Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 11:39

 

tiramisu-fraise-nougat.jpg

tiramisu-fraise-nougat-2.jpg

Voici donc la recette qui utilise une bonne partie de ma pâte de nougat précédemment publiée, il s'agit d'un tiramisu aux fraises et à la crème mascarpone/nougat. Cela faisait un moment qu'il me trottait dans la tête, voilà maintenant chose faîte.

Ce tiramisu a été apprécié de tous, un vrai délice qui se laisse manger avec gourmandise. Le goût nougat est bien présent dans la crème et, associé aux fraises, un vrai régal tout simplement. 

Pour la recette, je me suis basée sur celle du tiramisu classique sur mon blog et qui est une recette d'Eryn, en variant les quantités mais en gardant la technique du long fouettage.

tiramisu-fraise-nougat-1.jpg

Ingrédients pour 6 verres :

- 3 oeufs moyens

- 55g de sucre blanc

- 200g de pâte de nougat

- 250g de mascarpone

- 1 cuillère à café de sucre glace pâtissier

- environ 18 biscuits cuillères pâtissiers

- 1 sachet de coulis de framboise surgelé et décongelé

- 1 cuillère à soupe de crème de framboise

- 50 mL d'eau chaude

- environ 400g de fraises (la moitié en morceaux grossiers et l'autre coupée de façon esthétique pour le décor)

tiramisu-fraise-nougat-3.jpg

Préparation :

1/ Séparez les jaunes et blancs des oeufs dans 2 saladiers différents.

A l'aide d'un batteur électrique, fouettez les jaunes et le sucre pendant 10 minutes, le mélange doit doubler en volume et pâlir. Ajoutez la pâte de nougat, fouettez 2 minutes puis, ajoutez le mascarpone et fouettez pendant 5 minutes. Réservez le temps de monter les blancs en neige.

2/ Montez les blancs en neige bien ferme en ajoutant petit à petit, lorsqu'ils commencent à monter, le sucre glace. Une fois bien ferme, les ajoutez à la préparation précédente de la façon suivante : 1/4 en mélangeant vivement pour détendre la pâte et les 3/4 restants petit à petit et très délicatement, en soulevant la pâte par dessous afin de ne pas les casser (c'est ce qui fera toute la tenue de votre crème).

3/ Dans une assiette creuse, mélangez l'eau chaude avec le coulis et la crème de framboise. Imbibez légèrement les biscuits cuillères avec ce mélange puis les mettre dans le fond des verres, recouvrez-les de crème mascarpone/nougat (en sachant qu'il faudra faire 2 étages, donc à voir pour la quantité en fonction de vos verres), mettez ensuite des morceaux de fraises. Recommencez une nouvelle fois en commençant par les biscuits imbibés puis la crème mascarpone/nougat. Pour le dernier étage de fraises, je vous conseille de le faire une fois que la crème aura bien pris, pour qu'elles ne "coulent" pas dans la crème. Réfrigérez ensuite au minimum 12 heures. Peu de temps avant de servir, coupez les fraises restantes de façon esthétique pour le dessus des verrines.

Repost 0
Published by Amélie - dans Verrines
commenter cet article
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 17:48

pate-de-nougat.jpgVoici une pâte à tartiner qui fait partie de celles dont on a du mal à ne pas s'arrêter de manger à la petite cuillère.. Un véritable délice, ceux qui aime le nougat l'adoreront, on sent hyper bien le nougat, elle est fluide et épaisse à la fois, douce et onctueuse en bouche.Vous l'aurez compris, je suis totalement sous son charme, et je ne suis pas la seule d'ailleurs.. :-P Pour la recette, je l'ai emprunté au grand Mr Conticini, dans son livre Sensations, en la diminuant cependant d'un tiers.

Bien qu'elle soit délicieuse à la petite cuillère, on peut facilement l'utiliser dans des préparations. Elle sera présente dans ma prochaine recette d'ailleurs.. Et je peux vous dire que c'est une recette bien délicieuse ! 

pate-de-nougat-3.jpg

Pour environ 300g de pâte à tartiner de nougat :

- 200g de nougat tendre coupé en cubes

- 115g de crème liquide (allégée pour moi)

Pour une consistance un peu plus ferme, mettez seulement 100g de crème (sur la photo ci-dessous, la crème n'a pas encore passée de temps au réfrigérateur donc elle apparaît un peu plus fluide).


