Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 12:02

charlotte-fruits-rouges-3.jpgLa charlotte, un classique de la pâtisserie française. Pour moi, c'est la première réalisation de ce dessert et j'ai choisi de faire ce qu'il y a de plus traditionnel : une charlotte à la crème bavaroise vanille garnie de fruits rouges entiers. La recette que je vous propose aujourd'hui est une recette CAP pâtisserie.

charlotte-fruits-rouges-2.jpg

charlotte-fruits-rouges-1.jpgLa réalisation n'est, en soi, pas compliqué ni longue lorsque l'on pâtisse régulièrement, je vous le garanti. Pour les biscuits, il faut veiller à avoir des blancs en neige bien fermes (mais pas trop non plus) et aussi à être bien régulier lorsqu'on couche la bande de biscuit (bien entendu vous pouvez acheter des biscuits cuillères pâtissiers en grande surface mais ce serait dommage car c'est un peu moins bon..). La crème est simple de réalisation également.

On obtient une charlotte qui se tient bien (comme vous pouvez le constater sur les photos) et bien gourmande avec tout ces fruits rouges ! La crème bavaroise a une bonne texture et est délicieuse. Les biscuits sont moelleux à souhait et faits maison, c'est un régal. Le tout se marie à merveille pour le plaisir de nos papilles ! La tablée a beaucoup aimé, ma mère encore plus car elle adore ce genre de dessert (et moi aussi !).

charlotte-fruits-rouges.jpg

charlotte-fruits-rouges-7.jpgPour une charlotte de 20cm de diamètre (voire 22-24 cm car il resterait un peu de crème sinon, dans ce cas faites 1 fois 1/2 la recette de biscuits cuillères ou doublez-la pour être certains (en cas de râtés..)) :

Les biscuits cuillères :

- 120g de blancs d'oeufs (environ 4)

- 100g de sucre (50g + 50g)

- 80g de jaunes d'oeufs (environ 4)

- 100g de farine

Pour la crème bavaroise :

- 250mL de lait

- 100g de sucre (50g + 50g)

- de la vanille en poudre (ou une gousse)

- 80g de jaunes d'oeufs (environ 4)

- 6g de gélatine

- 250g de crème liquide entière froide (fleurette)

- des framboises et myrtilles en quantité suffisante

Pour le sirop d'imbibage :

- 50g d'eau

- 50g de sucre glace

- Kirsh (ou autre..)

(vous pouvez aussi faire avec du coulis de framboise tout simplement)

Décors : framboises, myrtilles, décors en chocolat, chantilly, ... A votre convenance.

charlotte-fruits-rouges-4.jpg

charlotte-fruits-rouges-5.jpg

Préparation :

Les biscuits cuillères :

1/ Préchauffez votre four à 180°C, chemisez votre plaque à pâtisserie de papier sulfurisé, "collez les coins" en mettant du beurre sous le papier sulfurisé. Vous pouvez, avant de placer votre papier sulfurisé, tracer des traits au crayon afin de faciliter le dressage des biscuits : une bande 1/2 de 5cm de large et 2 rond de 18cm. Veillez à placer le côté avec les tracés contre la plaque afin que les traits ne fassent pas de traces sur les biscuits.

Battre les blancs d'oeufs avec 50g de sucre jusqu'à ce qu'ils soient bien fermes et brillants. Incorporez les jaunes d'oeufs et mélangez délicatement. Versez les 50g de sucre restants ainsi que la farine tamisée et mélangez très délicatement. On doit avoir une pâte mousseuse.

2/ Couchez une bande 1/2 de biscuits cuillères de 5cm de long et 2 fonds ronds de 18cm de diamètre environ à l'aide d'une poche à douille munie d'une douille lisse n°10. Saupoudrez de sucre glace 2 fois à 5 minutes d'intervalle puis mettez dans votre four à 180°C pendant 5-10 minutes, les biscuits doivent être un peu dorés et gonflés. Sortez-les du four et réservez-les sur une grille.

La mousse bavaroise :

3/ Faîtes tremper les feuilles de gélatine dans l'eau froide.

Faîtes une une crème anglaise : mettez le lait avec 50g de sucre (la gousse fendue en 2 et égrainée si vous utilisez une gousse, mettez les grains de vanille avec les jaunes d'oeufs) puis chauffer jusqu'à ébullition.

Pendant ce temps, faîtes blanchir les jaunes avec 50g de sucre et la vanille en poudre, en fouettant vivement. Versez alors le lait chaud sur les jaunes blanchis, fouettez et remettez dans la casserole pour faire cuire à la nappe ou jusqu'à 85°C si vous avez un thermomètre pour la cuisine.

Retirez du feu, incorporez alors la gélatine en fouettant vivement afin de bien la dissoudre puis versez votre crème anglaise dans un saladier, filmez au contact puis faîtes refroidir au réfrigérateur.

4/ Pendant que la crème anglaise refroidit, fouettez la crème liquide bien froide en crème fouettée (veillez à ce que le saladier et le fouet du batteur soient froids également, ça facilite le travail), en commençant lentement puis en allant plus vite lorsqu'elle devient mousseuse. Réservez au réfrigérateur le temps que la crème anglaise tiédisse.

Le montage de la charlotte :

5/ Faîtes chauffer tous les ingrédients pour le sirop d'imbibage en portant le tout à ébullition puis retirer du feu.

