Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 18:12

Tout le monde connaît les beaux tourbillons d'Eryn je suppose, ils sont tellement beaux et intimidants qu'on se dit qu'on arrivera jamais à les réussir aussi bien qu'elle et au final, on ne s'y lance pas parce qu'on a peur qu'ils soient trop compliqués.. Néanmoins, j'avais envie d'en tenter un second (j'ai déjà réalisé le tourbillon des merveilles ici, avec plus ou moins de réussite (je n'avais pas encore de cercle rétractable)) et mon choix s'est arrêté sur le tourbillon défendu, un véritable appel à la gourmandise celui-là ! Du chocolat noir, du caramel et des noix de pécan, vraiment gourmand ! De plus, c'est plus simple qu'il n'y paraît et ne nécessite pas une tonne d'ingrédients, il faut juste avoir l'équipement adéquat (cercle rétractable).

tourbillon-defendu-3.jpg

tourbillon-defendu-22.jpgtourbillon-defendu-1.jpg 

 Concernant la recette, je l'ai pratiquement suivie à la lettre : dans la base j'ai mis du sucre rapadura (sucre complet de canne) au lieu du sucre normal et à la place de la gélatine, de l'agar-agar. Je vous fais donc un copier/coller de sa recette en mettant entre parenthèse les proportions d'agar-agar.

Est-il nécessaire de dire que ce gâteau est un pur délice ? Je crois que vous vous en doutez et avez bien raison car il est succulent. Toutes les couches de ce gâteaux sont super bonnes (je les ai goûtées une par une également) et s'accordent à merveille. Je ne regrette vraiment pas de l'avoir réalisé (peut-être mes hanches mais bon.. ^^).

On a commencé à le déguster 24h après sa réalisation et il était encore meilleur le surlendemain, je vous conseille donc d'attendre au moins 36h après sa confection pour le déguster, il n'en sera que meilleur, je vous l'assure !

 

Pour un cercle de  21 cm de diamètre à bords hauts :

Attention : la base a été cuite dans un moule à manqué de 23 cm de diamètre (24cm pour moi), pour la tasser ensuite dans un cercle de diamètre inférieur adaptable de 21 cm de diamètre. L'utilisation des moules à charnières est possible.

 

La Base Biscuitée Cacao & Pécan : 

- 3 oeufs
- 50 g de noix de pécan réduites en poudre
- 30 g de cacao amer en poudre
- 10 g de maïzena
- 80 g de sucre rapadura
- 1 càc de levure chimique
- 1 càc d'arôme vanille
- 1 pincée de sel
- 50 g de cerneaux de noix de pécan

 

La Douceur Caramel à la Fleur de Sel :

- 2 oeufs
- 200 g de sucre
- 20 cl de crème liquide
(extra-légère possible)
- 20 g de beurre
- 20 g de farine
- 2 càs d'eau
- 1 pincée de fleur de sel

 

La Gelée Chocolat Noir & Pécan :

- 100 g de chocolat noir à 74% de cacao
- 13 cl d'eau
- 4 g de gélatine
(2 feuilles de 2 g) 2g d'agar-agar  
- 50 g de cerneaux de noix de pécan

 

Le Nuage Mascarpone & Caramel à la Fleur de Sel :

- 2 oeufs
- 250 g de mascarpone
- 3 càs de sucre glace
- 6 g de gélatine (3 feuilles de 2 g) 3g d'agar-agar
- 10 cl de crème liquide
(extra-légère possible)*
- 100 g de sucre*
- 10 g de beurre*
- 1 càs d'eau*
- 1 pincée de fleur de sel

* j'ai doublé les doses pour en avoir pour la déco

 

Décoration :

- 15g de chocolat noir fondu

- du caramel à le fleur de sel

- grué de cacao

- noix de pécan

tourbillon-defendu-4.jpg

tourbillon-defendu-5.jpg

Préparation du gâteau :

Préparer la Base Biscuitée Cacao & Pécan :

1/ Préchauffer le four à 180°C. Beurrer un moule à manqué de 23 cm de diamètre. Profitez-en pour beurrer, puis sulfuriser les bords puis rebeurrer un cercle d'environ 21 cm de diamètre. Hacher très grossièrement les 50 g de cerneaux de noix de pécan. Réserver. Réduire en poudre les 50 g restants de noix de pécan.

2/ Battre les jaunes d'oeufs avec le sucre jusqu'à ce qu'ils blanchissent et moussent. Parallèlement, mélanger ensemble les 50 g de noix de pécan en poudre, la maïzena, le cacao, la levure chimique et une pincée de sel. Ajouter ce mélange aux jaunes en pluie, puis l'arôme vanille. Fouetter ( batteur éléctrique ).

 3/ Battre les blancs d'oeufs en neige très ferme avec une pincée de sel. Les incorporer en deux temps à la préparation précédente : 1/3 très énergiquement à la spatule afin d'assouplir la pâte qui est épaisse, puis les 2/3 très délicatement, à l'aide d'une maryse, en soulevant bien la pâte. Ajouter enfin les noix de pécan grossièrement concassées, mélanger délicatement, sans insister, afin de ne pas faire retomber les blancs. Verser dans le moule beurré et fariné, et enfourner pour 15 minutes à 180°C. Démouler à l'envers sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, le tasser dans le cercle de 21 cm de diamètre, réserver. Baisser le four à 160°C.

 

Préparer la Douceur de Caramel à la Fleur de Sel :

4/ Réaliser la sauce caramel : dans une casserole, mélanger le sucre et l'eau. Mettre sur le feu et laisser le caramel se faire, sans remuer. Une fois qu'une couleur ambrée apparaît ( il faut qu'elle soit légèrement foncée ), remuer tout doucement pour faire fondre entièrement le sucre. Hors du feu, ajouter le beurre en dés, remuer à la spatule en bois. Ajouter la crème liquide préalablement chauffée au micro-ondes ( attention aux éventuelles projections ), puis la fleur de sel. Remettre sur le feu à frémir en remuant à la spatule en bois afin de réhomogénéiser les matières. Laisser la sauce s'épaissir un peu quelques minutes. Retirer du feu et laisser tiédir.