Préparation :

Mixez les cubes de nougat puis ajouter au fur et à mesure la crème liquide. Mixez jusqu'à obtenir une consistance fluide mais assez épaisse et en conservant quelques petits morceaux.

Versez ensuite la crème dans un pot et conservez-la au réfrigérateur.

pate-de-nougat-2.jpg

Repost 0
Published by Amélie - dans A tartiner
commenter cet article
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 10:41

tarte-flan-patissier.jpgAyant un reste de pâte au réfrigérateur à ne pas laisser trop longtemps traîner depuis avoir réalisé mes tartelettes meringuées à la rhubarbe, je me suis donc mis en tête de réaliser un tarte. En regardant mes stocks dans mes placards, je vois un paquet de raisins secs récemment acheté et ça me rappelle de suite une recette que je possède dans mon livre sur les tartes et qui me donnait envie : la tarte au flan pâtissier aux raisins secs et citron, recette que j'ai un peu modifiée à ma sauce par ailleurs.

Privilégiez une bonne pâte à tarte, de préférence faîte maison ou à défaut, une industrielle de bonne qualité. La mienne est une pâte croustillante parfumée à l'amande amère, à elle seule elle est un véritable délice !

Une tarte qu'on apprécie au mieux lors des beaux jours, elle légère et bien appréciable.

Sur les photos vous pouvez constater mes chiens dont la petite chipie noire ci-dessus qui était très intéressée par la tarte et qui était très présente lors de la séance photo.. ;) Quant au grand crème ci-dessous, il rodait autour sans plus..

tarte-flan-patissier-1.jpg

 

Pour une tarte de 24cm de diamètre (ou un peu moins mais pas plus !) :

- Une pâte à tarte (maison et ici pour moi ou industrielle de bonne qualité)

- 2 jaunes d'oeufs

- 50g de sucre

- 25g de farine

- 30 cL de lait

- 25g de mascarpone (ou beurre mou)

- le zeste d'un citron

- 1 petite cuillère à café de fleur d'oranger

- quelques goutte de vanille liquide

- 1 pincée de fleur de sel

- 2-3 poignée de raisins secs ou autre fruit séchés ou petits fruits rouges frais

tarte-flan-patissier-2.jpg

Préparation :

 

1/ Préchauffez votre four à 180C°, beurrez bien votre moule à tarte.

Si vous avez réalisez vous même votre pâte à tarte, faîtes-la précuire en la recouvrant de papier sulfurisé de de légumes secs.

2/ Pendant ce temps là, préparez le flan. Faîtes bouillir le lait dans une casserole.

Parallèlement, dans un petit saladier, fouettez manuellement les jaunes d'oeufs avec le sucre et la farine. Une fois le lait bouillant, versez-le sur les jaunes d'oeufs et fouettez le tout. Remettez ensuite le tout à cuire sur feu doux pendant 5 minutes en remuant. Hors du feu, ajoutez le mascarpone, fouettez, puis le zeste de citron, la fleur de sel, la fleur d'oranger et la vanille liquide, fouettez une dernière fois.

3/ Vous pouvez ensuite, au choix, soit mélanger les raisins dans la crème directement puis la versez sur le fond de tarte pour la cuire, soit versez la crème sur le fond de tarte et la parsemez de raisins sur le dessus ou encore mettre les raisins sur le fond de tarte et les recouvrir de la crème.. Faîtes cuire la tarte pendant 35-40 minutes à 180°C jusqu'à ce que le flan soit pris et commence à dorer.

Dégustez tiède ou froid.