Chemisez votre cercle de rhodoïd (ou à défaut de papier transparent de qualité servant à couvrir les livres scolaires) et le placer sur votre plat de présentation. Déposez un cercle de biscuit, l'imbiber de sirop à l'aide d'un pinceau à pâtisserie. Décoller délicatement les bandes de biscuits cuillères puis en chemiser le moule, serrez bien. Déposez des fruits sur le fond de biscuit.

6/ La crème anglaise doit être à présent tiède/froide (environ à 30°C), retirez le film puis incorporez délicatement la crème fouettée à l'aide d'une spatule (maryse). Versez les 2/3 de la crème dans votre moule sur les fruits, parsemez de fruits et recouvrez du second rond de biscuit. Imbibez ce biscuit puis versez le reste de la crème bavaroise. Placez ensuite votre charlotte au réfrigérateur le temps que la crème prenne puis procédez à la décoration de votre choix.


Repost 0
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 12:58

Il y a quelques semaines, l'auteur Florence Delorme me proposait son livre Le secret du poids afin que je lui fasse part de mes impressions. Aucune obligation de rédiger un article, je précise, seulement une invitation si je trouvais son livre intéressant et c'est donc moi qui ai voulu en réaliser un car peut-être cela intéressera certain(e)s lecteurs/lectrices.

Son livre s'adresse à toutes personnes voulant se maintenir à leur poids idéal et/ou perdre du poids et ce, sans privation. En somme, une véritable solution pour tous de maîtriser son poids ! Parmi vous, combien ont essayé des régimes, qui certes marchaient sur le moment, mais à coup de privations, et lorsque vous arrêtiez ce fameux régime tous les kilos perdus reviennent ? Si vous en avez marre de ce système de régime et que vous le trouvez pas fonctionnel et de plus, il donne beaucoup de frustrations de privation, alors ce livre est fait pour vous ! Et même pour toute personne désirant se maintenir à leur poids idéal sans avoir peur de manger ce que l'on veut, car oui on peut rester mince sans se priver de bonnes pâtisserie/charcuterie/fromage/... ! Comment ? Son livre permet de comprendre et surtout connaître le fonctionnement du poids, car si on ne le connaît pas, il est évident qu'on ne puisse pas avoir le résultat escompté ! 

Les fêtes approchant, vous devez déjà penser aux repas de fêtes qui vont se faire lourds et copieux.. Et bien ce livre peux vous aidez à ne pas vous en faire, à vous faire plaisir à ces repas sans culpabiliser ! Comment me direz-vous ? Et bien grâce à une méthode toute simple. Avec ce livre, on a le droit de manger une tablette entière de chocolat si on le souhaite et ce, sans souci et sans culpabilité !! Son livre est vraiment instructif et je le conseille à toutes les personnes en conflit avec leur poids (sauf pour les personnes souffrant de troubles du comportement alimentaire bien entendu..).

Pour résumer, son livre nous explique la méthode afin de pouvoir manger ce que l'on souhaite et en quantité qu'on souhaite, et nous permet surtout de connaître le fonctionnement du poids (comment on prend du poids et comment on en perd). Grâce à cette méthode, vous vous sentirez libre et heureuse vis à vis de la nourriture et ce, sans crainte de prendre du poids !

Pour ma part, ce livre ne m'a pas appris énormément de choses car c'est une méthode que j'applique déjà et je vous garanti que c'est une bonne méthode, je suis mince et ce n'est pas pour autant que je me prive de manger du chocolat et tous les gâteaux que je vous propose sur mon blog !! Par contre, il m'a apporté des précisions sur le fonctionnement du poids et sur comment pallier à certains excès (repas de fêtes, compulsions, ..). 

Je ne peux que vous conseiller ce livre si vous voulez maîtriser votre poids naturellement et sans privation !

Si cela vous intéresse, je vous invite à vous rendre sur son site internet ICI pour plus de renseignement et pour vous le procurer, elle possède aussi une page facebook.

Par ailleurs, je rajouterai à titre personnel que c'est appréciable de pouvoir manger ce que l'on veut mais qu'il faut quand même veiller à avoir une alimentation variée et équilibrée au quotidien, ce qui n'empêche pas de faire plaisir de temps en temps bien sûr !

A très vite sur mon blog pour une recette de charlotte !

Repost 0
Published by Amélie - dans Bla-bla
commenter cet article
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 11:40

mini-croissants.jpg

Comme pour beaucoup de choses, il suffit simplement d'oser se lancer.. La pâte levée feuilletée, je n'avais jusque là jamais tenté car ça m'a toujours donné de l'appréhension (je ne pense pas être la seule..), j'imaginais cela compliqué mais c'est surtout de la patience au final. C'est loin d'être parfait visuellement encore mais pour un début je trouve cela convenable, il va falloir de l'entraînement donc ! Quant au goût, ils sont top : le même goût que les bons croissants du boulanger et leur texture croustillantes à l'extérieur et moelleux/fondants à l'intérieur est géniale ! Un régal que tout le monde a bien apprécié chez moi (d'autant que ce n'est pas souvent qu'on prend des croissants) ! Certains les ont dégustés avec du nutella pour encore plus de gourmandises par ailleurs.. Le lendemain ils sont toujours aussi bons, moins croustillants mais il suffira de les repasser quelques minutes au four chaud pour qu'ils soient "comme neufs".