5/ Battre les oeufs, puis ajouter la farine. Ajouter la sauce caramel tout en fouettant. Verser cette préparation dans le cercle, sur la base biscuitée chocolat & pécan puis enfourner à 160°C pour 25 minutes. Faire glisser ensuite le cercle sur le plat de service, en prenant soin de retirer la feuille sulfurisée dessous.

 

 

Préparer la Gelée Chocolat Noir & Pécan :

6/ Tremper la gélatine 10 minutes dans de l'eau froide. Fondre le chocolat noir en dés au micro-ondes ( en plusieurs fois, en remuant bien entre chaque ) ou au bain-marie. Dissoudre la gélatine essorée l'agar-agar dans 13 cl d'eau bouillante chaude et l'ajouter au chocolat fondu. Bien fouetter. Ajouter les noix de pécan grossièrement hachées, mélanger. Laisser épaissir légèrement en tiédissant. Verser alors sur la douceur au caramel à la fleur de sel, dans le cercle. Une fois refroidi, réfrigérer 1H.

 

Préparer le Nuage Mascarpone & Caramel à la Fleur de Sel :

7/ Tremper la gélatine 10 minutes dans de l'eau froide. Parallèlement, préparer de nouveau une sauce caramel avec la moitié des ingrédients ( personnellement, j'ai préparé une sauce caramel avec le double habituel, afin d'en conserver la moitié pour la déco et pour des crêpes ) : mettre le sucre et l'eau dans une casserole, mélanger, puis cuire jusqu'à obtention d'un caramel bien ambré. Hors du feu, ajouter alors le beurre en dés, remuer à la spatule en bois, ajouter la crème liquide préalablement chauffée au micro-ondes puis la fleur de sel. Remettre sur le feu en mélangeant, la laisser frémir et épaissir légèrement ( pas trop ). Laisser tiédir le temps de passer à la suite.

 8/ Battre les jaunes d'oeufs avec 2 càs de sucre glace jusqu'à ce qu'ils blanchissent. Ajouter la sauce caramel, battre de nouveau. Ajouter le mascarpone, fouetter longuement ( 4 minutes ). Dissoudre la gélatine essorée l'agar-agar dans 2 càs d'eau bouillante chaude. L'incorporer à la crème, fouetter de nouveau pour homogénéiser.

9/ Battre les blancs d'oeufs en neige très ferme avec 1 càs de sucre glace. Les incorporer très délicatement à la préparation au mascarpone-caramel, à l'aide d'une maryse, en soulevant bien la masse. Verser sur la gelée chocolat-pécan, dans le cercle, lisser à la spatule et réfrigérer une nuit.

 

Service :

10/ Décercler délicatement le gâteau en retirant le papier sulfurisé autour. Décorer à votre guise (avec un reste de sauce au caramel à la fleur de sel sur le dessus ( si vous avez doublé les doses pour la sauce au niveau du 4ème étage, il vous reste la moitié d'un pot, il suffira de la tiédir 15 secondes au micro-ondes pour la liquéfier si trop épaisse), du chocolat fondu, des noix de pécan et du grué de cacao pour mo)i. Pensez à sortir le gâteau environ 30 minutes avant de le déguster.

 

tourbillon-defendu.jpg 

Repost 0
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 15:30

brownie-choco-noir--chococaramel--pecan--fleur-de-sel-1.png

brownie choco noir, chococaramel, pécan, fleur de sel 2Une envie de chocolat, d'un bon brownie et (forcément) de gourmandise, voilà ce qui en est donc ressorti : un brownie gourmand, très chocolaté, riche en pépites et noix de pécan (mais pas trop non plus, juste ce qu'il faut). De plus, il a une formidable texture : un intérieur fondant et moelleux en même temps qui se cache sous la fine couche craquante du dessus.

A la base, c'est une recette "nature".. Vous pensez bien que cela ne me convenait pas tout à fait, c'est pourquoi j'y ai rajouté de bonnes pépites au chocolat caramel (de Nestlé) ainsi que des noix de pécan (qui deviennent presque obligatoire dans des brownies pour moi), mais aussi de la fleur de sel car je me suis dit que cela ferait bonne alliance avec le chocolat noir de la pâte et les pépites/noix de pécan (ou alors c'est petit côté breton qui commence à se manifester..). Je peux vous dire que grand bien m'en a pris car ce brownie est vraiment délicieux, l'intensité de la pâte contraste bien avec la douceur des pépites, le moelleux/fondant avec les noix de pécan, et la fleur de sel relève comme il faut le chocolat. En bref, une vrai réussite vous l'aurez compris.

De plus, le lendemain il n'a rien perdu de tout ça, je dirais même qu'il a gagné un peu plus de goût, on sent mieux la fleur de sel et le chocolat noir dans la pâte, c'est donc toujours un véritable délice.

A refaire sans hésiter !

brownie-choco-noir--chococaramel--pecan--fleur-de-sel-3.pngDSC03918.JPG

Inpirée par Martha Stewart, voici la recette pour un moule carré de 20*20 cm (16 carrés) :

 - 60g de beurre doux

- 170g de chocolat noir 70%

- 25g de cacao non sucré 

- 200g de sucre  

- 2 oeufs

- 2 cuillères à café d'extrait de vanille liquide

- 100g de farine

- 1/4 de cuillère à café de sel fin

- 1/4 de cuillère à café de levure chimique

- 1 petite cuillère à café de fleur de sel de Guérande

- 100g de chocolat caramel haché en pépites

- 55g de noix de pécan grossièrement hachées

brownie-choco-noir--chococaramel--pecan--fleur-de-sel-4.pngbrownie-choco-noir--chococaramel--pecan--fleur-de-sel-5.png 

Préparation :

 

1/ Préchauffez le four à 160°C pour un four à chaleur tournante ou 180°C pour un four normal. Beurrez un moule carré de 20*20 cm, recouvrez le de papier sulfurisé en laissant dépasser de quelques centimètre pour 2 côtés opposés, beurrez également le papier sulfurisé (sauf les 2 bouts qui dépassent).

 

2/ Dans un bain-marie, faites fondre le chocolat noir avec le beurre en morceau et le cacao. Une fois le mélange lisse, sortez du bain-marie et réservez.

Dans un bol, mélangez la farine avec le sel, la fleur de sel et la levure chimiqiue. Réservez.