Repost 0
Published by Amélie - dans Tartes sucrées
commenter cet article
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 15:45

truffes-choco-tonka-sel.jpgAvec Pâques, c'est le grand retour de la période de chocolats en magasin, et comme en voir souvent nous influence un minimum, j'ai donc eu envie de réaliser de bonnes truffes pour régaler toute la famille. Et ce fut une réussite, tous les ont beaucoup aimées. C'est vrai qu'elles sont bonnes, une texture parfaite : ferme et fondante en bouche, bien chocolatées avec la fève tonka qui vient les parfumer et ce qui a de meilleur je trouve, c'est la présence de la fleur de sel, lorsqu'on tombe dessus, c'est tout simplement divin ! N'hésitez plus et faîtes vous plaisir.. ;p

truffes-choco-tonka-sel1.jpg

Pour une cinquantaine de truffes :

- 450g de chocolat noir de bonne qualité (mélange de 52%, 64% et 70% pour moi)

- 300g de crème liquide entière

- 60g de beurre en morceaux (moitié doux, moitié 1/2 sel pour moi)

- 1 fève tonka finement râpée

- 1 grosse pincée de fleur de sel (voire 2 pour ceux qui l'apprécient..)

- Cacao en poudre pour l'enrobage

truffes-choco-tonka-sel2.jpg

truffes-choco-tonka-sel3.jpg

Préparation :

1/ Commencez par hacher votre chocolat (plus finement que des pépites classique que vous avez l'habitude de faire, il n'en fondra que mieux et plus rapidement) puis mettez-le dans un saladier.

2/ Dans une casserole, faîtes bouillir la crème liquide avec la fève tonka râpée puis versez la sur le chocolat noir haché. Recouvrer le saladier d'un torchon propre pendant une trentaine de seconde et ensuite fouettez la préparation jusqu'à ce qu'elle soit lisse et homogène. Ajoutez la fleur de sel puis fouettez.

3/ Incorporer ensuite le beurre en morceaux tout en fouettant jusqu'à ce que la préparation soit lisse. Réfrigérez la pâte à truffe pendant quelques heures (2-3 heures au minimum).

4/ Une fois la pâte bien raffermie, vous pouvez réalisez vos truffes à la main et les rouler ensuite dans le cacao, réservez-les par la suite au réfrigérateur. L'idéal pour les déguster, c'est de les sortir une dizaine de minute avant de les manger afin qu'elles ne soient pas trop froides.

 

Si vous avez la possibilité, attendez jusqu'au lendemain pour les déguster, afin que les arômes se développent et se mêlent au mieux..

truffes-choco-tonka-sel4.jpg

Repost 0
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 10:25

biscuits-miel-floncons-rapadura.jpgVous désirez de délicieux biscuits mais vous n'avez pas beaucoup temps ? Voici la recette qui y correspond ! Ces biscuits sont croustillants sur les bords et moelleux au centre. Ils possèdent assez de caractère grâce au miel de montagne et au rapadura. Ceux y ayant goûté les ont bien aimé, moi j'ai adoré leur goût et leur texture, c'est un petit coup coeur que j'ai eu pour eux (j'ai d'ailleurs dû en manger un peu plus de la moitié.. ;p). J'ai d'autres version en tête que je réaliserai bientôt et bien entendu, vous montrerai..

Pour la recette, je me suis inspirée de celle des biscuits avoine & caramel d'Eryn ici, la version originale doit être bonne elle aussi d'ailleurs.

biscuits-miel-floncons-rapadura-1.jpg

biscuits-miel-floncons-rapadura-2.jpg

Pour 18 biscuits :

- 100g de farine

- 50g de flocons de 5 céréales

- 75g de beurre pommade

- 60g de miel de montagne

- 1 cuillère à café d'arôme de vanille liquide

- 70g de sucre rapadura

- 1 cuillère à café de bicarbonate

- 1/2 sachet de levure chimique

- Gingembre en poudre (à doser selon les goûts)

- Cannelle en poudre (à doser selon les goûts)

- 1 bonne pincée de fleur de sel

biscuits-miel-floncons-rapadura-3.jpg

Préparation :

1/ Préchauffez le four à 175°C.Chemisez votre plaque à pâtisserie de papier sulfurisé.

Mêlez la farine, les flocons de 5 céréales, les épices, la levure, le bicarbonate et la fleur de sel ensemble et réservez.

2/ Fouettez le beurre avec le rapadura jusqu'à ce que le mélange devienne crémeux, ajoutez ensuite la vanille liquide et le miel puis fouettez. Ajoutez le mélange à base de farine et fouettez doucement jusqu'à ce que la pâte soit homogène.