J'ai réalisé des minis-croissants car j'ai réalisé que la moitié de la recette que je vous propose, j'avais donc moins de pâte et j'ai trouvé plus pratique de les faire en petits. Je vous mets la recette originale pour obtenir de gros croissants (mais vous pouvez en réaliser des minis aussi, des croissants, des pains au raisins..). Je précise que la recette est une recette du CAP pâtisserie. Je suis allée chez Rève de Gourmandises pour avoir le cheminement précis des différentes étapes.

La préparation est assez longue vu tout le temps de repos, mais ça vaut le coup et ce n'est pas si compliqué que cela.

mini-croissants-1.jpg

mini-croissants-3.jpg

Pour 16 à 20 croissants de taille normale :

- 500g de farine 

- 10g de sel

- 50g de sucre

- 20g de levure fraîche de boulanger

- 125mL de lait tiédi

- 125mL d'eau froide

- 300g de beurre (un beurre de bonne qualité, à 82% MG min, de tourage dans l'idéal)

- un oeuf battu pour la dorure

mini-croissants-2.jpg

Préparation :

1/ Délayez la levure fraîche dans votre lait bien tiède.

Dans un saladier/à même votre plan de travail/bien dans votre robot (avec crochet ou fouet plat) si vous en possédez un, versez la farine et faîtes un puits. Y mettre le sel, le sucre, l'eau froide et le lait tiède avec la levure. Mélangez la pâte à la main (ou au robot) et lorsque la pâte s'est formée, pétrir pendant 15-20 minutes à la main (5 minutes au robot). La pâte doit être lisse et élastique. Formez ensuite une boule et mettez-la dans un saladier que vous couvrirez avec un film. Laissez reposer à température ambiante jusqu'à ce qu'elle double de volume, enter 30-60 minutes. 

A ce terme, rompez la pâte et dégazez-la, reformez une boule, incisez une croix sur le dessus puis la remettre dans le saladier que vous couvrez à nouveau, laisser pointer (pousser) 1 heure (ou bien toute la nuit au frigo, ce que j'ai fait).

2/ Pendant ce temps, étalez votre beurre froid en un carré de 1 cm d'épaisseur dans du film étirable puis réservez au frigo.

3/ Quand la détrempe à fini de pointer et est bien froide, la mettre sur votre plan de travail légèrement fariné puis écarter chaque coin de la croix vers l'extérieur. Étalez ces "coins" de sorte à avoir une croix de pâte de façon à pouvoir recouvrir le carré de beurre avec chaque côté (cela forme plutôt un "plus"). Veillez à garder la partie centrale un peu plus épaisse.

Mettez ensuite le carré de beurre au centre de la pâte puis recouvrez-le entièrement avec chaque bout de pâte.

NB : il est important que le beurre et la détrempe soient à le même température, si le beurre est trop dur, sortez-le pendant que vous étalez votre détrempe. 

4/ Veillez à ce que votre plan de travail soit assez fariné en permanence, n'hésitez pas fariner légèrement dès que nécessaire. 

Étalez votre pâte en un long rectangle d'un centimètre d'épaisseur et d'une longueur faisant 2/3 fois la largeur, surtout ne pas forcer sur la pâte, elle risquerait de se déchirer. 

Il y a maintenant 2 possibilités : 3 tours simples ou 1 double+1simple (ce que j'ai réalisé). Je vous invite à aller voir sur le site de Rêves de gourmandises ICI pour les images.

Pour le tour double, replier chaque extrémité de la longueur vers le milieu de la pâte puis repliez-les l'une sur l'autre. Faîtes un quart de tour à la pâte, de façon à avoir les plis sur la droite et ne voir aucun plis sur la gauche. Faîtes une marque de repère sur le coin gauche, vous replacerez votre pâte exactement dans ce sens après le repos. Mettez au frigo 30 minutes.

5/ Au bout des 30 minutes, sortez la pâte du frigo, placez-la avec le repère au bon endroit et étalez-la de nouveau en un long rectangle, sur 5-6mm d'épaisseur, et de longueur faisant 2/3 fois la largeur.

Procédez au tour simple : repliez une extrémité de la longueur au 2/3 de la pâte et recouvrez avec l'autre extrémité sur 1/3, essayez de faire un pliage assez précis. Faîtes un quart de tour à la pâte de la même façon, de nouveau un empreinte de doigt puis mettez au frigo 30 minutes.

6/ 30 minutes plus tard, étalez votre pâte en un rectangle de 40*60cm et sur 3mm d'épaisseur. Coupez-le en deux de sorte à avoir des rectangles de 20*60cm. Coupez dans chaque rectangle des triangle ayant pour base 12cm et donc une longueur de 20cm, gardez les éventuelles rognures. Pour des minis, une base de 5-6cm et une longueur de 9-11cm.

7/ Le façonnage : la aussi les images valent mieux que les mots, regardez ICI chez Rêves de gourmandises.

8/ Après les avoir façonner, mettez vos croissants sur une plaque à pâtisserie en les espaçant un peu, dorer une première fois à l'oeuf entier puis laissez pousser 2h à T°ambiante, 1h30 à 26/27°C ou 1h à 30°C avec la fonction étuve de votre four.

