venant contre-balancer le sucré du gâteau et surtout, apportant une touche chocolatée. J'ai été un peu déçu par mon glaçage car il n'était pas lisse et brillant, le chocolat à dû fondre trop vite dans la casserole alors que j'étais à feu doux.. Je recommanderai donc, de plutôt faire chauffer la crème toute seule dans la casserole et de la verser chaude sur le chocolat en morceaux pour qu'il fonde tout doucement afin d'avoir une texture meilleure. Du coup, mon glaçage a assez durci et je n'ai pas pu faire la décoration que je souhaitais mais au final, je le trouve pas si mal que ça, sur les côtés cela fait comme une impression de "montagnes enneigées", plutôt joli et délicat ;-)

gateau-multicouches-choco-cafe-mascarpone4.jpg

gateau-multicouches-choco-cafe-mascarpone3.jpgIngrédients pour un moule à gâteau de 24cm et assez haut :

- 220g de beurre doux pommade (à température ambiante, donc sorti 1 heure à l'avance)

- 250g de sucre blanc semoule

- 1 cuillère à café de vanille en poudre (vanille liquide initialement)

- 4 oeufs

- 300g de farine T45 tamisée

- 60g de cacao en poudre non sucré tamisé (10-15g de plus serait bien pour un goût plus prononcé en chocolat)

- 2 1/2 cuillères à café de levure chimique

- 1/2 cuillère à café de sel 

- 1 bonne pincée de fleur de sel

- 250 mL de lait


Pour la crème mascarpone au café :

- 2 cuillères à coupe de café soluble dissous dans 1 1/2 cuillères à soupe d'eau bouillante.

- 750g de mascarpone

- 120g de sucre glace pâtissier tamisé

 

Pour imbiber le gâteau :

- 50 mL de café plus ou moins fort, à votre préférence

- 1 cuillère à soupe de Rhum (vieux rhum agricole pour moi)

 

Pour le glaçage truffé et la déco :

- 300g de chocolat noir en morceau

- 90g de crème liquide

 

- quelques Maltesers

- un peu de sucre glace

gateau-multicouches-choco-cafe-mascarpone5.jpggateau-multicouches-choco-cafe-mascarpone8.jpg 

Préparation :

1. Le gâteau : Préchauffez le four à 160°C. Tapissez votre moule de papier sulfurisé et beurrez-le un peu.

Mêler la farine avec le cacao, la levure et le sel, réservez.

Dans un grand saladier (ou bol d'un robot), battez le beurre pommade avec le sucre et la vanille pendant 10-12 minutes jusqu'à ce que le mélange soit mousseux (je vous conseille de commencez par commencer à intégrer le sucre au beurre avec une fourchette car sinon ça va aller de partout ! Puis de continuer avec le batteur électrique.). Incorporez les oeufs un par un en fouettant bien entre chaque ajout. Incorporez, à l'aide d'une spatule, la moitié du mélange farine/cacao, puis la moitié du lait et incorporez les moitiés restantes en même temps.

Versez la pâte obtenue dans votre moule et faîtes cuire 1 heure environ, la lame d'un couteau doit en ressortir sèche. A la sortie du four, laissez-le 10 minutes dans son moule avant de le démouler et de le retourner sur une grille pour qu'il refroidisse.

2. La crème mascarpone au café :

Mélangez, dans un petit saladier, le mascarpone avec le sucre glace et le café puis réservez.

3. Le montage : une fois que le gâteau à refroidi, coupez-le en 3 horizontalement, enlever l'excédent de miettes en le brossant doucement avec un pinceau. Préparez votre liquide d'imbibage en mélangeant le tout.

Placez votre premier disque sur votre plat de présentation (de préférence de "dessus" du gâteau, côté bombé vers le plat), imbibez-le de la moitié du liquide d'imbibage et recouvrez-le de la moitié de la crème mascarpone au café. Couvrez du 2ème disque (le "milieu" du gâteau) et procédez de la même façon (reste de l'imbibage puis de la crème). Poser le 3ème disque par dessus (le "dessous" du gâteau donc, face coupée sur la crème). Entreposer ensuite le gâteau ainsi assemblé au réfrigérateur le temps de réaliser le glaçage truffé.

4. Le glaçage : Mettez le chocolat en morceaux dans un saladier et la crème dans une petite casserole et faites-la bouillir. Versez-la bouillante sur le chocolat puis mélangez pour faire fondre le chocolat. Une fois le tout fondu, laissez refroidir une dizaine de minutes. Ensuite, à l'aide d'une spatule coudée ou une spatule à crêpe, étalez le glaçage uniformément sur le gâteau refroidi. Réservez au réfrigérateur au moins une nuit.

5. La décoration : Coupez en 2 les Maltesers et servez-vous en pour décorer le gâteau, saupoudrez de sucre glace ou bien décorez comme bon vous semble..

Pensez à le sortir 30 minutes voire 45 minutes à l'avance, en fonction de la température de la pièce, pour qu'il ne soit pas trop frais lors de la dégustation.

gateau-multicouches-choco-cafe-mascarpone7.jpggateau-multicouches-choco-cafe-mascarpone6.jpg

Repost 0