3/ A l'aide de 2 cuillères à café, façonnez des boulettes de 20g et déposez-les sur votre plaque, faîtes 2 fournées de 9 biscuits (ils s'étalent à la cuisson..). Faîtes cuire les biscuits pendant 10-12 minutes à 175°C (à peu près 11 minutes pour moi), ils doivent dorer et craqueler sans brunir les bords. A la sortie du four, faîtes glisser la feuille de papier sulfurisé sur une grille et attendez quelques instants avant de décoller et les mettre à même la grille pour qu'ils refroidissent complètement.

biscuits-miel-floncons-rapadura-4.jpg

Repost 0
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 14:05

cookies-beurre-noisette-choco-noix.jpgJ'ai remarqué que cela fait maintenant un petit moment que je ne vous ai pas proposé de recette un peu gourmande ET chocolatée.. Mais ça revient avec ces cookies ! Leur grande particularité est qu'ils contiennent du beurre noisette (= beurre que l'on fait fondre jusqu'à ce qu'il prenne une couleur ambrée et ait une odeur "noisette") qui leur apporte une note plus gourmande. C'est sur plusieurs sites anglais que j'ai repéré cette procédure pour réaliser des cookies, tous disaient que c'était les cookies les plus parfaits qu'ils avaient réalisés. Alors bien sûr ça m'a interpellée, moi avec ma petite curiosité et gourmandise, j'ai de suite retenu ce procédé et voulu faire des cookies ainsi pour voir le goût que le beurre noisette apporte, et si ça ferait partie de mes meilleures recettes de cookies. Pour ma recette, je me suis grandement inspirée de celle trouvée sur le site anglais de Hannah Suh, en espérant avoir bien retranscris sa recette dans les bonnes proportions.. 

Ces cookies sont bien bons en effet, ils ont vite été engloutis dans la maisonnée.. Le beurre noisette apporte un petit goût fort agréable. Jusqu'après quelques heures après la cuisson, les cookies sont croustillants sur les bords et moelleux au centre, le lendemain conservés dans une boîte hermétique, ils sont tout moelleux. A refaire en variant les garnitures..

cookies-beurre-noisette-choco-noix-2.jpg

Pour environ 25 cookies :

- 250g de farine T45

- 1/2 cuillère à café de levure chimique

- 210g de beurre (et oui, les bons cookies sont en général bien beurrés, de plus il s'agit d'une recette anglaise..)

- 100g de sucre blanc

- 100g de sucre de canne brun

- 50g de rapadura (sucre non raffiné de canne, à défaut 150g de sucre de canne en tout)

- 1 cuillère à café de sel

- 1 grosse pincée de fleur de sel

- 2 cuillère à café de vanille liquide

- 1 oeuf

- 1 jaune d'oeuf

- 100g de chocolat noir (moitié 64% moitié 70% pour moi) coupés en pépites

- 60g de cerneaux de noix grossièrement hachés

cookies-beurre-noisette-choco-noix-1.jpg

Préparation :

1/ Mêlez intimement la farine avec la levure chimique et réservez.

2/ Faîtes fondre 150g de beurre jusqu'il soit noisette, hors du feu ajoutez les 60g restant et fouettez jusuq'ils soient totalement fondus. Transvasez le beurre dans un saladier, ajoutez les sucres ainsi que le sel, la fleur de sel et la vanille liquide puis fouettez au batteur électrique jusque tout soit bien homogène. Ajoutez ensuite l'oeuf et le jaune d'oeuf puis fouettez de nouveau jusqu'à obtenir une consistance lisse. Laissez la pâte reposer 3 minutes, fouettez pendant 30 secondes la pâte puis laissez reposez de nouveau 3 minutes, fouettez 30 secondes et laissez encore la pâte reposer 3 minutes et enfin, fouettez une dernière fois 30 secondes et laissez reposer 3 minutes. La texture doit être lisse et brillante.

3/ Intégrez ensuite la farine et quand la pâte est homogène, ajoutez les pépites de chocolat et les noix concassées. L'idéal serait d'entreposer la pâte 1 heure au réfrigérateur (ce que j'ai fait).

4/ Préchauffez le four à 190°C, tapissez de papier sulfurisé la plaque à pâtisserie. Prélevez une cuillère à soupe rase de pâte et à l'aide d'une seconde cuillère à soupe, formez des boulettes que vous disposerez ensuite sur votre plaque à pâtisserie, 9 boulettes par fournée. Enfournez pour environ 12 minutes, jusqu'à ce que les cookies dorent bien sur les bords. A la sortie du four, attendez quelques instants avant de placer les cookies sur une grille pour qu'ils refroidissent.