9/ Préchauffez votre four à 180°C chaleur tournante, si possible. Dorer une seconde fois à l'oeuf entier puis enfournez pour 10-15 minutes, surveillez bien votre cuisson. A la sortie du four, mettez-les sur une grille pour qu'ils refroidissent puis dégustez.

Repost 0
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 12:17

gateau-marron-choco.jpgMa soeur pour son anniversaire m'a réclamé un gâteau crème de marron et chocolat. En 2009 ce fut la même chose, vous pouvez voir ce que j'avais réalisé ici-clic-, et comme elle avait beaucoup aimé, j'ai repris la même base de gâteau à la crème de marron mais j'ai changé la présentation et les "garnitures" : à la place de faire un gâteau multi-étages avec plusieurs gâteaux et couches de ganache, j'ai réalisé un seul gâteau sur lequel j'ai mis une ganache truffée fouettée au chocolat au lait et crème de marron puis une mousse au chocolat noir un peu plus amer pour équilibrer le tout.

Elle a été ravie de son gâteau d'anniversaire, comme le reste de la famille, tout le monde a adoré ! Il n'est pas de tout lourd ni écoeurant. La mousse c'est une "tuerie", une des meilleures que j'ai pu manger, une texture bien fondante, aérienne et qui se tient, quand au goût, délicieuse (merci Mr Conticcini !). La ganache, plus crémeuse et un peu mousseuse, est elle aussi bien agréable en bouche, douce et goûteuse. Quand au moelleux à la crème de marron, bien moelleux et s'accorde bien avec le reste. Une vrai réussite donc ! 

gateau-marron-choco-2.jpgIl y a 2 ans, j'avais également réalisé un gâteau multi-couche avec ce gâteau à la crème de marron ici-clic, il avait eu beaucoup de succès également.

gateau-marron-choco-1.jpg

gateau marron choco 3 

gateau-marron-choco-4.jpgJ'ai réalisé la rose et les pétales moi-même, une première et je suis pas mécontente du résultat (des pétales plus lisses seraient parfaits) ! 

gateau-marron-choco-7.jpgAu final on obtient un gâteau de 22 cm de diamètre et de 6cm de hauteur.

Pour un gâteau à la crème de marron de 24 cm de diamètre (plus grand ne serait pas dérangeant, le gâteau sera juste un peu plus fin, ce n'est pas grave) :

- 125g de farine

- 1 cuillère à café de levure chimique

- 1/2 cuillère à café de sel (si vous utilisez du beurre demi-sel n'en mettez pas..)

- 110g de beurre pommade

- 80g de sucre

- 3 grosses cuillères à soupe de crème de marron vanillée

- 2 oeufs

- un peu de vanille en poudre

- 30 mL de lait 

(si vous avez des marrons glaçés vous pouvez mettre quelques brisures à l'intérieur.. Ou alors faire des tourbillons de crème de marron pour plus de gourmandise..)

Pour la ganache chocolat au lait & crème de marron :

- 150g de chocolat au lait (couverture valrhona 40% pour moi)

- 100g de crème liquide entière

- 35g de lait

- 4 cuillères à café de crème de marrons + 4-5 càc pour les marbrures

Pour la mousse au chocolat noir (bien inspirée de celle de Conticcini) :

- 200g de chocolat noir (couverture valrhona pour moi, 150g de 66% et 50g de 70%)

- 75g de beurre

- 2 jaunes d'oeufs

- 8 blancs d'oeufs

- 30g de sucre

Sirop d'imbibage :

- 3/4 cuillères à soupe de rhum

- 10g de sucre

Décors : au choix ; décors en pâte d'amande pour moi, du cacao en poudre et un trait de coco râpée

gateau-marron-choco-5.jpg

gateau-marron-choco-6.jpg

Préparation du gâteau:

1/ Préchauffez votre four à 180°C, beurrez un moule de 24cm de diamètre, mettre un cercle de papier sulfurisé dans le fond et le beurrer.

Tamisez la farine avec la levure et le sel, réservez.

2/ Dans un saladier, fouettez le beurre jusqu'à avoir une consistante légère et mousseuse, ajoutez alors 50g de sucre et fouettez. Ajoutez ensuite les jaunes d'oeufs un par un et la vanille, fouettez toujours. Incorporez la crème de marron et le lait, fouettez jusqu'à homogénéisation. Enfin, incorporez en 2 fois la farine à l'aide d'une spatule.

3/ Fouettez les blancs d'oeufs au batteur électrique et lorsqu'ils commencent à monter, ajoutez les 30g de sucre restant, les battre jusqu'à ce qu'ils soient fermes mais pas trop. Les incorporez délicatement en 2-3 fois à la préparation à base de crème de marron.

4/ Une fois la pâte homogène, versez-la dans le moule et enfournez 25-30 minutes à 180°C, le gâteau doit être un peu doré (surtout sur les côtés), ferme sous le doigt et un couteau en ressort propre. Une fois cuit, démoulez le à l'envers sur une grille et laissez refroidir. Si vous voulez qu'il refroidisse plus vite, un fois tiède mettez-le au congélateur 20-30 minutes environ (ne pas le laisser congeler non plus..).

Préparation de la ganache chocolat au lait & crème de marron (la réaliser pendant que le gâteau cuit..) :

5/ Dans un petit saladier, disposez votre chocolat en morceaux.