 

3/ Dans un saladier, fouettez le sucre avec les oeufs et la vanille liquide pendant 4 minutes à l'aide d'un batteur électrique à moyenne vitesse, la préparation doit blanchir. Ajoutez ensuite le chocolat fondu et mélanger bien. Puis, en réduisant la vitesse, incorporez la farine en veillant à bien homogénéiser la pâte. Une fois le tout bien homogène, ajoutez les pépites et les noix de pécan et mélangez à la spatule.

 

4/ Versez la pâte dans votre moule, lissez la surface et enfournez pour 35 minutes. Le brownie est cuit lorsqu'il est craquelé et lorsque la lame d'un couteau en ressort propre (éviter le centre et les bords). A la sortie du four, laissez-le encore 15 minutes dans son moule avant de le démouler et de le laisser refroidir sur une grille.

 

Allez, une dernière photo pour la route !

brownie-choco-noir--chococaramel--pecan--fleur-de-sel-6.png

Repost 0
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 08:06
Voici le gâteau que j'ai préparé à l'occasion de l'anniversaire de ma soeur, c'est elle qui l'a choisi (après mûre réflexion et temps passer à la recherche du gâteau qu'elle souhaitait, et avec pour seule condition qu'il soit avec étages car je voulais lui faire un beau gâteau). Je l'ai vu pour la première fois chez Isa et une seconde chez Jasmine (et oui, encore elles deux), toutes deux l'avait réalisé pour le Tuesdays With Dorie. Ma soeur souhaitant un gâteau contenant du chocolat (bien entendu) et soit de la crème de marrons soit des noisettes, je lui ai montré ce gâteau (ainsi que ceux d'Eryn que je lui ai rappelé) et il a été sa préférence.



Comme la recette donnait un très gros gâteau, j'ai divisé les proportions par 2 pour la ganache au caramel au chocolat, pour le glaçage et pour le sirop au rhum. Concernant le gâteau à la crème de marrons, j'ai fait l'intégralité de la recette mais en 2 fois, c'est à dire que j'ai fait 2 gâteaux de 20 cm de diamètre (en tout 4 étages donc un étage en trop.. Ou alors on peut faire toute la recette entièrement et faire 4 étages en tout). Moi, au lieu de marrons au naturel ou de noix du brésil à l'intérieur du gâteau, j'ai préféré y mettre des morceaux de marrons glacés.



Ce gâteau est excellemment exquis, certainement le meilleur que j'ai réalisé jusqu'à présent, un véritable délice je vous promets. Le gâteau à la crème de marrons est moelleux à souhait et bien goûteux (à lui tout seul il est bon !), la ganache est aérienne et légère en bouche et vraiment très bonne. Et le glaçage par dessus ainsi que les marrons glacés à l'intérieur ne fait que rendre ce gâteau encore plus divin. Il n'est absolument pas lourd dans l'estomac qui plus est.
C'est certes un peu de travail (surtout du repos au final) mais ce gâteau en vaut énormément la peine, le résultat est vraiment succulent. J'ai presque envie de dire que c'est dommage qu'il y en ait pas eu plus (on est 6 chez moi) !! La prochaine fois je le ferai certainement dans son intégralité.



Ganache au caramel au chocolat :

- 135g de chocolat au lait pâtissier en morceaux
- 45g de chocolat noir pâtissier en morceaux (à 64% pour moi)
- 3 cuillères à table de sucre (j'ai mis 60g)
- 1 cuillère à table d'eau
- 1/2 bâton de cannelle
- 140 mL de crème liquide entière
- 140g de beurre doux à température ambiante


Pour 2 gâteaux de 20 cm de diamètre (vous pouvez très bien réaliser les 3/4 de la recette en une seule fois pour ensuite le couper en 3 horizontalement pour éviter de "gaspiller" un morceau de gâteau. Si vous voulez faire 4 étages en tout, doubler les proportion de ganache, de glaçage et de sirop) :


- 250g de farine à gâteau
- 2 cuillères à café de levure chimique (n'ayant pas de farine spécial gâteau, j'ai mis 4 cuillères à café de levure chimique)
- 1 cuillère à café de sel
- 240g de beurre doux à température ambiante
- 225g de cassonade
- 4 oeufs
- 2 cuillères à café de vanille liquide
- 250 mL de crème de marrons vanillée (j'ai mis 6 grosses cuillères à café, donc un peu plus je pense)
- 60 mL de lait


Pour le sirop au rhum ambré :

- 30 mL de rhum ambré
- 1 cuillère à table de cassonade (j'ai mis 20g)

- 4 marrons glacés + 2 pour la décoration


Pour le glaçage au chocolat :


- 125 mL de crème liquide entière
- 25g de sucre
- 30 mL d'eau
- 120g de chocolat noir (à 64% pour moi)





Préparation :


1/ Commencez par la ganache au caramel au chocolat :


Dans un bol moyen, mettez le chocolat au lait et le chocolat noir ensemble, réservez.
Dans une casserole relativement petite, mélanger le sucre avec l'eau et la moitié du bâton de cannelle. Chauffez ce mélange sur feu doux/moyen jusqu'à ce que le sucre soit dissous. Ensuite, augmentez un peu le feu et laissez bouillir jusqu'à ce que le sirop devienne orange profond sans remuer (soir quelques minutes). Ajoutez ensuite la crème de le sel et amenez la préparation à ébullition, en fouettant jusqu'à ce que la préparation soit lisse et le caramel dissous. Jetez ensuite le bâton de cannelle.
Versez le caramel encore chaud sur les morceaux de chocolat dans le bol moyen, couvrez un instant le bol et ensuite, fouettez doucement jusqu'à ec que le chocolat soit fondu et la préparation lisse.
Laissez ensuite entièrement refroidir le caramel au chocolat en remuant de temps en temps, soit environ 1 heure.

Au bout d'environ une heure, fouettez le beurre au batteur électrique afin qu'il ait une consistance légère. Ajoutez en 4 fois le caramel au chocolat tout en fouettant, jusqu'à ce que la ganache soit lisse, sans plus. Couvrez et réfrigérez toute une nuit (au maximum 3 jours).

2/ Pendant que le caramel refroidit, vous pouvez préparer les gâteaux :

Beurrez et farinez deux cercle de 20 cm de diamètre les poser sur une feuille de papier sulfurisé et fixez-les avec du papier sulfurisé sur les paroi afin que rien ne puisse couler par dessous le cercle (ça sent le vécu ça !).