A conserver dans une boîte hermétique.

Repost 0
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 10:40

verrines-myrtilles-passion-speculoos.jpgIl y a maintenant relativement longtemps (1 an et 1/2 tout de même !), j'avais repéré ces tartelettes à la crème aux fruits de la passion, citron et gingembre chez Loukoum°°°. Et c'est particulièrement cette crème qui m'avait interpellée, en plus des louanges qu'en fait Loukoum°°°, je trouvais qu'elle avait l'air exquise et je m'étais promis de la faire un jour. Les beaux jours arrivant, on a déjà plus envie de fruité et de rafraîchissant et du coup, cette crème est revenue me rendre visite dans mon esprit. Ne pouvant plus résister à la tentation de la réaliser, ni une ni deux, j'achète tous les ingrédients nécessaires et la réalise sans trop tarder.

Pour ma part, je n'ai pas fait de tartelette mais des verrines avec des myrtilles dessous et des brisures de spéculoos dessus.

verrines-myrtilles-passion-speculoos0.jpg

Cette crème est effectivement délicieuse, j'aurais dû la réaliser plus tôt ! Elle a été appréciée de tous et fait à présent partie de mes classique que je réitérai (peut-être avec qu'un citron jaune au lieu de deux la prochaine fois). Elle est bien parfumée, onctueuse et a une bonne tenue. Associée aux myrtilles et aux spéculoos, c'est un bon mélange de saveur.

Merci donc à Loukoum°°° pour ce partage de recette. J'ai juste fait deux petites modifications : sur les 100g de sucre blanc prévu, je n'en ai mis que 55g et j'ai mis, pour compléter, 30g de sucre brun de canne (magasin bio) et 15g de sucre rapadura (sucre de canne non raffiné, magasin bio) pour apporter un peu plus de goût à la crème, et j'ai fait moitié beurre 1/2 sel moitié beurre doux. Je souhaitais aussi ajouter une pincée de fleur de sel mais j'ai zappé sur le coup, la prochaine fois !

Pour le fond des verrines, vous pouvez varier en mettant d'autres fruits, d'autres choses ou rien, à la place des myrtilles, cette verrine est facilement déclinable selon les envies.

verrines-myrtilles-passion-speculoos1.jpg

verrines-myrtilles-passion-speculoos2.jpg

Pour les verrines (quantités variables en fonction de la taille de vos verrines, en sachant que c'est prévu pour garnir 11 tartelettes..) :

- 2 oeufs

- 2 jaunes d'oeufs

- 55g de sucre semoule blanc

- 30g de sucre brun de canne

- 15g de rapadura

- 1 citron vert (zestes+jus, bio si possible)

- 2 citrons jaunes (zestes+jus bio si possible)

- 5 fruits de la passion tout fripés

- 100g de beurre (50g 1/2 sel + 50g doux pour moi donc)

- 10g de gingembre frais épluché et râpé

- 1 cuillère à café de vanille liquide (graines d'1/2 gousses de vanille initialement)

- environ 300g de myrtilles décongelées et égouttée

- des spéculoos brisés

verrines-myrtilles-passion-speculoos3.jpg

verrines-myrtilles-passion-speculoos4.jpg

Préparation :

1/ Dans un saladier allant au bain-marie, fouettez les oeufs avec les jaunes et les sucres jusqu'à ce qu'ils blanchissent et soient mousseux. Ajoutez ensuite les zestes et les jus des citrons ainsi que la chair des fruits de la passion, fouettez pour homogénéiser le tout.

2/ Faîtes fondre le beurre avec le gingembre frais râpé puis l'incorporer, avec la vanille liquide, à la préparation précédente en fouettant. Faîtes ensuite chauffer au bain-marie en fouettant sans arrêt jusqu'à ce que la crème épaississe et s'éclaircisse un peu (ça prend pas mal de temps, environ 15 à 20 minutes il me semble). Une fois que la crème a épaissie, mettre le saladier dans un saladier rempli d'eau glacée pour refroidir la crème.