Dans une petite casserole, faîtes bouillir la crème et le lait, une fois le mélange bouillant, le versez sur le chocolat et fouettez pour lisser et faire fondre le chocolat. Ajoutez ensuite la crème de marron et fouettez pour homogénéiser. Laissez tiédir a température ambiante, fouettez toutes les 5 minutes pendant quelques instants. Une fois la crème tiédie, vous pouvez la mettre au réfrigérateur, fouettez souvent également et lorsqu'elle commence à prendre, fouettez énergiquement jusqu'à avoir une texture bien ferme et mousseuse.

Commencez votre montage du gâteau :

6/ Coupez votre gâteau bien refroidi afin d'avoir un cercle de 22 cm de diamètre (coupez-le avec votre cercle). Placez-le ensuite dans votre cercle chemisé de rhodoïd (ou alors film pour couvrir les livres scolaires à défaut). 

7/ Préparez votre sirop d'imbibage en portant le rhum et le sucre à ébullition, en imbiber ensuite le gâteau à l'aide d'un pinceau à pâtisserie.

8/ Versez par dessus la ganache précédemment réalisée, lissez bien la surface (j'ai rajouté des gouttes de crème de marron par dessus et fait des tourbillons avec un couteau, sans trop mélangé puis j'ai re-lissé) puis réfrigérez.

Préparation de la mousse :

9/ Dans un grand saladier, fouettez les blancs d'oeufs avec le sucre.

Parallèlement, faîtes fondre le chocolat et le beurre dans une casserole, lissez de temps en temps (ne pas trop faire chauffer). Une fois fondu, le versez sur les jaunes d'oeufs (dans un saladier) en 3 fois, fouettez bien entre chaque ajout. Avant le 3ème ajout, incorporez en fouettant vivement, 2 cuillères à soupe de blancs en neige. Incorporez donc ensuite le dernier tiers de chocolat, fouettez bien.

10/ Ajoutez enfin en 3 fois les blancs en neige, délicatement. Une fois la mousse lisse, la versez sur la ganache au chocolat au lait dans votre cercle, normalement vous devez tomber juste bien, si ce n'est pas le cas lissez. Mettez ensuite au frigo et laissez, si possible, au moins 12h (3h au minimum), le mieux étant la veille pour le lendemain. Décorez à votre guise.

Repost 0
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 20:25

gateau crepe 2

Voilà ce que j'ai fait pour l'anniversaire de mon frère le mois dernier, il a bien apprécié ce gâteau de crêpes, le trouvant bon et citronné juste comme il faut. Le reste de la famille a bien apprécié aussi. Les crêpes sont vraiment bonnes, une des meilleurs recettes de crêpes maison réalisée à ce jour même : une bonne texture, bien fines et moelleuses, qui ne sèchent pas, un bon parfum, un régal nature juste tiède. Concernant la crème au citron, elle est bien lisse, douce et acidulée, pas trop sucrée.

gateau-crepe-1.jpg

Pour la crème au citron, je me suis inspirée de celle de Rdv aux Mignardise (je n'avais plus de maïzena pour faire un lemon curd..). Vous pouvez très bien réaliser votre lemon curd habituel si vous en êtes satisfait, ce sera tout aussi bon.

gateau-crepe-3.jpg

Pour 20 crêpes :

- 200g de farine de blé T55

- 50g de farine de quinoa (ou à défaut 250g de farine T45)

- 90g de sucre

- 6 oeufs

- 1/2 cuillère à café de vanille en poudre

- 60g de beurre 1/2 sel fondu

- 550 mL de lait

Pour la crème au citron :

- 3 oeufs

- 115g de sucre

- 50g de beurre (1/2 sel pour moi) fondu tiède

- 3 citrons jaunes (zestes + jus ; 2 zestes seulement pour ceux qui n'aiment pas trop citronné)

Décor : Noix de coco râpée, sucre glace, ...

gateau-crepe-4.jpg

Préparation :

Commencez par préparer la pâte à crêpe :

Faîtes fondre le beurre dans une casserole, réservez.

Dans un saladier, fouettez les oeufs avec le sucre et la vanille pendant 3-4 minutes, le mélange doit être mousseux. Ajoutez les farines et mélangez de nouveau. Incorporez le beurre et le lait au fur et à mesure et tout en fouettant, il ne doit pas y avoir de grumeaux. Laissez reposer la pâte à température ambiante au minimum 1 heure (2 heures seraient encore mieux, et pourquoi pas la réaliser la veille pour le lendemain en la réfrigérant dans ce cas).

Pendant le repos de la pâte, préparez la crème au citron :

Dans un saladier, fouettez les oeufs avec le sucre et les zestes des citrons à l'aide d'un batteur électrique pendant 6-7 minutes, le mélange doit doubler voire tripler de volume, devenir mousseux et bien pâlir. Ajoutez les jus des citrons ainsi que le beurre fondu, mélangez puis faîtes cuire au-dessus d'une casserole remplie d'eau à la manière d'un bain-marie. La cuisson est similaire que celle d'une crème anglaise : ne cesser pas de remuer la crème avec une spatule en bois, laissez épaissir et vérifiez la nappe sur la spatule pour stopper la cuisson à temps (passez le doigt sur le dos de la cuillère, si la marque du doigt reste, la crème est prête).

Une fois la crème cuite, placez du film étirable sur la surface de la crème et laissez refroidir à température ambiante. Une fois bien tiédi, placez la crème au réfrigérateur et réservez jusqu'à utilisation.