Préchauffez le four à 180°C.
Dans un bol, tamisez la farine avec le sel et la levure chimique puis réservez.
A l'aide d'un batteur électrique, fouettez le beurre jusqu'à consistance légère. Incorporez 180g de cassonade, puis les jaunes d'oeufs un par un et ensuite la vanille liquide. Incorporez la crème de marrons et le lait et battez encore un peu.

Dans un autre saladier, montez les blancs d'oeufs en neige jusqu'à formation de pics mous. Ajoutez le reste de cassonade et fouettez jusqu'à obtenir une consistance ferme mais pas sèche.
Les ajoutez délicatement en 3 fois à la pâte précédente.

Versez la pâte dans les cercles préparés et enfournez pour environ 30 minutes à 180°C, la lame d'un couteau doit ressortir sèche. Laisser complètement refroidir les gâteaux sur une grille. Vous pouvez ensuite les couvrir et les laissez à la température de la pièce jusqu'au lendemain.


Le lendemain :

3/ La ganache au chocolat :


Dans un bol moyen, mettez le chocolat en morceaux.
Amenez la crème liquide, le sucre et l'eau à ébullition sur feu doux/moyen dans une petite casserole, en remuant, jusqu'à ce que le sucre soit dissous. Versez ensuite sur les morceaux de chocolat, couvrez un instant le bol puis mélangez au fouet manuel (de manière pas trop vive) jusqu'à ce que la ganache soit lisse et le chocolat entièrement fondu.
Laissez la ganache refroidir à température ambiante pendant 2-3 heures, jusqu'à ce qu'elle soit épaisse et versable, en remuant de temps en temps.

Pendant ce temps-là, montez le gâteau :


4/ Le sirop au rhum ambré :


Dans une petite casserole, faites chauffer le rhum et le sucre à feu doux jusqu'à ce que le sucre soit dissous.

Le montage (je vous conseille de sortir la ganache au caramel au chocolat quelques minutes avant afin qu'elle soit plus souple) :

Coupez les 2 gâteaux horizontalement en 2 disques, vous aurez donc 4 disques, en gardez seulement 3.
Sur le plat de présentation, déposez un disque, l'imbiber de la moitié du sirop de rhum ambré puis étalez dessus la moitié de la ganache environ et déposez 2 marrons glacés en morceaux par dessus la ganache, faites de même avec un second disque (réservez un tout petit peu de ganache pour le pourtour du gâteau) et disposez par dessus le dernier disque. Avec le peu de ganache réservée, glacez le côté du gâteau. Réfrigérez le gâteau le temps que le glaçage finisse de refroidir.

Une fois le glaçage bien refroidit, versez-le sur le sommet du gâteau et étalez le avec une spatule à crêpe sur tout le gâteau (dessus et coté). Réfrigérez jusqu'à ce que le glaçage soit pris.

Décorer ensuite comme bon vous semble (des marrons glacés et de la crème de marrons pour moi).

Laissez reposez le gâteau au moins 4 heures et jusqu'à 8 heures à température ambiante.
Dégustez-le à température ambiante.




Je n'ai hélas pas de photo du gâteau entier à vous montrer car étant pour le soir, la luminosité n'était vraiment pas terrible, et du coup mes photos pas terribles non plus.. Lorsque je le referai, je ne manquerai pas de vous le montrer en entier, promis.

En tout cas, je ne peux que vous conseiller ce gâteau, c'est un véritable délice. Vous pouvez le faire autrement, en forme de gros cake comme pour Isa, en gros carré comme Jasmine ouen gros rond comme moi, mais vous pouvez aussi le faire en bûche si vous souhaitez (je pense à Noël qui approche..).
Repost 0
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 18:40
La saison des cerises touche à sa fin et je n'allais pas laisser passer cette saison encore une fois sans faire de clafoutis aux cerises.. Pour mon premier clafoutis, j'ai imaginé cette recette en ne faisant pas les choses à moitié : j'y ai également mis des abricots ainsi que de la fève tonka, mis plusieurs sortes de farine.. C'était aussi l'occasion d'essayer le soja cuisine. J'ai donc fais ma recette sans trop savoir ce que cela allait donner au final, j'espérais ne pas obtenir un clafoutis texture flan mais plutôt un clafoutis texture gâteau moelleux/fondant.. Ce que j'ai obtenu, est assez étonnant, j'ai eu 2 voire 3 texture différentes : le dessous était fondant, le dessus assez mousseux et les bords moelleux.. Je ne m'attendais pas du tout à ce résultat mais j'en suis plutôt ravie. Après réflexion, je me suis rendue compte que c'était tout à fait normal d'obtenir ces différentes textures, cela s'explique pas la méthode de préparation : comme je fouette ma préparation, elle contient donc des bulles d'air et lors de la cuisson, on constate que ces bulles remontent en surface, ce qui explique donc le fait que la texture soit mousseuse sur le dessus.




Pour un bon clafoutis de 24 cm de diamètre :

- 250 mL de soja cuisine
- 150 mL de lait 1/2 écrémé
- 3 oeufs
- 75g de farine complète
- 75g de farine de blé
- 30g de farine de riz/millet
- 1 cuillère à café de bicarbonate de sodium
- 600g de cerises noires (poids avec noyaux)
- 10 petits abricots
- 1 fève de tonka râpée (j'ai mis 1 1/2 mais ça faisait un petit peu trop, je vous conseille 1 seule ou moins si vous le souhaitez) (vous en trouverez chez Histoire de Goût)
- 50g de sucre roux
- 100g de sucre blanc





Préparation :


1/ Lavez les cerises et les abricots puis séchez-les. Équeutez puis dénoyautez les cerises en les coupant en 2, coupez les abricots en 8 (en quartiers), réservez.

2/ Préchauffez le four à 180°C, beurrez et farinez légèrement votre moule.
Dans un bol moyen, tamisez ensemble les différentes farine avec le bicarbonate et réservez.
Dans un grand saladier, battez les oeufs avec les sucres au batteur électrique (en augmentant la vitesse au fur et à mesure pour arriver à votre vitesse maximale au bout de 1 minutes/1 min 30s) pendant 3 minutes environ, le mélange doit devenir mousseux, blanchir et doubler de volume. Ajoutez le soja cuisine et le lait 1/2 écrémé puis fouettez à la plus faible vitesse de votre batteur pendant à peine 30 secondes. Incorporez le mélange de farines tamisées en fouettant à faible vitesse jusqu'à entière homogénéisation. Ajoutez la fève tonka râpée, en fouettant un minimum pour homogénéiser, et ensuite les fruits et mélanger un petit peu (pas trop) à la spatule ou cuillère.