3/ Disposez la purée de myrtilles dans le fond des verrines puis versez par dessus la crème aux fruits de la passion. Entreposez les verrines pendant quelques heures au réfrigérateur. Avant de servir, parsemez les crèmes de brisures de spéculoos puis servez.

verrines-myrtilles-passion-speculoos5.jpg

Repost 0
Published by Amélie - dans Verrines
commenter cet article
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 16:20

Vive le printemps avec le retour des fleurs et leurs doux parfums, des arbres bien feuillus, des températures qui commencent à remonter et le beau temps qui, je l'espère, sera plus présent qu'en hiver (quoique ces dernières semaines on n'a pas trop eu à se plaindre en Bretagne ! Et la semaine prochaine devrait être bien..). Vive le printemps pour les fraises et la rhubarbe aussi, ce sont 2 produits que j'attends avec impatience au printemps, car j'adore ça.

Aujourd'hui, ce sont des petites tartelettes meringuées à la rhubarbe que je vous propose. Bon, je ne maîtrise pas tout à fait la poche à douille encore et je n'ai pas de chalumeau pour le moment, donc mes meringues ne sont pas des plus jolies malheureusement. Mais, tant que le goût y est pour le moment, c'est ce qui compte non ? ;-)

D'ailleurs, elles ont eu beaucoup de succès à table, faut dire aussi qu'elles sont très bonnes, certains les ont même préférées à leur cousines au citron. Le mélange de saveurs et de textures est vraiment très appréciable. Les épices (gingembre et cannelle) ne sont pas très marquées mais sont là surtout pour relever la rhubarbe, si vous souhaitez qu'elles soient plus présentes en bouche, augmentez les doses.

Pour la recette de la pâte, je me suis inspirée de plusieurs recettes et je l'ai aromatisée à l'amande amère car c'est un parfum qui s'accorde bien avec la rhubarbe.

tartelettes-meringuees-rhubarbe.jpg

 Pour 6 tartelettes de 10 cm de diamètre environ:

Pour la pâte (vous en aurez de trop, moi j'aime bien en faire plus pour en avoir dans le congèle en prévision) :

- 150g de beurre mou

- 95g de sucre glace

- 1 bonne pincée de fleur de sel

- 1 petite cuillère à café d'amande amère

- 1 cuillère à café de vanille liquide

- 1 oeuf battu

- 275g de farine T45

 

Pour la compotée de rhubarbe légèrement épicée :

- 500g de rhubarbe

- 75g de sucre roux

- 1 pincée de fleur de sel

- 1/3 de cuillère à café de gingembre en poudre (à vous de doser selon vos préférences aussi..)

- 1 bonne pincée de cannelle en poudre

 

Pour la meringue suisse :

- 2 blancs d'oeufs

- leur poids en sucre blanc semoule

tartelettes-meringuees-rhubarbe1.jpg

Préparation :

Pour la pâte :

1/ Travaillez le beurre à la fourchette pour l'assouplir au maximum. Incorporez-lui ensuite le sucre glace, la fleur de sel, l'amande amère et la vanille liquide, l'oeuf battu et enfin la farine, en travaillant bien à la fourchette entre chaque ajout. Une fois que la pâte forme une boule, filmez-la de papier étirable et entreposez-la au réfrigérateur pendant 2 heures.

Pendant ce temps-là, faîtes la compotée de rhubarbe :

2/ Mettez tous les ingrédients dans une casserole puis faîtes compoter le tout pendant 1/2 à 3/4 d'heure sur feu doux/moyen jusqu'à avoir une consistance assez épaisse et qu'elle ait pas mal dégorgée son eau. Une fois la compote réalisée, réservez.

3/ Après les 2 heures de repos de la pâte, préchauffez votre four à 180°C et beurrez vos moules à tartelettes.

Utilisez seulement les 2/3 de la pâte puis mettez le reste au congélateur dans un sac congélation. Étalez la pâte entre 2 feuilles de papier sulfurisé, jusqu'à avoir une épaisseur de 4 mm (elle est assez fragile). Découpez des cercles de la taille de vos moules puis foncez-les avec. Mettez du papier sulfurisé dessus et des légumes secs pour éviter qu'elle ne gonfle. Enfourner pour 15 minutes à 180°C.

4/ A la sortie du four, les laisser refroidir quelques instants dans leur moule avant de les démouler sur une grille pour les laisser tiédir.