Cuisson des crêpes :

Faîtes chauffer une poêle anti-adhésive (mettez-y un petit morceaux de beurre pour la première) puis versez-y une louche moyenne et faîtes cuire à feu moyen, retournez la crêpe dès qu'elle est bien dorée pour faire dorer de la même façon l'autre côté. Faîtes de même avec le restant de pâte et placez les crêpes les unes sur les autres dans une assiette (réservez de côté la première crêpe réalisée qui est souvent plus épaisse que les autres pour en faire la base du gâteau, placez-là directement sur le plat de présentation). Laissez refroidir un minimum les crêpes avant le montage du gâteau.

Montage du gâteau :

Dans votre assiette de présentation, placez la première crêpe puis tartinez-la d'une cuillère à soupe de crème au citron, recouvrez d'une autre crêpe et tartinez d'une autre cuillère à soupe de crème au citron, continuez ainsi avec le restant de crêpes et de crème au citron. Décorez ensuite de noix de coco râpée ou de sucre glace, ou d'autre chose.. Entreposez au réfrigérateur au minimum 1 heure (peut se réaliser la veille pour le lendemain). Pensez à le sortir une vingtaine de minutes avant la dégustation, ça n'en sera que meilleur. 

Repost 0
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 11:48

flan-chocolat1.jpgDu lait d'amande à finir, une envie de quelque chose chocolatée, une période far-flan ces temps-ci et voilà un flan au chocolat qui en résulte. Et avec l'automne qui arrive, cela fait un bon instant de réconfort par temps pluvieux et/ou froid..

On obtient un flan avec une très bonne texture : il est ferme, léger grâce au lait d'amande, aérien et mousseux ainsi que fondant en bouche. Un goût bien chocolaté, peu sucré, le lait d'amande se ressentir légèrement en arrière goût. Nous l'avons tous beaucoup aimé à la tablée, vous n'avez plus qu'à vous laissez tenter.. ;-)

flan-chocolat.jpgflan-chocolat3.jpgPour un moule de 25cm* de diamètre :

- 250g de chocolat noir (à fort pourcentage si possible 64% ou 70%, sauf si vous n'aimez pas des masses alors du 52% dans ce cas..)

- 450g de lait d'amande (vous pouvez mettre du lait de vache ou autre lait végétal)

- 50g de crème liquide entière (pourquoi pas mettre de la crème d'amande si vous en avez)

- 5 oeufs

- 70g de sucre en poudre (mettez en plus si vous aimez assez sucré)

- 50g de farine T45 ou T55

 

* si vous souhaitez un flan plus épais, prenez un moule un peu plus petit 20-22cm, et dans ce cas, adapter le temps de cuisson.. La texture peut s'en trouver légèrement différente que la mienne.

flan-chocolat2.jpgPréparation :

1/ Préchauffez voter four à 210°C, beurrez votre moule.

Dans une casserole moyenne, faîtes fondre le chocolat avec le lait d'amande et la crème liquide sur feu doux/moyen, lissez de temps en temps.

Parallèlement, fouettez énergiquement les oeufs avec le sucre et la farine pendant quelques minutes, le mélange doit être bien mousseux. Incorporer ensuite, et petit à petit, le lait d'amande au chocolat dans le mélange à base d'oeufs, tout en fouettant (pas trop fort pour ne pas s'éclabousser!).

2/ Versez la pâte ainsi obtenue dans votre moule et enfournez pour 23-25 minutes à 210°C, bien surveiller la fin de cuisson, le flan est cuit lorsque les bords sont relevés et craquelés et lorsque le centre est juste ferme (mais pas trop). Laissez refroidir le flan à température ambiante sur une grille puis entreposez-le au réfrigérateur pour au minimum 1h. Dégustez frais ou à température ambiante (le sortir 30-45 minutes à l'avance dans ce cas) selon les préférences.

Repost 0
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 13:41

crumble-rhubarbe2.jpgMes voisins ont reçu de la rhubarbe par des amis mais, comme ils n'apprécient guère la rhubarbe, ils nous l'ont gentiment donné et je les en remercie car ma mère et moi aimons beaucoup cela ! Je suis donc partie en quête de la cuisiner et j'ai choisi de la cuisiner simplement pour vraiment la mettre en valeur. C'est pourquoi j'ai réalisé un crumble tout simple, sans ajouter d'épices ou d'autres parfums (un peu de vanille, de cannelle ou de gingembre peuvent être pas mal..), si ce n'est un peu de sucre complet qui apporte un peu de saveur au crumble.

Au final, on a un bon contraste entre le croustillant du crumble et la rhubarbe fondante, l'acidulé de la rhubarbe et le sucré du crumble, ily a donc une bonne harmonie des saveurs et textures. Un dessert gourmand avec en prime, par endroit, de la rhubarbe caramélisée.. Que du régal ! :p

crumble-rhubarbe1.jpgPour un moule de 18cm de diamètre (5-6 moules individuels) :

- 500g de rhubarbe environ

- 80g de sucre (mélange de rapadura et de sucre blanc) + 2 càs

- 80g de beurre froid en petits morceaux (moitié 1/2 sel - moitié doux)

- 80g de farine de 5 céréales (ou blanche)

- 35g de flocons de 5 céréales

crumble-rhubarbe.jpg

Préparation :

1/ Épluchez la rhubarbe à l'aide d'un économe puis la détailler en tronçons de 1-1,5cm. Les placer dans une passoire et saupoudrer de 2 càs de sucre blanc, laissez macérer pendant 1h au dessus de l'évier (ou d'un bol).