3/
Versez la préparation dans votre moule et enfournez pour 55 minutes à 180°C. A la fin de la cuisson, laissez-le 5 minutes dans le four éteint. Le clafoutis dore assez vite, une fois bien doré (vers 25-30 minutes) mettez un papier aluminium par dessus et laissez-le terminer de cuire ainsi. A la fin de la cuisson, le gâteau a gonflé un peu et il ne "tremblote" plus lorsqu'on le bouge. Ensuite, laissez le refroidir dans son moule et attendez quelques heures pour le déguster afin que l'arôme de fève tonka se développe (je l'ai fait la soir pour le lendemain midi).





Côté goût, on l'a plutôt bien apprécié (j'avoue en avoir pris 2 parts.. Le tiers quoi.. ^^'). Je suis autant satisfaite du résultat texture et visuel que gustatif. Ce clafoutis est également généreux en fruits, ce qui est bien entendu, un vrai délice. Les cerises et les abricots se marient parfaitement et accompagnés de la saveur de la fève tonka, c'est tout simplement meilleur.
Repost 0
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 16:05
Me voilà de retour après 3 semaines de silence radio pendant lesquelles je n'ai fait que travailler, travailler et travailler. J'ai maintenant fini de passer mes épreuves de Baccalauréat et donc fini les cours par la même occasion. Ça s'est, en gros, assez bien passé, je vous tiendrai bien sûr au courant de mes résultats qui sont le 7 juillet. Je vous remercie par ailleurs pour vos gentils mots de soutien concernant le bac, cela m'a fait bien plaisir.
Je vais donc pouvoir être beaucoup plus présente sur mon blog ainsi que sur les votres dès à présent.


Vers la fin mai, c'était l'anniversaire de mon père, je lui ai donc préparé un bon gâteau pour l'occasion. Comme il aime beaucoup le chocolat et la noix de coco, cette association pour son gâteau d'anniversaire m'est venue tout naturellement. Je souhaitais lui faire un gâteau à plusieurs étages, avec des textures et couleurs différentes et un dégradé dans les saveurs (que coco, ensuite coco et chocolat et enfin que chocolat), voici donc ce que mon imagination a donné :





Ce manège Cocolat Noir Enchanté est composé de :
- Un giant rocher coco
- Un nutella maison au chocolat noir et à la noix de coco
- Une crème légère et aérienne au chocolat noir


Pour un cercle de 22 cm de diamètre (6 gourmands ou 8 personnes plus raisonnables) :

Pour le giant rocher coco :

- 200g de noix de coco râpée
- 200g de sucre en poudre
- 4 blancs d'oeufs


Pour le nutella au chocolat noir et à la noix de coco :

- 200g de chocolat noir 70%
- 20 cL de lait concentré non-sucrée 1/2 écrémé
- 70g de noix de coco râpée
- 30g de beurre


Pour la crème légère  et aérienne au chocolat noir :
- 400g de tofu soyeux
- 200g de chocolat noir 64%


Décoration :
- flocons de neige en sucre
- rocher coco enrobé de chocolat noir
- grain de café en chocolat parfum café.





Préparation :

Giant rocher coco :

1/ Préchauffez le four à 180°C (th6). Réglez votre cercle à pâtisserie sur 22 centimètres, beurrez les contours et le poser sur la plaque de cuisson préalablement recouverte de papier sulfurisé.
2/ Dans une grande poêle faites blondir la noix de coco. Mélangez-la ensuite avec le sucre dans un saladier, réservez.
3/ Dans un second saladier,  battez les 4 blancs d'oeufs en neige ferme à l'aide d'un batteur électrique. Ajoutez ensuite la noix de coco sucrée et mélangez délicatement à la spatule. Versez ensuite la préparation dans votre cercle, lissez à la spatule. Enfournez pour une 25/30 minutes dans le four à 180°C. Une fois cuit, sortez-le du four et laissez-le refroidir.

Le nutella maison noix de coco & chocolat noir :

1/ Dans un bol allant au bain-marie, faites fondre ensemble le chocolat noir avec le beurre et le lait concentré, une fois le tout fondu, retirez du bain-marie et ajoutez la noix de coco. Laissez refroidir quelques minutes.
2/ Décerclez le giant rocher coco, le décoller délicatement du papier sulfurisé et le poser sur votre plat de présentation. Tapissez les contours de votre cercle de rhodoïd (ou pochette plastique cristal découpée), et recerclez votre giant rocher coco. Versez ensuite le nutella qui doit être tiède par dessus et laissez refroidir complètement à température ambiante.

Pour la crème légère au chocolat :


1/ Faites fondre le chocolat dans une casserole à feu doux. Dans le bol d'un mixeur, mettez le tofu soyeux et le chocolat fondu et mixer pendant 1 à 2 minutes. Versez la crème obtenue par dessus le nutella qui aura entièrement refroidi et lissez à la spatule. Mettez au réfrigérateur pour au moins 12 heures ( 24 heures pour moi).

2/
Après la réfrigération, décorez selon vos souhaits. Pour moi : des flocons de neige en sucre, des "grains de café" et un rocher coco enrobé de chocolat au centre.



Ce gâteau est vraiment délicieux, tout le monde l'a beaucoup aimé, je n'en ai eu que des compliments (tant par le visuel que par le goût). Ceux qui sont adepte de l'alliance noix de coco et chocolat ne seront pas déçu par ce gâteau, les 2 étant bien présents. Mon père a donc été ravi de son gâteau d'anniversaire (en plus il a pu en avoir une autre part le lendemain..^^).
(Pour la recette de la crème légère et aérienne au chocolat noir, il s'agit de celle que l'on retrouve sur quelques blogs comme ici, ou , ou encore ..)

Si il vous tente, n'hésitez surtout pas à le réaliser car la recette ne contient pas de difficultés majeures, il est assez rapide à faire (c'est l'attente le plus long) et ne nécessite par énormément d'ingrédients.