5/ Répartissez ensuite la compotée de rhubarbe dans les fonds de tartelettes, réservez.

Si vous craignez que la rhubarbe détrempe tout de même la pâte, vous pouvez mettre dans le fond des tartelettes, juste avant de mettre la compotée de rhubarbe, de la poudre d'amande qui absorbera l'humidité éventuelle.

Préparer les meringues suisses :

6/ Mettez votre four sur position grill si vous n'avez pas de chalumeau.

Dans un bol allant au bain-marie, mettez les blancs d'oeufs et leur poids en sucre semoule. Dans une petite casserole, faîtes bouillir de l'eau puis mettez votre bol dessus et commencez à fouettez de suite jusqu'à ce que la préparation soit lisse, brillante et chaude. Retirez ensuite votre bol du bain-marie et continuez de fouettez jusqu'à ce que la préparation refroidisse.

Mettez-là ensuite dans une poche à douille (ou sac congélation avec extrémité coupée) et dressez les meringues sur les tartelettes garnies. Mettez-les ensuite à dorer au four en position grill pendant quelques minutes (surveillez-bien !).

Vous pouvez ensuite déguster les tartelettes tièdes ou froides. Personnellement, je les ai trouvée meilleures froides après au minimum 2 heures au réfrigérateur.

Repost 0
Published by Amélie - dans Tartes sucrées
commenter cet article
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 15:03

Voilà déjà 3 ans (le 24 mars précisément) que mon petit blog sans prétention à vu le jour, ça me rappelle une fois plus, que le temps file vraiment vite. Grâce à mon blog, j'ai appris et continue d'apprendre beaucoup de choses, beaucoup en cuisine mais on peut aussi constater mon évolution au niveau de la photographie qui s'est faite toute seule petit à petit. J'aime toujours autant partager mes recettes avec vous, parcourir vos blogs et vos recettes. Et tant que je le pourrai, je continuerai à nourrir mon blog car j'ai beaucoup de plaisir à le tenir (c'est ce qui essentiel) et il m'apporte aussi que de bonnes choses.

J'en profite pour vous remercier, vous mes lecteurs, occasionnels ou réguliers, car vous contribuer à la bonne continuation de mon blog. J'apprécie toujours les commentaires que vous me laissez et n'hésitez pas à me tenir au courant de ce que vous avez pensé de mes recettes lorsque vous les réalisez également.

Voilà donc une 3ème bougie pour mon petit blog, c'est avec fierté et joie que je la souffle, et en attendant la 4ème, j'espère vous proposer des recettes qui vous régaleront toujours les yeux (dans un premier temps, avant de régaler les papilles.. ;P ) et que vous ayez toujours autant de plaisir à parcourir mon blog.

feuillete-endive-chevre-noix-1.jpg Aujourd'hui c'est une recette salée, ou plutôt sucrée/salée, que je vous propose. Cela fait un bon moment que l'envie de cuisiner l'association endive caramélisée, chèvre et noix me trotte dans la tête, voilà chose faite à présent avec ces petit carrés feuilletés.

C'est un bon mélange de saveurs et de textures entre le fondant des endives caramélisées, le croquand des noix et le moelleux du feuilleté. Quant au goût, c'est une bonne association qui marche toujours, tout le monde l'a bien apprécié. 

feuilleté endive chevre noix

Pour 4 carrés feuilletés :

- une boîte de 4 carrés feuilletés (ou alors découpez 4 carrés dans une pâte feuilletée classique)

- 3 endives

- 75g de sucre en poudre

- 1 noix de beurre

- 4 tranches de bûche de chèvre

- 1 bonne poignée de noix concassées

- 4 petites pincées de fleur de sel

- 2-3 tours de moulin de poivre "saveurs"

 

Préparation :

1/ Préchauffer le four à 210°C.

Ôtez les premières feuilles des endives, coupez leurs extrémités et coupez-les en rondelles d'un 1/2 centimètre environ. Dans une poêle, faites fondre la noix de beurre salé, laissez-le devenir légèrement noisette et ajoutez les endives coupées puis le sucre. Laissez-les cuires et caraméliser, de temps en temps enlevez l'excès d'eau dégagée par les endives et rajouter un peu de sucre. Une fois cuites, ajoutez le poivre et la poignée de noix concassées puis mélangez.