Pendant ce temps, préparez le crumble. Dans un petit saladier, versez les petits morceaux de beurre, les sucres, la farine et les flocons, mélangez du bout des doigts jusqu'à obtenir un mélange homogène, réservez au réfrigérateur.

2/ Préchauffez le four à 180°C à chaleur tournante. Placez les morceaux de rhubarbe dans votre plat et parsemez avec des morceaux de crumble que vous émietterez avec vos doigts. Enfournez pour environ 40-45 minutes, le crumble doit être doré. Dégustez tiède ou froid selon les préférences mais le jour même de préférence pour bien apprécier le croustillant du crumble (autrement, vous pouvez toujours le repasser sous le grill quelques minutes pour redonner un peu de croustillant).

 

A bientôt pour une recette chocolatée !

Repost 0
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 16:16

cake-banane-tonka2.jpgQuelques bananes qui traînent et voilà une transformation en cake qui apparaît.. Cette fois-ci, j'ai voulu les associer à de la fève tonka, un restant de chocolat au lait pâtissier en pépites et du grué de cacao (éclat de fève de cacao). Mon entourage l'a bien apprécié, beaucoup en ont redemandé, et même mon père qui n'est pas fana de la banane a apprécié (comme souvent lorsque je fais des cakes à la banane), c'est dire ! Pourtant, la banane se fait bien ressentir, la fève tonka apporte un parfum agréable et les pépites de chocolat un goût de gourmandise sucrée, un petit régal !

Je recommande de patienter au moins 24 heures avant de le consommer, il n'en sera que meilleur (de part sa texture et ses arômes qui se développeront davantage), le mieux serait même 36 heures (si vous pouvez attendre !).

cake-banane-tonka3.jpgcake-banane-tonka4.jpgPour un cake :

- 2 grosses bananes (300g de chair)

- 2 oeufs moyens

- 50g de sucre de canne complet rapadura (ou blanc à défaut)

- 60g de beurre 1/2 sel fondu en beurre noisette

- 125g de lait 1/2 écrémé

- 225g de farine (mélange de t55 & de 5 céréales pour moi)

- 1/2 sachet de levure chimique

- 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude

- 1/2 cuillère à café de vanille en poudre

- 1 fève tonka râpée

- 1g de fleur de sel

- 15g de grué de cacao (facultatif) + un peu pour le décor

- 50 g de chocolat au lait en petites pépites (on peut en mettre un peu plus)

 cake-banane-tonka.jpg

Préparation :

1/ Préchauffez le four à 180°C, huilez votre moule à cake.

Dans un grand saladier, réduisez les bananes en purée, ajoutez les oeufs, le sucre, la vanille et la fève tonka râpée puis fouettez pendant quelques minutes au batteur électrique. Incorporez le beurre fondu noisette ainsi que le lait et fouettez pour homogénéiser.

2/ Dans un bol, mêlez la farine avec la levure chimique, le bicarbonate et la fleur de sel. Incorporer la farine, les pépites de chocolat et le grué de cacao au mélange précédent et mélangez à l'aide d'une maryse, juste assez pour homogénéiser.

3/ Versez la pâte dans le moule à cake et enfournez pour environ 45 minutes à 180°C, le cake doit être bien doré et la lame d'un couteau doit en ressortir humide. Laissez refroidir dans le moule posé sur une grille et si vous pouvez, attendez 24h (ou mieux, 36h) avant de le consommer, il n'en sera que meilleur.

cake-banane-tonka1.jpgD'autres cake à la banane sur mon blog :

- Cake Banane, Baie de Goji & Gingembre Confit (sans beurre)

- Cake Banane & pépites de Chocolat Noir

Repost 0
Published by Amélie - dans Cakes sucrés
commenter cet article
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 12:20

Tout d'abord, je m'excuse pour cette longue absence sur mon blog, le temps pour publier me manque un peu ces dernier temps.. Je reviendrai de temps en temps pendant l'été et plus régulièrement dès septembre.

Ensuite, comme le titre de mon blog le dit, j'ai besoin de votre avis afin de créer mon magasine, je vous explique. Un site d'édition m'a contacté et m'a fait découvrir le possibilité de créer un magasine via internet grâce à leur plate-forme, ce que j'ai trouvé très intéressant car cette idée me trottait dans la tête depuis quelques temps. Cependant, comme vous êtes les premiers concernés, vous mes lecteurs, je lance donc le sondage pour savoir si cela vous intéresse. Je proposerai un magasine de 28 pages (la fréquence n'est pas encore déterminée, bimestriel ou trimestriel), avec une haute qualité de papier et d'image, des recettes inédites ainsi qu'une petite rubrique santé/forme (de nutrition principalement), le tout rédigé par mes soins et pour environ de 8,50-9 euros (frais de port inclus). Mon  sondage est donc de savoir si vous êtes intéressé afin de savoir si je me lance dans cette aventure avec vous, merci de me donner vos avis ! ;-)

D'autre part, je pense créer un magasine avec les plus belles recettes déjà sur mon blog afin d'avoir une archive papier de qualité, je le mettrai à disposition de ceux et celles qui le souhaiteront.

cake truffe biscuit thé

Mon père adorant le café et le chocolat, je lui ai concocté pour sa fête un gâteau de famille à ma façon (il aime beaucoup ces gâteaux), en remplaçant la crème au beurre par une ganache truffée au chocolat noir et les petits beurre par des biscuits Thé. Au final, on obtient donc une truffe géante au biscuits Thé au café.