Repost 0
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 19:26
Voici un gâteau qui a été réalisé par les soins de ma soeur. Ma soeur ayant eu 2 semaines de vacances récemment, je lui avait demandé si elle serait d'accord pour nous préparer un bon gâteau. Elle a évidement accepté et réalisé la recette que je vous propose dans ce billet. En fonction de ses souhaits, je lui ai préparé la recette y correspondant.

Ce gâteau est vraiment succulent : très fondant, bien chocolaté comme on aime chez nous et avec un léger goût de châtaigne. Elle l'a vraiment bien réussi, on s'est tous bien régalé.
C'est vraiment difficile de s'arrêter à une seule part.. On le grignote petit bout par petit bout et au final on se rend compte qu'on en a pris le quart du gâteau tout seul mais chuut..



Pour un moule de 20*20cm :

- 200g de chocolat noir (50g de 64% + 150g de 70%)
- 150g de beurre
- 100 mL de lait concentré 1/2 écrémé non-sucré
- 40g de cacao en poudre non-sucré
- 125g de sucre roux
- 4 oeufs
- 150g de farine de châtaigne tamisée
- 1/4 de cuillère à café de levure chimique


Nota Bene :
ma soeur en versant la pâte dans le moule à gâteau s'est rendue compte qu'elle avait oublié de mettre la levure, elle l'a donc incorporé à ce moment là. Je ne sais pas si cela change vraiment quelque chose (vu que ce n'est pas une très grande quantité) donc si vous réalisez ce fondant en suivant à la lettre la recette et ne faisant pas comme ma soeur, peut-être aurez-vous un résultat différent.. Il va falloir le refaire en la mettant au même moment que la farine. Mais cette omission rattrapée à la fin donne peut-être un meilleur résultat, un peu comme l'histoire des soeurs Tatin.. ^^




Préparation :

1/
Préchauffez le four à 160°C. Chemisez votre moule carré de 20cm de côté de papier sulfurisé.
Dans une casserole, faites fondre ensemble le chocolat, le beurre et le lait concentré sur feu doux en remuant de temps en temps
pour lisser. Réservez.

2/
Dans un saladier, mélangez les oeufs avec le sucre, le cacao tamisé, la farine et la levure chimique. Incorporez ensuite le chocolat fondu puis homogénéisez bien la préparation.

3/
Versez la préparation dans le moule et enfournez pour 45 minutes à 160°C. Une fois cuit, sortez-le du four et attendez le complet refroidissement avant de le démouler. Et ensuite, vous pouvez le déguster.


Vous pouvez l'accompagner d'une crème anglaise, coulis de caramel, de framboise..

Variantes : vous pouvez également y ajouter des éclats de noisettes ou des pépites de chocolat blanc, chocolat au lait, chocolat noir, et caetera selon vos envies..





Pour vous faire patienter 2 petites semaines (après avoir passé mon bac), voici un petit apperçu des recettes à venir. Et oui, bien que je sois absente sur mon blog, je ne chôme pas pour autant dans ma cuisine, c'est juste que j'ai peu de temps à consacrer à l'ordinateur pour taper les billets à cause des révisions.. Mais ne vous inquitez pas, je serai beaucoup plus présente d'ici 2 semaines. Voici donc ce que j'ai fait récemement et ce qui viendra bientôt sur mon blog :



   



                     - Un gâteau d'anniversaire
                             - Un cake
                          - Des biscuits

Repost 0
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 15:11
J'ai bidouillé ce gâteau en ayant dans la tête l'envie d'un bon gâteau gourmand et fondant, qu'il soit sans beurre (surtout parce que j'en avais pas) et rapide à faire. Je dois vous dire que j'ai plutôt été étonnée du résultat obtenu : au-dessus de mes espérances. Il est vraiment très fondant et se tient bien, on sent autant le goût de la crème de marrons vanillée que celui de la farine de châtaigne. En clair, il est absolument délicieux, on a adoré. Au début je souhaitais le servir avec un coulis au chocolat ou un nappage mais je l'ai trouvé très bien à lui seul c'est pourquoi j'y ai renoncé. Les amoureux de la crème de marrons seront ravis par ce fondant sans oublier les autres personnes bien entendu ! ^^


Pour un moule de 20*20 cm :

- 500g de crème de marrons vanillée + 4-5 cuillères à café
- 20 cL de lait concentré non-sucré
- 150g de farine de châtaigne tamisée
- 1/2 cuillère à café de bicarbonate de sodium




Préparation :


1/ Préchauffez le four à 180°C (th6). Chemisez votre moule de papier sulfurisé.
Dans un saladier, mélangez la crème de marrons avec le lait concentré non sucré jusqu'à ce que ce soit lisse et homogène. Ajoutez la farine tamisée avec le bicarbonate de sodium en 2-3 fois.

2/ Versez la pâte dans le moule et disposez les cuillères supplémentaires de crème de marrons par dessus la pâte, faites un petit effet marbré en mélangeant légèrement. Enfourner pour 35-40 minutes à 180°C, le gâteau doit avoir joliment doré et s'être craquelé. Laissez-le refroidir avant de le démouler puis déguster (au bout de quelques heures de préférences).



Vous voyez ce fondant ? Absolument terrible !! On a du mal à n'en prendre qu'une seule part ! *.*

Repost 0
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 20:27
Cette semaine, ça a été semaine bac blanc (je répond tout de suite à la question "comment ça s'est passé ?" en disant simplement que ça s'est passé et que je suis contente que ce soit fini ^^) et donc, j'ai fait un gâteau pour si jamais j'avais un petit creux lors d'une épreuve et pour me donner quelques forces supplémentaires (c'était pour les mathématiques, épreuve qui dure 4 heures pour moi). Étant dans une période noix de coco (c'est trop bon les rochers coco ! Et avec le dessous en chocolat svp ! Car c'est encore meilleur !  ^^), j'ai voulu faire un gâteau à la noix de coco. J'ai trouvé mon bonheur dans un de mes livres : Brownies & Fondants au chocolat aux éditions Larousse qui proposait un blondie à la noix de coco et pépites de chocolat, j'ai quelque peu modifié la recette.