2/ Répartissez la préparation dans le fond des 4 carrés feuilletés, saupoudrez d'une petite pincée de fleur de sel, coupez des rondelles de bûche de chèvre et les placer au centre puis refermer les carrés (comme indiqué sur l'emballage).

3/ Enfourner pour 15-20 minutes à 210°C, les carrés doivent dorer. A déguter chaud ou tiède.

Repost 0
Published by Amélie - dans Salé
commenter cet article
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 10:13

cake-saumon-ciboulette.jpgVoilà une idée de cake qui m'est venue à la suite d'une dégustation d'une (ou plutôt de 3.. ;) ) crêpe salée au saumon, ciboulette+oseille et crème fraîche, chez un ami. J'ai beaucoup apprécié ce mariage de saveurs et c'est donc tout naturellement que je le réitère (en grande partie). Pour mon cake, j'ai marié le saumon avec deux ingrédients avec lesquels il s'accorde bien : la ciboulette (si j'avais eu de l'oseille, je n'aurais pas manqué d'en mettre !) et le fromage de chèvre (fromage frais ici, en l'occurrence). En écrivant cet article, je me dis que saumon et zestes de citron aurait pu être sympa également, une prochaine fois sans doute.

Au final, on obtient un cake assez diététique et complet, comme vous avez l'habitude de trouver pour mes recettes salées (si vous avez l'habitude de parcourir mon blog). Preuve qu'on peut allier le plaisir du goût avec des recettes assez santé.

Toute la famille a beaucoup apprécié ce cake, même mon ado de petit frère qui lui ne mange jamais de ce que je fais (ou très rarement) même si c'est du sucré, c'est dire qu'il est bon ! Le saumon fumé est tout de même assez prédominant dans le goût, l'aromate se fait légèrement sentir, et quant au fromage de chèvre, on ne le sent pas hélas mais il apporte cette texture très moelleuse au cake.

cake-saumon-ciboulette1.jpg

cake-saumon-ciboulette2.jpg

Pour un cake :

- 3 oeufs

- 150g de fromage frais de chèvre émietté (à 15% le mien)

- 100g de lait

- 25g de ciboulette rincée et égouttée (si vous avez de l'oseille sous la main, je vous invite à en mettre !)

- 155g de farine complète de 5 céréales

- 1/2 sachet de levure chimique

- 1/2 cuillère à café de bicarbonate de sodium

- 1 pincée de sel fin

- 1 pincée de fleur de sel

- Du poivre "saveur"

- 5 tranches de saumon fumé (environ)

- graine de lun brun pour le dessus du cake

- huile d'olive pour graisser le moule

 

* Petite suggestion : si vous souhaitez avoir le goût du fromage de chèvre, vous pouvez mettre des morceaux de bûche ou crottin dans la préparation..

   cake-saumon-ciboulette3.jpg

Préparation :

 

1/ Préchauffez le four à 180°, huilez votre moule à cake.

Mêlez ensemble la farine, la levure, le bicarbonate, le sel, le poivre et la fleur de sel dans un bol puis réservez.

2/ Dans un saladier, fouettez les oeufs avec le fromage frais de chèvre jusqu'à ce que le mélange devienne lisse et homogène. Ajoutez ensuite le lait, fouettez légèrement. Ciselez la ciboulette puis l'ajouter à la préparation. Incorporez ensuite le mélange à base de farine.

3/ Déposez 4 cuillères à soupe de pâte au fond du moule, lissez puis disposez par-dessus une couche de tranches de saumon fumé (coupez-les à la largeur du moule). Remettez ensuite 4 cuillères à soupe de pâte au fromage frais de chèvre et ciboulette, lissez et positionnez des tranches de saumon fumé et recouvrez-les avec le resteant de pâte (environ 2-3 cuillères à soupe). Parsemez le dessus du cake avec des graines de lin brun puis faîtes cuire pendant 25-30 minutes 180°C (à adapter en fonction du four). Le cake est cuit lorsqu'il est joliment doré et lorsque la lame d'un couteau en ressort sans trace de pâte. Dégustez chaud ou tiède.

Repost 0
Published by Amélie - dans Salé
commenter cet article