Quand j'étais petite, je me souviens d'être chez ma tante à manger des gâteaux de famille originaux (avec une crème au beurre) pour je ne sais plus quelle raison.. Je pense que ce gâteau rappelle à tous de bons souvenirs, chacun à sa recette, sa version et au final, c'est simple, convivial et tout le monde apprécie.

Tout le monde s'est régalé de ce gâteau et en redemandait une tranche, il était vraiment délicieux. La ganache au chocolat à une très bonne consistance, et les biscuits imbibés s'accordent bien, un délice donc et une recette à réaliser les yeux fermés, je vous la recommande vivement (surtout si vous voulez du simple, rapide et bon) !

cake-truffe-biscuit-the-1.jpg

Pour un moule cake moyen (8-10 personnes) :

- 300g de chocolat noir (à vous de choisir le pourcentage que vous préférez ou mettre du chocolat au lait..)

- 300g de crème fleurette

- 2-3 cuillère à café de rapadura (ou de sucre blanc)

- 1 petite cuillère à café de vanille en poudre

- 1 grosse pincée de fleur de sel de Guérande

- environ 30 biscuits Thé de Lu

- 150mL de café (plus ou moins fort, selon vos préférences) sucré avec une càc de rapadura pour moi

cake-truffe-biscuit-the-2.jpgPréparation :

1/ Recouvrez votre moule à cake beurré (pour que le film colle mieux) de film étirable.

Préparez votre café, sucrez-le si vous le souhaitez, puis réservez.

Dans un saladier, mettez le chocolat en morceaux, la vanille en poudre, le rapadura et la fleur de sel, réservez.

Dans une casserole faîtes chauffer la crème fleurette jusqu'à ébullition puis versez-là sur le chocolat, recouvrez le saladier d'un torchon propre pendant 1-2 minutes puis lissez la préparation à l'aide d'une spatule.

2/ Faîtes une première couche de biscuits en trempant un par un les biscuits un par un dans le café pour les imbiber puis disposez-les dans le fond du moule. Versez dessus 5 cuillères à soupe de ganache au chocolat, lissez puis recouvrez de nouveau de biscuits thé trempés dans le café. Recouvrez de 5 cuillères à café de ganache puis renouvelez l'opération jusqu'à épuisement du chocolat. Pour ma part, j'ai réalisé 4 couches chocolatées et 5 couches de biscuits imbibés en commençant et terminant par des biscuits imbibés. pour les dernières couches de biscuits, il sera sans doute nécessaire de coupez des biscuits afin de faire une couche sur toutes la surface.

3/ Réservez ensuite au réfrigérateur pour au minimum 3 heures, l'idéal étant de le réaliser la veille pour le lendemain. Pensez à le sortir 15-20 minutes avant le service afin de pouvoir le démoulez plus facilement et pour qu'il ne soit pas trop froid. Servez-le avec une crème anglaise ou une glace à la vanille (glace pour ma part).

Repost 0
Published by Amélie - dans Cakes sucrés
commenter cet article
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 10:26

muffin-romarin-chevre.jpgVoilà de délicieux mufffins salés, je les ai vraiment adorés. Le parfum du romarin associé au fromage de chèvre et aux noix du brésil est un vrai régal, la farine de seigle apporte une note de saveur rustique bien agréable également. C'est une recette que j'ai bidouillée mais que je refais bien souvent ! Elle est aussi bien pratique pour les piques-niques..

muffin-romarin-chevre1.jpgmuffin-romarin-chevre2.jpgPour 5 muffins :

- 1 oeuf

- 80g de lait

- 15g d'huile d'olive

- 60g de crottin de chèvre en dés

- 3-4 brins de romarin

- 100g de farine de seigle

- sel, poivre du moulin

- 1 pincée de fleur de sel

- 1/3 de cuillère à café de levure chimique

- 1/4 de cuillère à café de bicarbonate de sodium

- 25g de noix du brésil en morceaux

- graines de courge (facultatif)

muffin-romarin-chevre3.jpgPréparation :

1/ Préchauffez le four à 175°C.

Dans un bol, mêlez la farine avec le sel, poivre, la fleur de sel, la levure, le bicarbonate et les noix du brésil, réservez.

2/ Dans un saladier moyen, fouettez l'oeuf avec le lait, l'huile d'olive et le romarin. Ajoutez les dés de crottin de chèvre puis mélangez à la spatule. Incorporez le mélange à base de farine puis mélangez à la splatule jusqu'à homogénéisation.

3/ Répartissez la pâte dans 5 empreintes à muffins, parsemez de graines de courge puis enfourner pour 15-20 minutes à 175°C, jusqu'à ce que le fromage fasse des "bulles" et que les muffins commencent à dorer. Laissez refroidir quelques instants puis dégustez ! Pour les amateurs de sucré-salé, vous pouvez les servir avec un peu de miel..

Repost 0
Published by Amélie - dans Salé
commenter cet article