Pour un moule de 20,5*25,5cm (moi au départ je souhaitais le faire dans mon 20*20cm car je n'ai pas de 20,5*25,5cm mais il était utilisé pour autre chose donc je l'ai fait dans un cercle de 23cm de diamètre) :

- 175g de noix de coco râpée
- 175g de bon beurre (j'ai mis 150g)
- 300g de sucre blond de canne (j'ai mis 220g environ)
- 2 oeufs légèrement battus
- 1 cuillère à café d'essence de vanille liquide (j'ai mis 1 cuillère à café de vanille en poudre)
- 200g de farine
- 1 cuillère à café de levure chimique en poudre
- 100g de chocolat noir en morceaux (pour ma part du 72% aux éclats de cacao, ce que je vous conseille)




Préparation :

1/ Préchauffer le four à 180°C (th6). Sur une plaque, faites blondir légèrement la noix de coco pendant 5 minutes, en remuant souvent. Sortez la plaque du four et laisser refroidir (j'ai fait cette opération dans une poêle). N'éteignez pas le four.

2/ Dans un casserole, faites fondre le beurre à feu doux. Retirez du feu et ajoutez le sucre blond de canne en remuant avec une cuillère en bois.
Incorporez petit à petit, en fouettant, les oeufs légèrement battus ainsi que la vanille. Ajoutez, en les tamisant, la farine avec la levure et mélangez. Finissez pas la noix de coco dorée et le chocolat en morceaux. Mélangez intimement puis versez la pâte dans le moule beurré et lissez à la spatule.

3/ Faites cuire 25-30 minutes au four à 180°C, jusqu'à obtenir une belle couleur dorée (piquez la pointe d'un couteau au centre, elle doit ressortir
presque sèche). Laissez refroidir avant de le démouler et de le découper en parts.
Le conserver dans du film étirable.


Ce gâteau est un vrai régal, on a tous beaucoup aimé chez moi. La texture s'apparente à celle des rochers coco et il est bien moelleux. On sent bien la noix de coco, ce qui est super bon et lorsqu'on tombe sur une pépite de chocolat avec des éclats de cacao qui donnent un peu de croquant, c'est tout simplement délicieux. J'ai mangé à moi seule et dans la même journée le tiers du gâteau environ..
C'est dire qu'il est bon ! ^^ Et finalement, je n'en ai même pas pris durant l'épreuve de maths car j'en avais déjà pris un bon bout au petit déjeuner donc je n'ai pas eu de petit creux par le suite. =}
Repost 0
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 21:00
Vous l'avez sûrement constaté, cela fait un petit moment que je n'ai rien publié comme recette et je m'en excuse.. J'ai eu un problème lors de la connexion à mon compte over-blog qui a duré un bon moment ce qui fait que je n'ai rien pu faire pendant ce temps-là concernant mon blog.. Mais maintenant c'est bon, le problème est résolu, et heureusement. =} J'ai donc quelques petites recettes en attentes d'être publiées car je n'ai évidement pas chômé pendant ce laps de temps ! ^^



Concernant la recette que je vous propose aujourd'hui, je l'ai faite il y a un petit moment déjà, je l'ai totalement improvisé en faisant avec ce que j'avais dans mes placards (je n'avais pas de beurre par exemple mais bon, on ne va pas se plaindre d'une recette sans beurre n'est-ce pas ? ^^) et j'avais envie de crème de marrons et également d'utiliser les marrons glacés que j'avais acheté (avant de tous les manger =D). Elle est simple et rapide à faire et ne nécessite pas énormément d'ingrédients.



Pour ma part, je l'ai fait dans un moule de 20*20cm mais je pense que c'est largement mieux si vous faites plutôt dans des moules individuels (genre des minis-cocottes ou ramequins) car il est assez fragile.

- 500g de crème marrons
- 150g de compote de pommes sans sucre ajouté
- 3 oeufs (2 jaunes d'oeufs + 3 blancs)
- 1 cuillère à soupe de farine tamisée
- une dizaine de marrons glacés en morceaux


Préparation :

1/ Préchauffez le four à 180°C.

2/ Mélangez la crème de marrons avec la compote de pomme, ajoutez les 2 jaunes d'oeufs un par un puis la farine tamisée.

3/ Montez les 3 blancs d'oeufs en neige ferme et les incorporer très délicatement, en soulevant la pâte par dessous. Disposez la pâte obtenue dans le moule recouvert de papier sulfurisé (ou alors dans vos ramequins beurrés) puis disposez les morceaux de marrons glacés par-ci par-là. Enfourner pour 30-35 minutes à 180°C, le gâteau est cuit lorsqu'il est bien doré (pour les individuels, 15-20 minutes seraient bien je pense, jusqu'à ce que ce soit doré). Laisser ensuite refroidir avant de mettre le(s) gâteau(x) dans le frigidaire pour au moins une nuit complète (si vous avez le courage de patienter..^^).



Ce gâteau a vraiment une texture mousseuse, c'est délicieux et léger. Le goût de la pomme est également présent et ça fait un très bon mélange. Il est nettement meilleurs 24 heures après, le goût du marron est plus développé.

Je me permets de vous faire un petit rappel concernant le Top 10 des blogs culinaires sur AF Touch cuisine et de vous inviter à voter pour moi ICI (en mettant dans la recherche le nom de mon blog) si vous le désirez, et pourquoi pas tous les jours si vous êtes fan de mon blog. ^^

Repost 0
25 décembre 2008 4 25 /12 /décembre /2008 17:26
Ces derniers temps j'avais super envie, ainsi que ma soeur, d'un tiramisù ! Allez savoir pourquoi.. C'est comme ça, les envies c'est comme les sentiments, ça ne se contrôle pas.. ^^ Bref, j'avais des biscuits rose de Reims et acheté du mascarpone mais seulement, il n'y avait pas assez de biscuits et dans le magasins le plus proche de chez moi on n'en trouve pas et il n'y avait plus de biscuits à la cuillère en rayon non plus !! Rrr.. J'ai donc abandonné l'idée de faire un tiramisù que j'aurais aimé faire pour mon anniversaire.. Et là, Noël approchant, je réfléchissais à ce que je pourrais faire comme dessert pour le soir du réveillon, je me suis dis pourquoi pas une bûche vu que c'est Noël ? J'hésitais car je n'avais jamais réalisé de bûche avant et j'avais peur de la louper (surtout le biscuit).. Mais après, toujours en réfléchissant (oui je réfléchi beaucoup ! lol Nan en fait, il y a pas mal de rêvasseries aussi..^^) et en me remémorant ce que j'avais en stock (et mon envie de tiramisù), je me suis dis : " Pourquoi ne pas faire une bûche façon tiramisù ? Ça pourrait être pas mal avec le biscuit au cacao que j'imbibe de café et une crème au mascarpone au centre ?". Je soumet l'idée à ma soeur qui la trouve pas mal du tout et me voilà donc le lendemain dans ma cuisine en train de faire ma Bûch'Misù !!

Bon, c'est une première bûche que j'ai réalisé là, certes elle n'est pas parfaite mais je la trouve quand même assez réussie : le biscuit ne s'est pas brisé et la crème n'a pas coulé. Je me suis rendue compte une fois avoir pris toutes mes photos que j'ai oublié de couper les bouts qui ne sont pas super jolis.. Fin bon, tant pis je n'oublierai pas la prochaine fois ! ^^ Et vous, comment la trouvez-vous ?






Pour une bûche :

Pour le biscuit au cacao (la recette du biscuit cacao provient du livre : Le savoir-vivre du Chocolat aux éditions Le livre de poche, celui que Marjolaine m'a offert) :

- 4 oeufs
- 100g de sucre
- 2 cuillères à soupe de cacao tamisé
- 100g de farine tamisée


Pour la crème au mascarpone :

- 250g de mascarpone
- 2 oeufs
- 50g de sucre en poudre
- 2g d'agar-agar
- 1-2 cuillère à soupe d'eau bouillante


Pour l'imbibage au café tiède :

- 2g de café expresso instantané (soit un stick)
- 10 cL d'eau bouillante


Pour le glaçage au cacao (c'est le même qui a été réalisé pour le cake aux noisettes et à la vanille) :

- 150g de sucre glace tamisé
- 20g de cacao en poudre tamisé
- 2-3 cuillère à soupe d'eau froide

Pour la décoration :

- Des petites fleurs colorées en sucre
- Des grain de café en chocolat au chocolat-café

+ une cuillère à soupe de cacao tamisé pour mettre sur la crème



Préparation :

Pour le biscuit au cacao :

1/ Préchauffez le four à 210°C (th 7).
Séparez les blancs et les jaunes d'oeufs dans 2 saladiers différents. Fouettez, à l'aide d'un fouet manuel, les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

2/ Dans un bol, mêlez intimement la farine et le cacao. Réservez.

3/ A l'aide d'un fouet électrique, montez les blancs d'oeufs en neige ferme. Incorporez alternativement un peu de farine cacaotée tamisée et quelques cuillerées de blancs en neige à la préparation jaunes d'oeufs-sucre.

4/ Étaler cette préparation dans un moule rectangulaire (ou une plaque à pâtisserie creuse) préalablement recouverte de papier sulfurisé ou beurrée. Enfourner pour 8-10 minutes selon l'épaisseur à 210°C. A la sortie du four, retournez le biscuit sur un chiffon légèrement humide, ôtez le papier sulfurisé puis roulez le biscuit dans la chiffon. Le laissez ainsi jusqu'à complet refroidissement.


Pour la crème au mascarpone :

1/ Préparez tout d'abord le café puis réservez.

2/ Séparez les blancs et les jaunes d'oeufs dans 2 saladiers différents. Fouettez, à l'aide d'un fouet manuel, les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Dans un petit bol, mélangez l'agar-agar avec 1-2 cuillère(s) à soupe d'eau bouillante puis l'incorporer à la préparation précédente tout en fouettant. Ajoutez ensuite le mascarpone et fouettez vigoureusement pendant quelques minutes.

3/
A l'aide d'un batteur électrique, montez les blancs d'oeufs en neige puis les incorporer en 3 fois à la préparation précédente.

4/ Montage de la bûche :

Une fois le biscuit bien refroidi, le dérouler (sans le casser) puis avec un pinceau à pâtisserie, l'asperger de café (il doit rester un peu de café au final). Étalez ensuite la crème au mascarpone sur le biscuit imbibé de café puis saupoudrez de cacao tamisé. Roulez à nouveau le biscuit, délicatement et sur le plat de présentation, en plaçant l'arrête en-dessous. Mettez ensuite la bûche au réfrigérateur pour au minimum 3-4 heures. Le mieux étant une nuit.


Pour la glaçage au cacao :

Dans un bol, mêlez intimement la farine tamisée au cacao tamisé. Ajoutez 2-3 cuillères à soupe d'eau froide puis mélangez. La pâte ne doit pas être trop liquide ni trop ferme. Versez ensuite le glaçage sur la bûche et laissez-le retomber tout seul sur les côtes et ainsi faire des coulures. Laissez le glaçage retomber pendant 2-3 minutes puis disposez votre décoration. Pour moi il s'agit de grain de café en chocolat et de petites fleurs colorées en sucre.






Verdict : Tout le monde a vraiment adoré !! Ils étaient un peu impressionnés vu que c'était ma première bûche, ils disaient des "Wouaw ! Elle est jolie !" et des "Miam ! Elle est trop bonne !" (ça c'est mon petit-frère) ^^. En plus, elle est assez rapide à réaliser, en comptant toutes les préparations et la décoration, on va dire à tout casser : 40-45 minutes !

Honnêtement, je suis contente du résultat, elle n'est pas parfaite mais elle est vraiment délicieuse et légère qui plus est vu qu'il n'y a pas de beurre du tout.
J'aurais pu mettre plus de café car il ne ressort pas beaucoup mais je ne l'est pas fait intentionnellement car ma mère n'est pas très fan du café.. Pour mieux sentir le café, je vous conseille d'en mettre dans le glaçage en y ajoutant un peu de café en poudre avec le cacao et le sucre glace, ça n'en sera que meilleur.


Je vous informe que mon blog sera en pause jusqu'au tout début de l'année prochaine, je prend la route demain matin pour aller dans le sud (je croyais que c'était aujourd'hui mais finalement c'est demain, j'avais déjà fait ma valise et tout du coup ! ^^). Je ne pourrais donc plus aller sur vos blogs non plus mais je me rattraperai à mon retour soyez-en sûr ! =) A bientôt et bonnes fêtes de fin d'année ! ;)
Repost 0